Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Voici les caractéristiques du smartphone Osom OV1 : il cultive déjà des différences

En 2021, nous vous expliquions que l'Osom OV1 était un smartphone à surveiller en 2022. L'Osom OV1 est conçu par les créateurs de l’Essential Phone.

Essential, pour rappel, est une marque qui a mis la clé sous la porte. Elle portait un projet d’un smartphone Android, relativement unique sur le marché. Toujours derrière ce projet, Andy Rubin, cofondateur d’Android. Il proposait une interface pure d’Android avec des mises à jour régulières, dans le temps, et c’était le premier smartphone à aborder une encoche.

Pendant le Mobile World Congress, l'équipe d'Osom a donc dévoilé quelques détails supplémentaires à la presse américaine. Pour rappel, Osom Products est une start-up qui vise à créer un smartphone Android axé sur la confidentialité, avec bon nombre des mêmes ingénieurs et employés qui ont travaillé chez Essential et développé le téléphone Essential.

Des choix pragmatiques

L'entreprise américaine offre depuis quelques mois des aperçus de son prochain smartphone OV1, ils ont profité du MWC pour communiquer davantage de détails sur les caractéristiques du produit. Pour rappel, l'OV1 en est encore aux premiers stades de développement. Ils ont déjà revu leur plan, et visent désormais le quatrième trimestre de l'année 2022.

La principale raison de ce retard est le SoC. L'Osom devait initialement intégrer le Snapdragon 8 Gen 1 - la même puce que celle trouvée dans les téléphones comme le Galaxy S22 (version US) et le OnePlus 10 Pro - mais Osom prévoit maintenant d'utiliser un autre SoC Snapdragon de la série 8 qui n'a pas encore été annoncé.

Cela pourrait être une version « Plus » du Snapdragon 8 Gen 1, en supposant que Qualcomm suit le même cycle de sortie de produit cette année. Pour rappel, le Snapdragon 888 Plus a été annoncé en juin 2021.

Nous avons également quelques détails sur la configuration de la caméra. L'Osom OV1 aura deux caméras arrière (48 et 12 mégapixels) et une caméra frontale de 16 mégapixels. Ces caméras n'utiliseront que des capteurs de Sony. La plupart des smartphones Android sont désormais livrés avec trois ou quatre caméras arrière, mais Osom ne veut pas des caméras qui existent principalement à des fins marketing et n'améliorent pas de manière significative la qualité des photos.

Osom a déjà révélé le design du téléphone, cependant ils annoncent maintenant que le smartphone sera conçu avec un cadre en acier inoxydable ainsi que quelques éléments en titane, associé à un panneau arrière en zircone, un matériau couramment utilisé en céramique. L'écran avant utilisera le Gorilla Glass Victus de Corning, comme de nombreux autres smartphones. Osom n'a pas évoqué la taille précise du téléphone, mais il sera « sensiblement plus grand » que l'Essential Phone PH-1 pour accueillir plus d'antennes et une batterie plus grande.

L'ouverture des sources pour encourager le développement communautaire

Nous n'avons toujours pas beaucoup de détails sur l'expérience logicielle. Osom prévoit d'utiliser Android 12 ou Android 12L, avec l'objectif de 4 ou 5 ans de mises à jour de sécurité garanties. A priori, Osom fournira les outils pour déverrouiller son téléphone afin d'y installer une nouvelle version logicielle facilement.

Les fabricants de téléphones Android sont obligés de publier leurs modifications du noyau Linux sous la licence GPL, mais de nombreuses entreprises retardent la publication de ce code pendant plusieurs mois ou ne le font tout simplement pas, ce qui rend le développement de ROM personnalisées bien plus compliqué.

Enfin, Osom a partagé quelques détails divers sur l'OV1. Le câble USB Type-C inclus dans la boîte aura un interrupteur physique pour éteindre les broches de données, ce qui vous permet d'utiliser des chargeurs USB publics sans vous soucier du transfert de données. C'est exactement ce que font les "USB Condom".