Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de la 8bitdo SN30 pro+ : plus besoin de manette Switch Pro

8bitdo a toujours été le fabricant à suivre du côté des périphériques consoles. Accessible sans pour autant être cheap, il redonne quelques lettres de noblesse à la manette du joueur 2 qui a souvent été la pire d'un domicile. La SN30 pro+ améliore encore cet héritage.

Design et prise en main : Sony est passé par là

Vue de loin, la 8bitdo SN30 pro+ vous a peut-être évoqué une simple SF30 Pro à laquelle on aurait collé des jambes. Et sur certains points, vous n'avez pas tout à fait tort, mais assez change pour que la comparaison ne soit pas si juste à faire.

En simples termes d'espace pris, c'est effectivement le cas. La manette est aussi large que la SF30 Pro, et garde la même allure générale. Cependant, on notera que la croix directionnelle a la même taille, mais est légèrement plus plate. Le retour est sensiblement le même, avec des boutons actionnés par un moule en plastique, mais celui-ci est légèrement plus dur et offre de ce fait un peu plus de précision. Si les amateurs de boutons tactiles regretteront le « clic » cher à leurs cœurs, ceux préférant des diagonales moins délimitées seront aux anges.

Même chose du côté des boutons A/B/X/Y. Sur le modèle que nous testons, les boutons A et B sont convexes tandis que les boutons X et Y sont concaves. Une différence assez étrange, puisque ce genre d'astuce est généralement destiné à mieux repérer les boutons instinctivement... sauf qu'ici, c'est loin d'être nécessaire puisque le placement des boutons se suffit à lui-même. Notez qu'il s'agit d'une particularité du coloris SN Edition : la G Classic et la version noire ont tous les boutons convexes.

L1/R1 sont également un peu différentes. Là encore, c'est au niveau du caoutchouc utilisé que l'on sent une petite amélioration : les boutons sont un peu plus fermes, tout en gardant le jeu particulier des manettes SNES. Pour ce qui est des gâchettes L2/R2... elles risquent de ne pas plaire à tout le monde. Si leur course est assez longue, elles sont un brin molles, un cran en dessous d'une DualShock 4. Les joueurs de FPS apprécieront, mais ceux préférant les jeux de courses risquent d'être un peu déçus.

Tous ces petits changements font par ailleurs que la manette est moins audible, et pourra paraître plus qualitative pour certains. Dans l'ensemble, c'est avec joie qu'on les accueille. Les sticks, positionnés en parallèle en bas de l'ensemble, rappelleront sans nul doute les manettes DualShock de Sony, et particulièrement celles des PS4 par la forme de leur revêtement : des bordures prononcées pour un milieu toujours légèrement convexe.

Les manches de la manette sont à un angle beaucoup plus prononcé que ces dernières, ce qui n'est pas sans rappeler ici... la manette Gamecube. La prise en main s'avère excellente, aidée qui plus est par le fait que la 8Bitdo SN30 pro+ reste légère et bien équilibrée. Les moteurs de vibration, un de chaque côté, sont également très bons même s'ils n'atteignent pas la qualité du système de vibration « HD » des JoyCon. Ils sont qui plus est bien puissants à leur réglage maximal, mais vous pourrez revoir tout cela de vous-même.

De mon observation, voilà une manette capable de beaucoup. La croix directionnelle pourra paraître un peu molle au premier abord, mais fait très bien le job sur des jeux de plateforme 2D ou des jeux de combat. La course des sticks est bonne, et quiconque a déjà l'habitude de jouer sur une Dualshock retrouvera très vite ses marques sans ressentir la moindre frustration ; de quoi vite repeindre l'univers coloré de Splatoon sans gêne.

Je ne la préférerais pas face à la Switch Pro ou une bonne vieille DS4, mais n'aurais aucune plainte à formuler si on me la tendait en joueur 2. Par son format, elle irait également plus facilement se glisser dans un sac de voyage. Voilà donc une belle alternative.

