Orange va aussi lancer son PC dans le cloud et concurrencer Shadow

Par Maxime Lancelin-Golbery 18 février 2019

Shadow de Blade a ouvert la voie au cloud computing. L’opérateur Orange s’y intéresse également, et prépare une solution clef en main fonctionnant directement avec sa clef HDMI.

Quelques années auparavant, le cloud computing — qui décrit le fait d’utiliser un PC à distance par internet sans jamais avoir de machine physique chez soi — n’était qu’un doux rêve. Depuis peu pourtant, les solutions se multiplient.

En France, on ne présente désormais plus la société Blade, ni son service Shadow qui a convaincu de nombreux joueurs pour sa configuration performante permettant de jouer sur n’importe quel appareil. Les concurrents se multiplient sur le secteur, également localement : comme il l’a présenté à 01net, l’opérateur Orange ne va pas tarder à se lancer sur ce marché.

Orange prépare son propre PC dans le cloud

La « clef TV » de l’opérateur permet pour le moment de retrouver ses services TV n’importe où. Dès le printemps, une nouvelle solution sera déployée en priorité pour les professionnels avant d’atteindre les particuliers : la possibilité d’accéder à un PC complet dans le cloud d’Orange.

Nous n’avons pas encore le détail des configurations serveur de l’opérateur, et donc de la puissance allouée à chaque session, mais le principe est similaire à Shadow : en quelques clics, vous pouvez vous connecter facilement à une interface Windows 10 complète.

Orange offre la possibilité de naviguer sur l’interface PC à partir de son smartphone et d’une application dédiée, mais mieux vaudra tout de même faire appel au bon vieux combo clavier/souris pour une meilleure expérience.

Déclaration d’intention

Pour le moment, il ne s’agit que d’une déclaration d’intention et une preuve qu’Orange dispose de la technologie nécessaire pour mettre en place une telle solution. Ceci étant, l’offre reste à créer : nous savons seulement pour le moment qu’il s’agira d’une formule par abonnement.

Pourtant, l’intérêt véritable du cloud computing ne peut être établi que par deux points importants et manquants ici : la latence du service, liée par ailleurs à la qualité de connexion demandée en amont, ainsi que la puissance brute de l’ordinateur. Sans quoi, il n’est pas possible d’établir si certains usages (le jeu, le montage audiovidéo, la retouche photo) sont possibles sur ces configurations.

Nous avons contacté Orange pour avoir de plus amples informations, et mettrons à jour cet article en cas de réponse.

Source : 01net

Contenus Sponsorisés
Read more...