Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

À défaut de Fortnite, vous pourrez jouer à un tout nouveau PUBG sur iPhone

Après l'écrasant succès de PUBG, porté au moins en partie par sa très bonne version mobile, et alors que Fortnite n'est pas près de revenir sur l'AppStore et les appareils iOS, PUBG Studio et le Sud-Coréen Krafton misent sur une version reboutiquée de leur Battle Royale. Son nom ? PUBG: New State. Actuellement en développement, ce nouveau PUBG aux relents futuristes arrivera plus tard cette année sur iOS et Android, et ce de manière mondiale (à l'exception de la Chine, du Vietnam et de l'Inde, précise TouchArcade).

L'annonce de PUBG: New State, intervient après l'introduction en fin d'année dernière de Metro Royale, une collaboration entre PUBG Mobile et Metro Exodus qui aura eu le mérite d'apporter un peu de diversité au Battle Royale.

PUBG a une carte à jouer sur iPhone et iPad

Et de la diversité, c'est visiblement ce que New State devrait nous proposer avec de nouveaux environnements, une qualité visuelle peaufinée, tirant parti de la nouvelle génération d'appareils mobiles, mais aussi une expérience de jeu que PUBG Studio souhaite plus « réaliste ».

En prenant place en 2051, PUBG: New State permettra par ailleurs aux joueurs (jusqu'à 100 participants pour chaque partie) d'utiliser des drones, de nouveaux véhicules ou encore de nouvelles tactiques de combat sur des cartes de 8 x 8 kilomètres.

Pour les plus enthousiastes, il est d'ores et déjà possible de se préinscrire sur Google Play. Des préinscriptions qui seront ouvertes un peu plus tard pour les appareils iOS.

Le lancement en 2021 de PUBG: New State est en tout cas opportun pour les utilisateurs d'iPhone et d'iPad qui doivent depuis quelques mois faire sans Fortnite, suite au conflit entre Apple et Epic Games quant aux 30 % de commission prélevés sur les transactions effectuées depuis l'AppStore. Un conflit bien parti pour durer alors que le début du procès d'Apple contre Epic doit débuter seulement le 3 mai prochain.