Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Avis ING : que valent les services de la banque en ligne ?

ING ayant mis fin à ses activités de banque en ligne en France en début d'année 2022, il n'est aujourd'hui plus possible de souscrire à un compte en ligne.

Caractéristiques d'ING

ING en quelques mots

À la base créée aux Pays-Bas en tant que banque de détail, ING s’est rapidement exportée dans le monde entier en tant qu’établissement bancaire direct. ING Direct est arrivée en France début 2000, puis a été renommée simplement ING 19 ans plus tard. La banque a été l’une des premières à lancer une offre gratuite en parallèle de son offre en ligne. Elle compte aujourd’hui plus d’un million de clients en France et se classe comme la deuxième banque en ligne derrière Boursorama.

Tarifs d'ING

L’offre d’ING a le mérite d’être simple avec seulement deux formules : l’offre Essentielle avec une carte standard et l'offre intégrale avec une carte Gold. Si vous souhaitez faire d'ING votre banque principale, orientez-vous plutôt vers l’offre intégrale qui propose le meilleur niveau de service et assurantiel. Autrement, l’offre Essentielle est intéressante dans le cas d’un compte subsidiaire, car entièrement gratuite et peu contraignante au niveau des prérequis. Cette dernière donne droit à une carte bancaire Mastercard Standard avec un plafond d’achat de 2 000 euros, sans chéquier ni découvert autorisé. L’Offre intégrale quant à elle comprend une Mastercard Gold, un plafond d’achat plus élevé, un chéquier et une autorisation de découvert. Elle nécessite cependant de verser 1 200 euros par mois sur le compte pour se voir délaissé de cotisation mensuelle, ou alors de payer 10 euros par mois pour en profiter. Voici un aperçu plus détaillé des prestations pour chaque type d’offre :

* Sous réserve d’un versement de revenus mensuels d’au moins 1200 €/mois sur le compte.

Les offres d’ING ne cachent rien de scandaleux quand on regarde ses caractéristiques de près. L'offre Essentielle facture les paiements et retraits à l'étranger, tandis qu'ils sont gratuits avec l'offre intégrale. Dans les deux cas, sont payants les incidents de paiements, les frais de découvert, les virements non SEPA, etc. Ce qui est assez classique pour une banque en ligne.

Ouvrir un compte chez ING

À l'instar d’un Boursorama, ING a tout fait pour faciliter l’ouverture d’un compte en ligne et en peu de temps. Il faut d’abord noter que le site est d’une clarté et d’une simplicité exemplaires. Il faut en effet entre 10 et 15 minutes pour remplir le formulaire d’inscription en fonction des informations que l’on peut fournir. Il faut cependant noter que quelques questions peuvent être assez intrusives comme le nom de l’employeur ou les revenus annuels bruts. En tout cas, c’est bien plus précis que les formulaires que l’on a l’habitude de voir chez les néobanques.

Notons qu'ING ne demande pas à ses clients de gagner une certaine somme par mois ou d’héberger ses revenus chez elle pour ouvrir un compte, elle demande toutefois un scan des feuilles de salaires ou justificatifs de revenus pour s’assurer que vous touchez bien un revenu chaque mois.

En revanche, il est encore impossible d’ouvrir un compte depuis l’application mobile. Cette dernière ne permet d’avoir accès qu’à une démo interactive et de s’informer sur les produits bancaires proposés. C’est bien dommage surtout lorsque l’on compare à d’autres banques en ligne qui proposent cette possibilité.

Dépôt initial et gestion du découvert

ING ne propose pas l’ouverture d’un compte sans dépôt initial. Ce dernier doit être d’un minimum de 150 euros, quel que soit le compte choisi. Si l’offre essentielle est accessible sans condition, l’offre intégrale -- dans sa version gratuite -- demande tout de même 1200 euros/mois de revenus minimums pour être valide.

ING autorise qu’un compte soit débiteur et donc à découvert, mais uniquement avec l’offre Intrégrale. Le taux pour un découvert autorisé est de 8 % par an, et 16 % pour le découvert non autorisé. L’avantage est qu’ING ne prélève pas de commission fixe sous forme d’agios. Attention cependant : la banque a tout de même un droit de regard sur l’autorisation de découvert en fonction des revenus d’un client.

Primes de bienvenues

Même si elles sont moins régulières que chez ses concurrents, il peut arriver qu’ING propose des primes de bienvenue sous forme de virements suite à l’ouverture d’un compte ou de remboursement de cotisation sur les offres payantes. N'hésitez donc pas à consulter régulièrement notre rubrique Bons Plans ou notre comparateur dédié pour connaître les offres en cours.

