Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Opel Mokka-e : 322 km d’autonomie pour ce SUV urbain électrique au style peaufiné

Voilà déjà plusieurs semaines que le fabricant d’outre-Rhin Opel fait monter le suspens quant à la présentation de son Mokka de seconde génération, pour l’occasion décliné en une version électrique. Le Mokka-e, de son patronyme complet, a ainsi fait l’objet d’un communiqué de presse officiel et globalement complet, bien que les prix et les finitions seront communiqués plus tard dans l’année.

Plus court, mais même volume de coffre

Basé sur la plateforme CMP du groupe PSA -- propriétaire de la marque depuis 2017 --, l’Opel Mokka-e « réinvente et présente le design de la prochaine décennie », affirme Michael Lohscheller, le patron de la firme, qui poursuit : « Il montre tout ce que la marque représente aujourd’hui et à l’avenir. C’est la première Opel dont la propulsion est électrique dès son lancement sur le marché ; la preuve indéniable qu’Opel passe à l’électrique », assure-t-il.

Pour sa seconde itération, le SUV urbain a subi plusieurs changements. À commencer par sa longueur : 4,15 mètres, soit 12,5 centimètres de moins que la génération précédente. L’empattement reste quant à lui peu ou prou le même (+ 2 millimètres), alors que sa largeur prend 10 millimètres supplémentaires. Le fait est que son volume de coffre demeure le même : 350 litres, alors que son poids est abaissé de 120 kilos.

L'Opel Vizor, le futur visage de la marque

À l’extérieur, le visage de l'Opel Mokka-e change du tout au tout : le concept stylistique Opel Vizor, marqué par une calandre allongée et des phares matriciels IntelliLux LED entre lesquels vient se placer le fameux logo Blitz. L’Open Vizor « sera présent sur tous les modèles de la marque à venir au cours des années 2020 », indique par ailleurs l’entreprise.

À l’intérieur, « l’ambiance est à la sobriété et à la clarté », ajoute le fabricant. L’Opel Pure Panel est ainsi constitué d’une planche de bord entièrement numérique, divisée en deux écrans distincts : l’un de 12 pouces en guise d’instrumentation numérique, l’autre de 10 pouces pour apporter une expérience infotainment à l’utilisateur.

Quels équipements en série ?

Ce dernier aura également à faire à une série de fonctionnalités d’assistance à la conduite, à l’image d’un régulateur de vitesse avancé « dont la fonction stop and go permet au conducteur de supporter les embouteillages ». Opel précise : « Le Mokka-e électrique adapte automatiquement ses évolutions en fonction du rythme adopté par le véhicule qui précède, sans nécessiter d’action sur le frein ou l’accélérateur ».

Un système de positionnement actif dans la voie (Active Lane Positioning) s’ajoute au système, alors que le véhicule proposera de série des feux LED à l’avant et à l’arrière, un frein de stationnement électrique, un système de reconnaissance des panneaux de signalisation et une caméra de recul à 180 degrés.

Plus de 300 km d'autonomie en mode Normal

« Différents sièges ergonomiques réglables sur six axes sont proposés. Ils peuvent être habillés d’un Alcantara pour donner un côté sport, ou en cuir intégral pour un aspect plus classique », ajoute la filiale de PSA. Sans oublier une compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto, la présence d’une recharge par induction sans fil et l’ajout d’une commande vocale intégrée dans le système multimédia.

La véritable question étant : qu’est-ce que l’Opel Mokka-e a dans le ventre ? Un moteur de 100 kW (126 chevaux) pour un couple de 260 Nm, en l’occurrence, le propulsant à une allure maximale de 150 km/h. Aucune donnée n’a en revanche été communiquée sur sa vitesse d’accélération de 0 à 100 km/h.

Opel Mokka-e : lancement et disponibilité

Équipé de roues de 18 pouces, le SUV urbain embarque une batterie de 50 kWh, laquelle lui confère une autonomie de 322 kilomètres en mode Normal selon le cycle d’homologation WLTP. Deux autres modes de conduite viennent s’ajouter, l’Eco et le Sport, dont le rayon d’action différera logiquement.

À noter une compatibilité avec les bornes rapides de 100 kW CC, et ce afin de retrouver 80 % de son énergie en l’espace de 30 minutes. Le quatre roues « est prêt pour toutes les options de recharge, du monophasé au triphasé 11 kW », poursuit la marque, précisant que la batterie est garantie durant huit ans.

La commercialisation de l’Opel Mokka-e débutera à la fin de l’été 2020, avant que le véhicule électrique ne soit disponible dans les concessions début 2021. Frandroid ne manquera pas d’évoquer son prix et ses finitions respectives lorsque Opel communiquera l’ensemble de ces informations.