Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pratiques, écologiques et économiques : les stations de recharge pour trottinettes électriques s’invitent en ville

La fin des trottinettes électriques garées au beau milieu d’un trottoir est-elle proche ? Pas encore, mais la jeune pousse d’outre-Atlantique répondant au nom de Charge tente d’y remédier avec une alternative actuellement testée à Paris : des stations de recharge spécialement dédiées à ce type d’engins électrifiés, déjà présentées par Frandroid en novembre 2019.

Sept mois plus tard, l’entreprise américaine s’est définitivement lancée dans le grand bain : quatre emplacements ont en effet été installés dans le 4e arrondissement, au 26 rue du Renard, 10 rue Pernelle, 87 rue de l’Hôtel de Ville et 17 rue Geoffroy l’Angevin. Capables d’accueillir jusqu’à douze trottinettes, ces infrastructures s’inscrivent dans un programme expérimental d’une durée d’un an.

Des avantages multiples

Ces bornes de recharge visent à remplir plusieurs objectifs précis : accompagner la ville dans la régulation du marché free floating ; optimiser la gestion de la flotte des opérateurs de trottinettes électriques ; faciliter l’accessibilité aux utilisateurs, liste un communiqué de presse envoyé à la rédaction.

Mais surtout, les stations Charge sont une solution viable pour désencombrer les rues de Paris, devenues de véritables parkings sauvages depuis l’explosion des trottinettes électriques disponibles en libre-service. Leur utilisation sera par ailleurs financièrement récompensée, puisque les utilisateurs bénéficieront d’une réduction en cas de dépôt à l’une de ces bornes.

D'autres villes intéressées

Charge met également en exergue la démarche écologique de son projet : « L’installation se fait indépendamment des réseaux électriques traditionnels, les stations étant alimentées par des batteries rechargeables d'une durée de vie de 3 à 4 jours : elles sont totalement autonomes. Les stations sont alimentées par de l’énergie verte et sont 100% écologiques », est-il écrit.

Et de poursuivre : « La startup favorise la démarche écologique en supprimant des étapes des opérations logistiques aux opérateurs de trottinettes électriques afin de réduire considérablement leurs coûts logistiques. Les trottinettes chargées automatiquement dès lors que l’utilisateur stationnera dans l’une des stations contribuant à une réduction de l'empreinte carbone significative ».

Les applications des opérateurs partenaires (BlaBla Ride, Circ) proposent déjà à leurs utilisateurs de déposer leur trottinette dans ce type d’emplacement, alors que les autres services présents à Paris pourraient eux aussi se mettre à la page au cours des prochains mois. Des villes comme Lyon, Marseille ou encore Lille se disent également intéressées par ce genre de solution, qui devrait donc progressivement se démocratiser en cas de résultats concluants.