Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pourquoi vous ne pourrez sans doute pas utiliser Netflix et Stadia sur un réseau public

Dépendre d'une bande passante pour accéder à du contenu, c'est prendre le risque d'avoir un accès restreint à son contenu en fonction des réseaux que l'on utilise. Une université américaine a du faire face à un problème de bande passante car la grande majorité de son réseau était utilisé pour regarder des séries Netflix.

Netflix et Stadia sont deux services qui ont une autre caractéristique commune que celui de proposer un catalogue de contenus : les deux services sont de gros consommateurs de bandes passantes. Fournir un flux 4K peut nécessiter jusqu'à plus de 30 Mbit/s de débit descendant, il est difficile d'imaginer la quantité de bande passante nécessaire pour servir des dizaines d'utilisateurs au même moment.

La pratique du streaming peut alors devenir très dépendante des fournisseurs internet. Que cela soit le fournisseur d'un réseau wifi public, comme celui d'un aéroport ou d'un hôtel, mais aussi de la bonne volonté des fournisseurs d’accès à fournir une bande passante suffisante. Alors que Netflix représente déjà 15 % du trafic mondial, aux Etats-Unis, plusieurs fournisseurs d’accès ont déjà imposé des plafonds mensuels à partir duquel le débit diminue.

Une université américaine bannit Netflix pour sauver son réseau

L'histoire de l'université Purdue aux Etats-Unis est intéressante et illustre bien ce phénomène. Ce n’est pas la première fois que nous voyons une université interdire l’accès à Internet en classe, mais il est rare que cette interdiction se répande sur tout le campus. La raison, cette fois, n’est pas que regarder des séries Netflix distrait les étudiants, le WiFi de l’université ne peut pas gérer autant de trafic.

Netflix utilisait tellement de bande passante que seulement 4 % du trafic était lié aux recherches académiques. L'université a donc lancé un pilote en interdisant Netflix dans certaines parties de l'université, pour ensuite déployer le filtre sur l'ensemble de l'université. D'ailleurs, ce n'est pas seulement Netflix qui est bloqué mais aussi Hulu et des services de gaming ainsi que les mises à jour iOS.

Même si les technologies évoluent, avec la 5G et le WiFi 6 capables de supporter de très nombreuses connexions avec des débits plus importants, il est fort à parier que des services comme Netflix ou le récent Stadia soient de plus en plus limités sur les réseaux publics, avec une qualité d'affichage diminuée par exemple, ou tout simplement des services bannis.

https://www.frandroid.com/marques/google/576987_stadia-google-officialise-son-service-de-jeu-video-en-streaming