Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous êtes une grosse majorité à utiliser le lecteur d'empreintes pour déverrouiller votre smartphone

On a appris cette semaine que le Google Pixel 6a devrait proposer au moins une amélioration par rapport aux Pixel 6 et 6 Pro lancés en fin d'année dernière. Le constructeur devrait en effet améliorer les performances, la fiabilité et la rapidité de son lecteur d'empreintes digitales. Il faut dire que, depuis quelques années, les technologies proposées se sont bien améliorées. Tant et si bien que, sur son dernier smartphone haut de gamme, le X80 Pro+, Vivo propose une surface plus grande et une meilleure réactivité.

En 2018, nous vous interrogions sur votre méthode de déverrouillage de prédilection pour votre smartphone. Vous étiez alors une grande majorité à privilégier le lecteur d'empreintes, à 65 %. Derrière, 10 % des votants indiquaient favoriser le schéma et la reconnaissance faciale n'avait les faveurs que de 8 % d'entre vous.

Néanmoins, les choses ont bien changé depuis 2018. Désormais, quasiment tous les constructeurs -- on pense à toi, Google -- proposent une reconnaissance faciale en plus du lecteur d'empreintes digitales. Les capteurs d'empreintes se sont d'ailleurs peu à peu exportés directement derrière les écrans des smartphones. Enfin, la pandémie a pu pousser certains d'entre vous à revoir leur utilisation en raison du port de masques, pas toujours adapté à une reconnaissance faciale rapide, fiable et sécurisée.

Comment déverrouillez-vous principalement votre smartphone ?

C'est dans ce cadre que nous souhaitions vous reposer la question, plus de quatre ans plus tard : désormais, quelle est votre méthode de déverrouillage de prédilection ? Voici les résultats.

sondage de la semaine

Quatre ans plus tard, la tendance générale est peu ou prou restée la même. Le lecteur d’empreintes est encore une fois majoritairement utilisé, et tend d’ailleurs à séduire encore plus d’utilisateurs (69,2 % des sondés). La reconnaissance faciale fait une belle percée et double son score du sondage précédent pour grimper à 16,7 %.

Chemin inverse pour le schéma, qui chute en 3e position et ne séduit plus que 5,7 % des participants. Le code pin (3,7 %) et le mot de passe (2 %) sont presque totalement délaissés, lors 2,8 % des personnes interrogées ne prennent même pas la peine de verrouiller et sécuriser leur téléphone. Chose que l’on vous déconseille.