Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Comment le confinement a rendu les Français accros à leur smartphone

L’épidémie de coronavirus a engendré des politiques de confinement un peu partout dans le monde. Au total, plus de la moitié de la population mondiale s’est retrouvée enfermée chez elle pendant plusieurs semaines. Pleins de bonne volonté, nous nous promettions alors de nous consacrer à tout ce que nous n’avions pas le temps de faire en temps normal. Finalement, en dehors du télétravail, nous nous sommes surtout rapprochés de notre smartphone.

Les Français passent 25 % de temps en plus sur leur smartphone

Une nouvelle étude du cabinet américain AppAnnie révèle que partout dans le monde l’utilisation du smartphone a explosé. En Chine, premier pays confiné, elle a bondi de 30 % en avril 2020 par rapport à l’année dernière. Le constat est identique dans tous les pays analysés par AppAnnie. Parmi les plus connectés, on trouve les Italiens (+39 %), les Espagnols (+37 %) et… les Français (+25 %).

Ce sont finalement les citoyens de Corée du Sud, pays pourtant connu pour ses avancées technologiques, qui se sont montrés plus raisonnables puisque leur utilisation n’a augmenté que de 9 %. Enfin, le Japon, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont enregistré une hausse d’environ 15 %.

La hausse ne sera pas temporaire

Selon le cabinet AppAnnie, le confinement a bouleversé les comportements des citoyens du monde entier. Pendant plus de deux mois, ils ont développé des réflexes qu’ils n’avaient pas auparavant. Aussi le cabinet ne prévoit pas de changement de tendance une fois la situation revenue à la normale. Si la hausse de l’utilisation du smartphone ralentit au fil des semaines, elle devrait rester stable à l'issue des politiques de déconfinement.

En 2019, une étude de Médiamétrie révélait que les Français passaient en moyenne 2h12 par jour sur leur smartphone, et ce malgré les outils déployés par Apple et Google pour aider les utilisateurs à limiter leur temps d’écran. Face aux craintes de certains scientifiques et psychologues autour de l'addiction aux smartphones, les géants américains avaient montré patte blanche. Visiblement, « la vérité est ailleurs ».