Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Un été électrique : les véhicules branchés ont bondi de 219 % en un an

Cet été (juillet et août), le marché automobile a connu un recul de 6,5 %. La situation reste délicate depuis le confinement causé par la crise sanitaire et économique du coronavirus (Covid-19). Le créneau de l’électrique a lui aussi subi un petit coup de mou durant cette période, avant de reprendre des couleurs dans la foulée. Le fait est qu'aujourd’hui, les voitures branchées maintiennent le cap et parviennent à sortir leur épingle du jeu.

Des progressions fortes

Avere-France a en effet publié son baromètre estival relatif aux immatriculations hybrides et électriques, duquel plusieurs enseignements peuvent être tirés : le marché de l’électrique prend de plus en plus d’ampleur grâce à un contexte favorable. Mais avant d’en expliquer les raisons, jetons un œil aux chiffres publiés par l’organisme.

Au cours des mois de juillet et août, 15 572 nouveaux véhicules électriques particuliers ont été recensés, soit une augmentation de 198 % par rapport à la même période que l’an passé. Constat diamétralement opposé du côté des utilitaires : les 959 immatriculations enregistrées représentent une baisse de 22 %. Mais en cumulant ces deux données -- 16 541 véhicules légers électriques --, la hausse tutoie les 156 %.

Toujours les mêmes

Les hybrides rechargeables, elles, sont en roue libre : 12 292 modèles, soit une augmentation de 380 %. Au total, 28 823 automobiles branchées ont été immatriculées, pour une progression de 219 % d’une année à une autre. « Les véhicules électriques et hybrides rechargeables continuent d’accroître leur part de marché : celle-ci s’établit, sur juillet et août, à 8,4 % », indique Cécile Goubet, déléguée générale d’Avere-France.

Comme depuis le début de l’année, les Renault Zoe et Peugeot e-208 dominent allègrement le classement des immatriculations, complétées par une série de citadines, SUV et berlines. Information importante : contrairement à la tendance observée depuis janvier, les particuliers représentent cette fois-ci 70 % des acquéreurs, contre 30 % pour les professionnels. Ci-dessous, le top 10 complet :

Pour Cécile Goubet, « cela montre deux choses : d’une part que la tendance observée depuis le début de l’année s’inscrit sur la durée avec 3 fois plus de véhicules électrifiés mis en circulation par rapport à la même période en 2019 », débute-t-elle. « D'autre part que l’offre de modèles est suffisamment étoffée et attractive pour attirer de nouveaux utilisateurs de voitures électrifiées ». Avec, en première ligne, les citadines électriques.

Les raisons de cet engouement

Au cours des derniers mois, ce segment a été au cœur des stratégies business des constructeurs. Avec un succès incontesté. En témoignent les bons chiffres des Françaises Zoe et e-208 et les ruptures de stock observées chez Volkswagen et ses filiales -- Volkswagen e-UP !, Seat Mii et Skoda Citigo iV. L’offre est plus variée, les prix sont plus accessibles, le tout épaulé par de meilleures aides incitatives.

« Stabiliser les aides à l'achat pour les particuliers et les personnes morales est essentiel pour maintenir la dynamique », insiste Mme. Goubet. Le nouveau barème du bonus écologique a forcément joué un rôle, tout comme la prime à la conversion exceptionnelle depuis revenue à la normale. Les fabricants n’hésitent également pas à communiquer davantage sur leurs modèles électriques et hybrides.

Si le réseau de bornes n’est certes pas encore tout à fait au point en France, force est de constater qu’il se densifie progressivement. Au 30 avril 2020, la France comptait 29 578 infrastructures, selon Avere-France, contre 38 099 fin août : c’est 8521 emplacements supplémentaires en quatre mois. En revanche, l’objectif des 100 000 bornes d’ici fin 2021 semble compliqué à atteindre.

https://www.frandroid.com/produits-android/automobile/voitures-electriques/762574_les-dix-choses-a-savoir-avant-dacheter-une-voiture-electrique