Le groupe Renault a présenté sa vision de la mobilité urbaine électrique au travers d’un nouveau concept autonome et connecté, dévoilé dans le cadre de la quatrième édition de VivaTechnology. Son nom : EZ-POD.

A chaque grand rendez-vous technologique, les marques présentes sur les salons font preuve d’imagination et d’innovation pour se démarquer des autres entreprises — coucou Citroën. La quatrième édition de VivaTechnology, organisée du jeudi 16 au samedi 18 mai 2019 au Paris Expo Porte de Versailles, ne déroge visiblement pas à la règle au regard des produits exhibés sur le stand de la société Renault.

Un usage intérieur ou extérieur

Après s’être illustré au travers de ses concepts EZ-GO et EZ-PRO fin 2018, le constructeur français remet le couvert avec un énième véhicule autonome, électrique et connecté, mais cette fois-ci dédié au dernier kilomètre : l’EZ-POD. Preuve que le fabricant cherche à consolider sa position sur le créneau de la mobilité urbaine du futur, en multipliant les projets en ce sens, sans pour autant sortir de produits aboutis et fin prêts à la commercialisation.

Le communiqué de presse publié par la firme tricolore qualifie l’EZ-POD de « robot-véhicule autonome ». Son rôle ? « Répondre à des besoins de mobilité sur sites fermés », comme les parkings, hôtels, centres commerciaux et campus, mais aussi agir « au cœur des villes » en se chargeant du fameux dernier kilomètre. Basé sur le châssis d’une Twizy, l’EZ-POD s’inspire également de ses homologues automobiles susmentionnés.

Pratique pour les personnes à mobilité réduite

Niveau technologie, le produit s’équipe « d’une caméra et d’un lidar avant » consacrés à la perception d’une scène, « auxquels s’ajoutent des radars courte et longue portées situés derrière les bandeaux noirs brillants avant et arrière », décrit le document officiel. Sur le toit s’invitent deux antennes et un GPS, nécessaires à la localisation en temps réel et à la connectivité du véhicule.

A l’intérieur, l’utilisateur retrouvera le siège (deux au total) d’origine d’une Twizy, un tapis de sol en lin et deux écrans capables de délivrer des informations sur le trajet. Son utilisation au sein de milieux urbains cantonnera sa vitesse à une faible allure : l’EZ-POD pourrait même à l’avenir accéder aux rues piétonnes (à une vitesse maximale de 6 km/h) pour prendre en charge des personnes à mobilité réduite. Renault envisage même de le décliner en une version commerciale pour livrer des marchandises.