Cette trottinette électrique ultra futuriste s’inspire de Tesla et de VanMoof

 

La marque britannique Bo Mobility conçoit actuellement une trottinette électrique aux lignes très futuristes, mais aussi et surtout inspirée de Tesla et VanMoof. Les livraisons du modèle sont prévues pour juin 2023.

Trottinette électrique Bo (2)
Source : Bo Mobility

Comment un constructeur de trottinettes électriques peut-il se démarquer autrement que par une fiche technique de haute volée ? Par le design. Et c’est exactement ce qu’est en train d’entreprendre Mo Mobility, une jeune pousse britannique fondée en 2019 par des anciens de Williams F1 Advanced Engineering et Jaguar Land Rover.

À l’heure actuelle, la trottinette Mo peut tout à fait être réservée : mais il faudra prendre son mal en patience, puisque les livraisons n’interviendront qu’en juin 2023 – si le planning et le cahier des charges sont correctement respectés. D’ici là, l’engin pourrait clairement faire de l’œil à plus d’un ou une au regard de son design unique.

Tout en courbe

Pour ce faire, Mo Mobility s’appuie sur un châssis maison en aluminium baptisé « Monocurve », en raison de la parfaite courbe qu’il forme entre son deck et le guidon. L’ensemble ne fait qu’un : cela renforce cet aspect d’uniformité. La trottinette dégage une énergie singulière notamment marquée par son côté épuré et minimaliste.

Oscar Morgan, le PDG de l’entreprise, n’hésite d’ailleurs pas à dire où ses équipes ont puisé leur inspiration : Tesla d’un côté, justement réputé pour ses voitures électriques épurées et minimalistes, VanMoof de l’autre, un constructeur néerlandais de vélos électriques dont le look détonne bien souvent au milieu des autres cycles.

Au niveau des caractéristiques, la Mo est équipée d’un moteur de 500 W délivrant une vitesse maximale de 39 km/h. Pour rappel, cette allure n’est pas autorisée en France pour les EPDM (Engin de déplacement personnel motorisé), qui sont limités à 25 km/h. Mais la firme d’outre-Manche assure sur son site qu’elle s’adaptera à chaque cadre légal.

D’un poids de 18 kilos tout de même – c’est élevé –, l’engin repose sur des roues de 10 pouces et un système de halo lumineux censé éclairer les alentours de la trottinette. Ce véhicule cherche à se montrer pratique puisqu’une boucle en acier peut être extraite de la colonne de direction afin d’y accrocher un sac, par exemple. Par contre, aucun système de pliage n’a été intégré : pour la ranger ou la transporter dans les transports, ce n’est pas l’idéal.

Près de 2000 livres

Du côté de l’autonomie, comptez 50 kilomètres, même si un test complet devra être effectué pour garantir ce rayon d’action. Le temps de charge s’élève à 3h. Cette Mo s’appuie enfin sur plusieurs systèmes de sécurité, du GPS en passant par l’alarme et l’envoi de notifications. Des mises à jour logicielles à distance sont au menu.

Garantie deux ans, cette trottinette électrique est certifiée IP65 et peut donc rouler sous la pluie. Le site officiel indique un prix de 1995 livres sterling à l’achat, contre 69 livres par mois via un abonnement.

Une proposition de loi déposée par la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone vise à immatriculer les « véhicules terrestres à moteur dont la vitesse atteint 15 km/h par la seule force du moteur ». En filigrane, les trottinettes électriques sont…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Comment effacer l’historique sur Safari ?

    Apple

    Comment effacer l’historique sur Safari ?

    15 août 202215/08/2022 • 18:00