Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Orange épinglé pour la qualité de son réseau ADSL : jusqu'à 1 milliard d'euros de sanction en perspective

L'ARCEP a annoncé la mise en demeure de Orange pour des manquements à ses obligations d'opérateur du service universel sur le réseau cuivre. L'opérateur risque une amende record.

Orange n'est pas un opérateur comme les autres. Autrefois connu sous le nom France Télécom, Orange est l'opérateur historique de la France, et reste le premier des secteurs fixe et mobile en parts de marché.

En 2017, il a été désigné comme opérateur du service universel par le gouvernement pendant trois ans : Orange est donc responsable du raccordement au réseau en cuivre et du maintien du service téléphonique selon un cahier des charges fixé par l'état.

Pour l'ARCEP, Orange a dégradé son service

Après de nombreux signalements de la part des internautes sur la plateforme « J'alerte l'Arcep », le régulateur des télécoms a ouvert une instruction. Cette dernière a « permis de confirmer la dégradation progressive de la qualité de service du service universel ».

Le régulateur a donc décidé de mettre en demeure Orange, qui va devoir redresser la barre et respecter dès 2019 le cahier des charges fixé. Si l'opérateur historique ne rentre pas dans les clous, il risque une amende pouvant aller jusqu'à 5% de son chiffre d'affaires hors taxes, soit jusqu'à 1 milliard d'euros. La sanction peut monter à 10% en cas de récidive.

Orange se dit non responsable de la situation

Le service de presse du groupe a évidemment très vite réagi à l'annonce de l'ARCEP. D'après le communiqué, Orange est « conscient des difficultés rencontrées sur la qualité de service du réseau cuivre », mais l'opérateur blâme surtout des facteurs extérieurs : « aléa météorologique, vols de câbles ou encore travaux d'infrastructure, de forage ou de construction qui sectionnent accidentellement des câbles ».

Souhaitant éviter la facture salée, Orange s'est tout de même engagé « à mettre tout en oeuvre pour que la situation [...] revienne à un niveau conforme à ses obligations dès 2019 ». Il faut maintenant patienter pour voir si l'opérateur parviendra à tenir ses engagements.

https://www.frandroid.com/guide-dachat/guide-forfaits-mobiles/368608_bouygues-telecom-free-mobile-orange-et-sfr-quel-est-le-meilleur-reseau-mobile