Prime de parrainage

ING fait partie des banques les plus généreuses dans ce domaine. Chaque parrain peut recevoir jusqu’à 80 euros et il en va de même pour les filleuls. Un client peut d’ailleurs fournir son code parrain à un maximum de 20 personnes et donc obtenir jusqu'à 1600 euros de bonus. C’est un peu moins que ce que propose Boursorama, mais c’est toujours plus que certaines autres banques en ligne.

Assurances, offres et services d'ING

ING dispose d’un partenariat avec l’organisme Mastercard dans la délivrance de cartes bancaires. Chaque client est donc soumis au package assurantiel notamment en ce qui concerne les voyages et les locations. N’hésitez pas à vous référer aux polices d’assurance des cartes Standard et Gold pour en connaître tous les détails.

La banque propose également ses propres produits bancaires, d’abord du côté de l'assurance avec une assurance vie proposant des taux de gestion parmi les plus bas du marché. En ce qui concerne les autres assurances (voiture, habitation, etc.), elles ne sont malheureusement pas proposées en France. En revanche, en complément de la cotisation de carte, ING propose une Assurance moyen de paiement Plus pour 30 euros par an qui protège de la perte ou du vol de carte ou du téléphone portable ; bien pratique bien que l’on aurait aimé que cela soit inclus de base pour tous les clients de l’offre intégrale.

Enfin, ING étant aussi une banque de crédit, elle propose pour chaque client la possibilité de contracter un prêt personnel à taux fixe à partir de 2000 euros.

Cashback

ING fait partie des établissements bancaires ayant misé fortement sur le cashback ces dernières années. Tout d’abord, la banque est partenaire de sites spécialisés du domaine comme iGraal ou eBuyClub. Depuis peu, la banque a même lancé sa propre application baptisée DealWise permettant de cumuler de l’argent via des achats en ligne avec sa carte ou d’avoir accès à des remises spéciales pour les clients de la banque. Cependant, cette application n’est disponible qu’en Roumanie et aux Pays-Bas actuellement et aucune date n’a encore été annoncée en France.

Service client

ING mise beaucoup sur son service client, à tel point que celui-ci a gagné 4 fois le prix d'excellence client entre 2017 et 2020 via une étude du cabinet IPSOS. Il faut dire que la plateforme web de l’espace client est plutôt de bonne facture et l’on y trouve assez rapidement réponse à sa question sans passer par la case contact. Autrement, le service est accessible par téléphone ou par mail.

Et la cryptomonnaie ?

Comme on pouvait s’y attendre, ING ne fait pas encore office de cryptobanque. Exit les portefeuilles dédiés et autres services liés aux cryptomonnaies. Cela ne veut pas dire que la banque ne pense pas investir dans ce secteur. D’après Reuters, ING aurait déjà commencé à développer une plateforme de conservation d’actifs numériques. On est donc en droit d'imaginer que ce pas en avant forcera la main aux autres banques encore très frileuses sur le sujet.

Notre avis sur l’application mobile d'ING

Que de chemin a été parcouru depuis la dernière version catastrophique de l’application ING. La banque est enfin dotée d’un environnement applicatif complet, fonctionnel et non sous forme de web app. Même si elle reste simple dans sa présentation, notamment en reprenant les codes couleurs orange et blanc de la banque, elle gagne ainsi en lisibilité, en fluidité et elle est rarement prise en défaut.

Sur la page du compte courant, l’affichage des dépenses est plutôt clair, même s’il faut parfois fouiller dans de nombreux sous-menus et scroller en bas de certaines pages pour trouver des options supplémentaires.

Côté pratique, il est fort appréciable de constater que la banque affiche les dépenses en quasi temps réel, là où encore beaucoup de banques en ligne prennent 24 heures avant de prendre en compte un mouvement d’argent. L’application fait aussi un tri des dépenses avec catégorisation automatique. On a donc accès très facilement à son solde prévisionnel qui permet de mieux gérer son budget au quotidien. On aurait aimé avoir plus de choix dans l’affichage des alertes, mais il faut quand même compter sur les notifications de mouvement de fond, là aussi en temps réel.

Enfin, la prise en charge de l’authentification par empreinte digitale est enfin de la partie, même s’il est toujours possible de la déverrouiller via un code. Là où ING a peut-être encore du chemin à faire, c’est sûrement du côté des paiements mobiles, seul Apple Pay est pris en compte par la Banque, ce qui est déjà un grand pas après des années sans pouvoir payer avec son smartphone ou sa montre connectée.