Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ray tracing sur mobiles : les GPU ARM vont devenir beaucoup plus puissants

Si le rachat d'ARM par Nvidia s'avère plus laborieux que prévu, la société britannique ne compte pas attendre de passer sous une quelconque égide pour raffermir son offre sur le plan graphique. Alors que Samsung et AMD devraient bientôt nous montrer l'étendue de leurs travaux sur l'Exynos 2200 (doté d'une partie graphique RDNA 2 capable de prendre en charge le ray tracing sur smartphones), ARM se prépare à donner beaucoup plus de muscle à ses propres GPUs.

À l'occasion d'une conférence, Ian Bratt, directeur technique en machine Learning chez ARM, a promis que la prochaine génération de GPUs ARM serait en mesure de proposer une puissance de calcul en nette hausse par rapport aux solutions actuelles.

30% de performances en plus, dès 2022

Comme le rapporte le site chinois MyDrivers (via GSMArena), les performances du nouveau GPU d'ARM, attendu dès l'année prochaine, seraient environ 30% supérieures à celles développées dans l'immédiat. On apprend par ailleurs que sa puissance de calcul en virgule flottante simple précision (FP32) serait quant à elle 4,7 fois plus importante que celles permises par l'actuel Mali-G710. Ces performances en hausse devraient permettre aux prochaines puces ARM d'être plus efficaces encore en machine learning, tout en ouvrant aux utilisateurs les portes du ray tracing sur mobile.

GSMArena rapporte qu'ARM aurait en tout cas travaillé à cette fin avec le fabricant de puces taïwanais MediaTek (qui doit accoucher prochainement d'un Dimensity 2000 surpuissant) et l'éditeur chinois Tencent. Le but de cette alliance serait en outre de porter ladite technologie sur sur d'autres plateformes et écosystèmes.

Si les promesses d'ARM se confirment, la firme signerait une avancée éclair sur le terrain des performances GPU pour mobile. Il faut en effet rappeler que l'actuel GPU Mali-G710 est déjà 35% plus rapide que son prédécesseur.