Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voiture électrique : 5 modèles neufs disponibles à moins de 200 €/mois

Fiat 500 3+1

Début 2022, nous vous avions proposé notre sélection des 5 voitures électriques disponibles à moins de 100 €/mois. Elles n’étaient pas nombreuses, mais quelques modèles intéressants se dégageaient, dont notamment le très réussi MG ZS EV ou encore la reine des citadines électriques, la Renault Twingo E-Tech.

Cette fois, nous allons augmenter un peu le budget avec des voitures dont les loyers sont compris entre 100 et 200 €/mois. De quoi s’offrir une voiture électrique plutôt polyvalente et qui ne se cantonne pas forcément uniquement à de la ville.

En parcourant les sites des différents constructeurs et leurs fameuses rubriques « promo », nous sommes tombés sur plusieurs offres de financement à moins de 200€/mois et nous vous avons regroupé ici les plus intéressantes à nos yeux.

Fiat 500 à partir de 109 €/mois

Vous n’êtes peut-être pas sans le savoir, la nouvelle Fiat 500 s’est convertie à l’électrique avec sa nouvelle génération. Elle rencontre un joli succès en France, notamment sa version avec la plus grosse batterie. Ce que l’on sait moins, c’est que Fiat propose aussi une variante avec une batterie de 24 kWh.

L’autonomie est réduite avec seulement 190 km, mais cela reste acceptable pour une voiture électrique neuve affichée à partir de 109 €/mois. Il y a bien évidemment plus endurant pour moins cher, mais la petite Italienne bénéficie d’un petit côté haut de gamme et cossu qui peut faire la différence.

Peugeot e-208 à partir de 149 €/mois

C’est l’une des voitures électriques les plus vendues en France, et pour cause, car elle s’affiche à des mensualités plutôt intéressantes. Du côté de chez Peugeot, on ne s’embarrasse pas à proposer plusieurs capacités de batterie ou plusieurs moteurs électriques, la e-208 n’est proposée qu’avec une batterie de 50 kWh et un moteur électrique de 136 chevaux.

L’autonomie est annoncée à 340 km WLTP, ce qu’il est possible de faire en usage purement urbain. Pour les longs voyages sur autoroute, la voiture atteindra péniblement les 200 km d’autonomie à 130 km/h avant la prochaine recharge. Ce n’est pas l’électrique polyvalente par excellence, mais son rapport qualité/prix est toutefois intéressant.

Renault Zoé à partir de 159 €/mois

La Renault Zoé a longtemps été en tête des ventes de voitures électriques en France avant de se faire couper l’herbe sous le pied par la Tesla Model 3. Mais cela pourrait être provisoire au regard des fortes augmentations tarifaires observées sur cette dernière. En 10 ans, la Renault Zoé s’est affûtée et, grâce à sa batterie d’une capacité de 50 kWh, elle peut parcourir jusqu’à quasiment 400 km d’autonomie sous le cycle WLTP.

La Zoé est équipée d’un moteur de 110 chevaux et est un peu plus polyvalente que la Peugeot e-208 grâce à des consommations plus mesurées. En revanche, pour les longs trajets, même si elle sera plus endurante que la lionne, il ne faudra pas espérer faire plus de 250 km avec une seule charge.

Hyundai Ioniq Electric à partir de 159 €/mois

Pour le prix d’une citadine, optez plutôt pour une berline 100 % électrique. C’est ce que propose Hyundai avec sa Ioniq Electric. La firme coréenne est plutôt habituée aux offres de financement agressives, le Kona Electric débutant à partir de 99 €/mois.

La Hyundai Ioniq n’est pas la voiture électrique la plus récente, et cela se ressent au niveau des caractéristiques techniques. La voiture est équipée d’une batterie de 38,3 kWh et d’un moteur électrique dont la puissance est de 136 ch. L’autonomie n’est pas extraordinaire pour une berline avec 311 km annoncés sous le cycle WLTP.

Opel Mokka-e à partir de 179 €/mois

L’Opel Mokka-e est le cousin technique du Peugeot e-2008, qui s’affiche lui aussi à des tarifs inférieurs à 200 €/mois en prix de base. L’Opel est donc, par conséquent, aussi la cousine technique de la Peugeot e-208 citée plus haut.

Elle reprend le même bloc électrique de 136 chevaux et la même batterie d’une capacité de 50 kWh. Son aérodynamisme et son poids, supérieurs à ceux de la petite sochalienne, lui font perdre quelques précieux kilomètres d’autonomie. Le SUV allemand revendique 322 km avec une seule charge.