Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

5G : l'Arcep force la main aux opérateurs et veut des forfaits dès 2020

Avec la crise sanitaire de 2020, le déploiement de la 5G a pris du retard en France. Alors que les enchères pour les premières bandes de fréquences auraient dû se tenir en avril, elles avaient été reportées en raison du Covid-19. Si certains militent aujourd'hui pour encore repousser l'échéance, l'Arcep vient d'annoncer que l'ouverture commerciale du nouveau réseau mobile aura bien lieu d'ici la fin de l'année.

L'Arcep maintient les enchères

Bouygues Telecom et SFR appelaient de leurs vœux à repousser les enchères concernant la 5G, jugeant son utilité relativement faible dans un contexte économique affaibli par la période exceptionnelle de confinement en comparaison à la couverture des zones blanches par la fibre et le réseau 4G. Pourtant, l'Arcep ne semble pas l'entendre de cette oreille et vient de confirmer, par le biais d'un communiqué de presse, que les enchères auront bel et bien lieu le plus tôt possible.

Entre le 20 et le 30 septembre va ainsi débuter l'enchère initiale afin d'attribuer aux quatre opérateurs -- SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free -- des fréquences dans la bande 3,4 - 3,8 GHz. Chacun obtiendra, « au terme de la procédure et pour un montant de 350 millions d'euros, un bloc de 50 MHz », ainsi que plusieurs blocs de 10 MHz encore disponibles dans cette bande de fréquence parmi les 11 disponibles. Cette enchère sera suivie en octobre ou novembre d'une enchère pour le positionnement des fréquences dans la bande, puis de la délivrance des autorisations.

Ainsi, les opérateurs pourront, selon leur gré, ouvrir leurs offres commerciales sur le réseau 5G. Un changement de taille vient néanmoins bouleverser les discussions préparatoires : le cahier des charges qui imposait l'ouverture du réseau dans au moins deux grandes villes par opérateurs en 2020 a été allégé pour retirer cette obligation.

Un accompagnement des consommateurs

Au-delà de ces attributions de fréquences, l'Arcep appelle également les associations et les principaux acteurs du marché à accompagner les consommateurs dans le choix des offres. L'ouverture du réseau 5G ne doit pas devenir une guerre commerciale qui tromperait les abonnés et chacun devra s'assurer de fournir les outils « permettant d'éclairer les consommateurs sur la lecture technique et commerciale des offres » afin d'éviter les fausses promesses autour d'un réseau encore balbutiant.

La 4G au cœur du plan de déploiement

Outre la 5G, le régulateur accompagne les nouvelles autorisations de fréquences d'obligations pour les opérateurs concernant le renforcement de leur réseau 4G. Les fournisseurs d'accès mobile participant à l'enchère devront donc assurer dès fin 2022 la 4G+ (jusqu'à 240 Mbit/s) sur au moins 75 % de leurs sites.

Il est important pour l'Autorité que le déploiement de la 5G et les investissements qui l'accompagnent ne desservent pas le renforcement de la 4G, notamment dans les zones blanches.

On fait le point en 2023

Dès la fin d'année, les opérateurs pourront donc commencer à couvrir le territoire en 5G. Ce travail de longue haleine prendra bien sûr du temps et sera scruté de près par l'Arcep qui prévoit déjà deux rendez-vous intermédiaires afin de « faire un point sur la mise en œuvre des obligations et sur les besoins, notamment concernant la couverture et la qualité de service des réseaux mobiles ». Le premier aura lieu à l'horizon 2023 et le second à l'horizon 2028.

Entre temps, la 5G devrait se renforcer avec de nouvelles fréquences, les fameuses ondes millimétriques qui devraient apporter la véritable innovation attendue par cette nouvelle génération de réseau. Il ne fait aucun doute en tout cas que les débats sont loin d'être terminés.

https://www.frandroid.com/telecom/488716_reseau-5g-tout-ce-qui-va-changer-quels-usages-et-pourquoi-la-technologie-est-importante