Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Les Chromebook vont avoir droit aux processeur Ryzen Zen 3 chez AMD

Les Chromebook vont pouvoir s'appuyer sur de nouveaux processeurs AMD. La firme de Lisa Su a annoncé hier le lancement de quatre nouveaux processeurs Ryzen 5000 « C » voués aux ordinateurs portables animés par ChromeOS, le système d'exploitation de Google. Cette annonce prend toutefois des airs de rattrapage : ces nouvelles puces sont en effet basées sur une architecture Zen 3 qui, elle, ne l'est plus tellement.

Ce design avait en effet été introduit pour la première fois fin 2020, sur processeurs de bureau, et s'était frayé un chemin en début d'année dernière sur laptop, avec les processeurs de la famille « Cézanne ». AMD joue donc la continuité en installant cette fois son architecture Zen 3, toujours efficace, sur des processeurs optimisés pour ChromeOS et les Chromebook.

Des puces puissantes et économes, mais moins modernes qu'il n'y paraît

Par rapport à sa précédente génération de puces Ryzen pour Chromebook, AMD évoque jusqu'à 67 % de réactivité en plus et des performances graphiques 85 % plus importantes. La prise en charge des standards Wi-Fi 6E et Bluetooth 5.2 est également évoquée. Cela étant, nous restons sur des parties graphiques intégrées d'ancienne génération. Comprenez que les iGPUs RDNA2 flambant neufs installés sur les dernières puces mobiles Ryzen 6000 « Rembrandt » (lancées en début d'année sur laptops) ne sont pas au menu.

Attendues sur des Chromebook HP dès le mois de juin, puis chez Acer avant d'être intégrées à des appareils d'autres marques, les nouvelles puces Ryzen 5000 C sont quoi qu'il en soit limitées à 15 W de TDP. Voici les quatre processeurs annoncés, et le détail de leurs spécifications :