Le smartphone parfait existe-t-il ? Peut-être… Mais à quel prix doit-il être vendu selon vous ? C’est le sujet de notre sondage de la semaine !

« Pour ce prix, on n’en demande pas plus », « à ce tarif, c’est largement satisfaisant », « pour un smartphone dans cette gamme, c’est très correct »… Lorsque nous testons des smartphones à prix doux, on a tendance à user de ces tournures de phrases. Or une question nous taraude et nous vous la soumettons à l’occasion de notre grand sondage hebdomadaire :

À partir de quel prix un smartphone doit-il être irréprochable ? Pour expliciter un peu mieux, nous aimerions savoir dans quel segment de prix vous estimez avoir droit à un appareil dont chaque aspect important est satisfaisant. Dites-le-nous en répondant juste ci-dessous !

Chargement

À partir de quel prix un smartphone doit-il être irréprochable ? 

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

Le téléviseur, champion du monde

La semaine dernière, nous vous demandions sur quel support vous aviez regardé la Coupe du Monde 2018 qui a vu la France être couronnée pour la deuxième fois de son histoire footballistique.

Visiblement, nous n’avons pas vraiment réussi à vous détourner de la finale qui se jouait ce weekend-là, car une petite poignée de 600 personnes seulement ont répondu au questionnaire. Parmi les participants, 54,5 % ont indiqué qu’ils avaient regardé la compétition sur leur téléviseur. Solution classique, traditionnelle. Rien de très étonnant.

On aurait toutefois pu s’attendre à ce que davantage de lecteurs préfèrent leur smartphone pour visionner les matchs, mais « seuls » 13,8 % des sondés ont fait ce choix. Quelques courageux (6,3 %) se sont aventurés dans la fanzone pour profiter de l’écran géant mis en place par leur ville. Et 1,6 % des participants ont la chance d’avoir un frigo connecté pour suivre les rencontres. C’est, après tout, le premier intérêt d’une telle acquisition.

Enfin, petite pensée aux 23,8 % des lecteurs ayant participé à ce sondage qui ont dû passer 30 jours bien compliqués sans savoir ce qu’était le football.