Fonctionnalités : tout le nécessaire sans fioritures

La SN30 pro+ a une fonctionnalité qui la sépare du reste : Ultimate Software. Dernier ce nom se cache le logiciel (disponible sur Windows 10 ou macOS) vous permettant de contrôler précisément le comportement de la manette. Voilà un grand changement par rapport aux autres manettes de la marque, dont les mises à jour firmware se font avec un logiciel qui pourrait décontenancer les gens n'étant pas habitués à la débrouille.

Ici, nous avons Ultimate Software donc. Simplement en branchant votre manette, vous recevrez directement la dernière mise à jour disponible pour celle-ci sans autre forme de procès, ce qui est déjà une belle avancée en soit. Le logiciel est clair et intuitif, et ne pose aucun souci de compréhension même pour les moins technophiles d'entre nous.

Que peut-on y faire ? Régler à peu près tout ce qu'il est possible de régler sur cette manette. Vous pouvez définir de nombreux profils dans lesquels vous pouvez régler la zone d'activation des sticks analogiques, des gâchettes arrière, remapper tous les boutons et même créer des macros. Une fois que c'est fait, il vous suffit de sauvegarder tout cela pour que votre manette les emporte avec elle sur la plateforme de votre choix.

Le réglage est très intuitif et les options nombreuses, et ne demande qui plus est pas à être installé sur votre machine : vous pouvez le lancer de n'importe où. C'est là encore une très grande force de cette manette vendue bien moins chère que les produits officiels.

Compatibilité : Switch, mais pas que

La 8bitdo SN30 pro+ a un dernier atout dans sa main : elle est compatible avec de multiples plateformes. Selon la touche que vous pressez en allumant celle-ci, vous pouvez en effet activer plusieurs modes.

En appuyant sur Start+Y, la manette se lancera en mode Nintendo Switch. Il vous suffit alors d'appuyer sur le bouton de synchronisation pour que votre console la détecte automatiquement comme une manette Pro, sans devoir faire plus que cela. La compatibilité avec la plateforme est vraiment simple comme bonjour, et c'est un grand plus.

En appuyant sur Start+B, vous la lancez en mode D-Input qui est le mode de compatibilité prévu pour Android. Si les jeux profitant des manettes sur la plateforme sont encore un peu trop justes à notre goût, il n'empêche que la compatibilité est totale.

En appuyant sur Start+X, c'est le mode X-Input qui vous ouvre ses bras. Ce mode est parfait pour jouer sur PC, où la manette se comporte comme une manette Xbox sans fil sans le moindre problème et est reconnue en un claquement de doigts. Voilà qui fera plaisir aux joueurs PC.

Et enfin, Start+A vous lance en mode de compatibilité pour macOS. Notez qu'une fonction Turbo est disponible dans les modes PC, macOS et Windows : il vous suffit de rester appuyer sur le bouton que vous souhaitez passer en turbo et appuyer sur la touche étoile.

La manette 8bitdo SN30 pro+ a toutes les touches dont vous pourriez avoir besoin pour les jeux modernes, sans manquer de quoi que ce soit vraiment. L'utiliser ne demande aucun effort qu'importe la plateforme, et changer d'une plateforme à l'autre est d'une facilité déconcertante.

Notez que 8bitdo promet 20 heures d'autonomie sur une recharge de 4 heures, qui se fait par prise USB type-C avec n'importe quel adaptateur. Vous pouvez aussi bien jouer sans fil (via Bluetooth 4.0) qu'en filaire, pour avoir la latence la plus faible possible.

Galerie photo de la 8bitdo SN30 pro+

Prix et date de sortie de la 8bitdo SN30 pro+

La 8bitdo SN30 pro+ est d'ores et déjà disponible, principalement par le revendeur Amazon. Vous pouvez la retrouver en trois coloris : noire, G Classic et SN Edition. Elle est vendue aux environs de 45 euros.