La marque américaine Specialized a sorti une nouvelle version de ses VTT électriques premium appartenant à sa gamme Turbo Levo, considérée comme l’une des toutes meilleures du marché.

Les vélos électriques, ce n’est pas ce qui manque sur le marché : les grands fabricants et autres start-up encore inconnues du grand public se pressent de sortir des concepts aussi originaux les uns que les autres, et étoffent ainsi une offre toujours plus garnie. Entre le Peugeot e-Legend, les modèles Rayvolt Bike aux airs de mobylettes des années 1950 ou encore l’UMI 250 (pliable et en forme de bazooka), les cyclistes sont clairement gâtés.

Autant de produits taillés pour un usage exclusivement urbain. Mais qu’en est-il des vélos électriques dédiés aux aventuriers et autres baroudeurs, que sont les VTT (ou vélos tout-terrain), de toute évidence. Si Yahama tente de percer le marché américain, l’un de ses principaux concurrents déjà bien en place poursuit son petit bonhomme de chemin : Specialized, une entreprise californienne réputée dans le milieu.

Vélo de compétition

Cette dernière a récemment occupé une petite place de choix dans l’actualité des e-bike, comme diraient nos amis anglophones, en présentant une nouvelle version de VTT électriques appartenant à sa gamme Turbo Levo, déclinée en cinq modèles : Turbo Levo Classique (4499 euros), Turbo Levo Comp (5699 euros), Turbo Levo Comp Carbon (6799 euros), Turbo Levo Expert (7999 euros) et Turbo Levo S-Works (10 999 euros).

Crédit photo : Vojo Magazine

Vous l’aurez sans doute remarqué, les prix tendent à s’envoler. Il faut dire que ces produits sont réservés à une communauté de passionnés, prêts à mettre la main à la poche pour se procurer un bolide digne de ce nom, capable de l’emmener dans n’importe quel sentier battu. Dans l’idée, le design des cinq vélos reprend celui du Stumpjumper, lui aussi conçu par la société américaine.

Des vélos imaginés par un duo français

Pour ce faire, le groupe a fait appel à deux Français — Marc Pallure et Vincent Patureau –, à la tête d’une équipe d’une petite vingtaine de personnes basée en Suisse, et dont la mission principale était d’imaginer un design toujours plus léger, aussi agréable à l’œil, tout en améliorant leur puissance, peut-on lire sur Vojo Magazine, à l’origine d’un article très complet, lui-même composé d’un test de trois jours du Turbo Levo Expert.

Crédit photo : Vojo Magazine

Ces versions 2019 ont été améliorées sur plusieurs points : une batterie de 700 Wh (Watt-heure) pour l’Expert et le S-Work, une autre de 500 Wh pour leurs petits frères. 700 Wh, c’est environ 150 kilomètres d’autonomie : un chiffre à tempérer en fonction du mode utilisé ou encore du poids du cycliste. En soit, les équipes assurent l’avoir amélioré de 40 % comparé aux versions précédentes.

Deutsche Qualität

La motorisation (Brose Drive S Mag) a quant à elle été assurée par son partenaire de choix, Brose Fahrzeugteile, équipementier allemand connu et reconnu dans le monde entier. Le système en question a directement été fixé sur le cadre, et se veut 15 % plus léger qu’avant. Le site de la compagnie précise qu’il « amplifie votre pédalage de 410 %,  et produit une assistance maximale de 560W ».

Crédit photo : Vojo Magazine

L’application Mission Control a aussi subi quelques modifications : outre l’affichage de la consommation de la batterie, du diagnostic ou de l’ajustement des modes, elle propose une interface totalement revisitée. Et surtout, à l’avenir, « des échanges de paramètres et de traces entre utilisateurs » seront au programme, note Vojo Magazine, visiblement bien informé.

À lire sur FrAndroid : Comment choisir son vélo électrique en 2018 ?