Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous pourrez bientôt recharger votre voiture électrique gratuitement

Recharger sa voiture électrique est toujours moins cher que de faire un plein de carburant, surtout par les temps qui courent où le litre de gazole et de sans-plomb dépasse les deux euros. Néanmoins, comme pour ces derniers, le prix de la charge a également tendance à augmenter, que ce soit à la maison, avec l’augmentation de l’électricité comme sur les bornes rapides de Tesla et Ionity, entre autres.

Selon les offres et les modèles, un plein de batterie peut alors parfois avoisiner le prix d’un plein d’essence ou de diesel, dépassant alors la barre des 70 euros dans certains cas. Autant dire que recharger son véhicule électrique n’est pas toujours un plaisir, d’autant plus sur de longs trajets sur autoroute, où l’autonomie a tendance à fondre comme neige au soleil lorsque la vitesse est soutenue.

Une idée maline

Si Tesla proposait il y a quelques années la recharge gratuite pour ses premiers clients, cette époque est désormais révolue. Mais il se pourrait qu’il soit bientôt à nouveau possible de charger sa voiture sans payer le moindre centime. Comment ? Grâce à Volta Charging, une société américaine spécialisée dans les infrastructures de recharge. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci a eu une très, très bonne idée.

L’entreprise propose des bornes diffusant de la publicité, permettant aux utilisateurs de réduire le prix de la recharge, jusqu’à arriver à une gratuité totale. Plus il y a d’annonceurs, plus le montant baisse pour les usagers, qui peuvent alors ne plus rien avoir à payer du tout. Ces infrastructures sont donc logiquement installées dans des lieux passants, tels que des centres commerciaux, afin que les pubs soient vues.

Arrivée en Europe

Actuellement, 2 000 stations de ce genre sont déjà installées aux États-Unis, mais l’entreprise veut évidemment aller encore plus loin. Pour cela, elle vient tout juste de débarquer en Europe, et plus particulièrement en France, relève InsideEVs. Pour ses débuts, une première borne a récemment été installée à Annecy et d’autres devraient bientôt être implantées à Marseille ou encore Biarritz.

Une seule voiture peut alors se brancher à la fois, afin de laisser une visibilité maximale aux publicités affichées sur l’écran. Les bornes délivrent alors une puissance de charge maximale de 22 kWh en courant alternatif.