Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

MicroLED, Mini LED, Neo QLED... Samsung lance son offensive contre l’OLED

Après le CES 2021, Samsung a confirmé sa vaste gamme de téléviseurs 2021, qui va des micro LED haut de gamme à ses nouveaux téléviseurs Neo QLED (qui sont en fait du Mini LED) sans oublier les nouveaux modèles The Frame.

Bien que la plupart des nouveaux téléviseurs aient déjà été dévoilés lors du CES 2021, cet événement a été l’occasion de découvrir les derniers détails, les dates de lancement et même quelques surprises.

Le Neo QLED : le Mini LED entre en action

C’est une technologie que l’on a évoquée au CES 2021, elle a été introduite par Samsung. Son nom évoque le fait qu’il s’agit du successeur aux TV QLED. Il s’agit toujours d’écrans LCD (on a donc du rétroéclairage), mais les LED (leur petit nom est LED Quantum Mini) sont 40 fois plus petites que les LED qui intègrent un téléviseur QLED de 2020.

Samsung y applique par ailleurs les filtres quantiques (et un filtre QLC pour améliorer la diffusion de l’éclairage selon les modèles). Au final, cela permet de booster les contrastes et étendre la couverture colorimétrique des dalles.

Ce sont donc des téléviseurs très prometteurs face aux TV OLED. Les modèles Samsung 8K Neo QLED (QN800A et QN900A) seront disponibles en 65 pouces, 75 pouces et 85 pouces, tandis que ses modèles 4K (QN90A et QN85A) offriront un choix encore plus large, à partir de 50 pouces.

Les Neo QLED sont taillées pour le gaming

Samsung en a profité pour évoquer quelques fonctions des Samsung Neo QLED, ce sont des caractéristiques très orientées gaming. Avec la Game Bar, vous pouvez facilement voir en un coup d’œil quelles fonctions de jeu que vous avez activées ou désactivées. C’est une nouveauté très similaire à ce que LG a introduit sur ses TV OLED de 2021. De plus, avec le Super Ultrawide Gameview, vous obtenez des ratio d’affichage extrêmement larges sur votre téléviseur, de 21:9 à même 32:9. Si vous avez lu notre guide dédié aux moniteurs ultrawide, cela peut apporter un certain confort en fonction des jeux.

Pour rappel, les Neo QLED sont capables d’afficher les jeux en 4K avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, ces téléviseurs ont également un temps de réponse de réponse de 5,8 ms. Ce sont deux caractéristiques qui classent ces TV parmi les meilleures du marché pour cet usage.

Samsung a également annoncé que ses Neo QLED (sur Q70A et supérieurs) seraient les premières à intégrer AMD Freesync Premium Pro. Il s’agit de l’alternative à Nvidia G-Sync, disponible sur les TV LG OLED, qui offre le niveau le plus élevé de synchronisation verticale matérielle, tout en bénéficiant d’un accès au HDR et en prenant en charge un gamut de couleur large.

Pour rappel, cette technologie empêche l’apparition d’images déchirées, pour vous permettre de bénéficier en permanence d’une fréquence d’images fluide pour vos jeux. Très pratique pour votre PlayStation 5, Xbox Series X et votre PC de gaming.

De 1 850 euros à plus de 7 500 euros

Les plus grands téléviseurs 8K de 65, 75 et 85 pouces seront vendus entre 5 000 et 9 000 dollars. Les téléviseurs 4K se déclinent en deux gammes comprenant des appareils de 55 à 85 pouces, avec des prix allant de 1 600 à 5 000 dollars.

Nous n’avons pas encore eu les prix en euros pour le marché français. D’après ceux dévoilés par Samsung Suisse, il faudra dépenser 6 000 euros pour le modèle QN900A en version 65 pouces et un peu plus de 10 000 euros pour la déclinaison en 85 pouces. Du côté de la gamme QN90A, il faudra payer 1 850 euros environ pour la version 50 pouces, contre 5 850 euros environ pour la version 85 pouces.

La gamme QN85A est vendue de 1 850 euros pour la version 55 pouces à 5 000 € pour la version 85 pouces. Enfin, la famille QN800A est à 3 999 euros pour le modèle 65 euros, et jusqu’à 7 500 € pour le modèle 85 euros.

Le Micro LED : la vraie alternative à l'OLED arrive mais cela ne sera pas pour tout le monde

Le Micro LED arrive enfin, on en parle depuis des années dans les salons internationaux. Pourquoi est-ce que cette technologie fascine les technophiles ? Elle est autoémissive comme l’OLED (les pixels produisent leur propre lumière), le pic de luminosité est très important (un des points faibles de l’OLED), le temps de réponse est inférieur à la microseconde, et enfin la résistance et la durée de vie sont importantes (on parle de 100 000 heures contre 50 000 heures pour l’OLED).

Pourquoi l’OLED semble-t-il si mauvais face au MicroLED ? Principalement car l’OLED est organique (il utilise des petites molécules). Cela signifie qu’il va se dégrader dans le temps, c’est le cas particulièrement du matériau émetteur de la lumière bleue qui a la longévité la plus courte comparativement aux émetteurs rouge et vert.

Le MicroLED possède une structure non organique. Les diodes qui équipent les écrans microLED émettent de la lumière grâce au Nitrure de Gallium (un semi-conducteur).

L’enjeu autour du Micro LED est de miniaturiser les diodes et de baisser le prix. Cette technologie doit remplacer à terme les TV LED de Samsung, il faudra pour cela commercialiser une gamme de TV avec différentes diagonales à des prix abordables. Cela va prendre évidemment plusieurs années encore.

On vient donc d’apprendre que les premiers TV Micro LED seront disponibles dans le monde entier en modèles de 110 et 99 pouces ce printemps 2021, tandis que le modèle de 88 pouces sera commercialisé à l’automne. Il y a également un modèle 76 pouces qui sera commercialisé plus tard.

En attendant de plus petits modèles, Samsung profite de ces très grandes diagonales : ils ont donc évoqué la fonction 4 Vue (Quad View) qui vous permet de regarder quatre sources en même temps de manière fluide.

Nous n’avons pas encore de tarif pour les TV Micro LED… mais attendez-vous à des prix très élevés. Pour vous donner un aperçu, le téléviseur 110 pouces est vendu à l’équivalent de 130 000 euros en Corée.

Une offensive ambitieuse

C’est une année très ambitieuse pour Samsung qui veut détrôner l’OLED en lançant une attaque sur plusieurs fronts à la fois.

Les premiers TV Mini LED sont très intéressantes, surtout leurs fonctions spéciales pour les joueurs. Quant aux écrans Micro LED, ils vont être trop chers mais c’est la première étape en vue d’une adoption massive dans quelques années.

https://www.frandroid.com/guide-dachat/679530_quelles-sont-les-meilleures-tv-qled-notre-selection