Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Ça se confirme, tous les iPhone 14 ne seraient pas égaux côté puissance

Ça nous pendait au nez, ce serait en train de se concrétiser. Un rapport partagé ce 1er juin par le cabinet d’analyse TrendForce (cité par 9to5Mac) tend à corroborer qu’Apple installerait bien sa nouvelle puce A16 Bionic uniquement sur ses iPhone 14 Pro et 14 Pro Max. En circulation depuis quelques mois, cette information provient initialement de l’analyste Ming-Chi Kuo.

L’intéressé estimait plus tôt cette année que les iPhone 14 « classiques » se contenteraient d’embarquer une puce A15, actuellement installée à bord des iPhone 13. Seuls les iPhone 14 Pro seraient ainsi dotés du SoC de nouvelle génération d’Apple. Si cette information se vérifie, les deux séries d’iPhone 14 ne disposeraient donc pas tout à fait du même niveau de performances.

Pas de puce A16 sur les iPhone 14 « classiques » : et si ce n’était pas un si gros problème ?

Reste que cette différence -- vraisemblablement justifiée par des soucis de chaîne d’approvisionnement -- pourrait ne pas être particulièrement dérangeante à l’usage. Si l’on en croit d’autres informations, la puce A16 Bionic évoluerait peu par rapport à l’A15 : elle reprendrait en effet la même gravure en 5 nm, plutôt que de passer sur le node 4 nm utilisé notamment par Qualcomm sur le Snapdragon 8 Gen 1. Il ne faudrait donc pas s’attendre à un gros gain en performances sur l’A16, même s’il est possible que cette dernière soit mieux maîtrisée, notamment du point de vue énergétique.

Cela étant, il y aurait quand même de la nouveauté pour les iPhone 14 « classiques ». Selon TrendForce, ces derniers reprendraient à leur compte la puce A15, mais cette fois couplée à 6 Go de LPDDR4X… au lieu de 4 Go sur les iPhone 13. Sur le plan marketing, Apple pourrait enfin changer cette année le nom de sa puce A15 pour symboliser, de manière assez artificielle, le « changement » de génération.

Rappelons que la différence de configuration que nous pourrions observer entre les iPhone 14 « classiques » et « Pro » ne serait pas tout à fait une première. L’année dernière, Apple avait en effet installé une quantité de mémoire vive différente entre ses iPhone 13 (limités à 4 Go de RAM) et ses iPhone 13 Pro (montant à 6 Go).