Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de l'Alcatel One Touch 995 Ultra

Après une première tentative sur Android avec des smartphones semi-tactile en 2009, puis complètement tactile en 2010, Alcatel One Touch revient à la charge en 2012 avec une fournée d’androphones pour les petites bourses.

Le One Touch 995 Ultra est le haut de gamme du constructeur chinois. Voyons ce qu'il a dans le ventre !

Caractéristiques techniques

Design & Ecran

Le design du Alcatel One Touch Ultra 995 est très proche de celui du Samsung Galaxy S2. Cela fait longtemps que je n'avais pas vu un smartphone aussi carré. Aussi, il n'est pas particulièrement fin (9,8mm) ni léger (124g) compte tenu de ses caractéristiques techniques.

Côté finition, il est plutôt étonnant si l'on considère sa cible de prix ! Je le dis clairement, il m'a bluffé par rapport à mon Galaxy Nexus.

A l'avant, on retrouve son écran de 4,3 pouces, un capteur photo/vidéo avant de 0.3 MP (VGA), 4 touches capacitives (Menu, Home, Recherche, Retour) et une LED de notification (qui s'illumine aussi lors du rechargement).

À l'arrière, Alcatel a eu l'intelligence de mettre une coque moulée dans un plastique de type soft touch, comme d'habitude, c'est doux et agréable au toucher.

On peut y voir le haut parleur externe, et un capteur photo/vidéo de 5 MP soutenu par son flash LED.

Sur les tranches, à gauche on a les touches de volume +/-, et le port microUSB.

La tranche haute dispose du bouton de Marche/Arrêt et le port jack 3.5mm.

La tranche droite est "vierge".

Enfin, la tranche basse comprend le port microHDMI.

Concernant l'écran, il s'agit d'un écran dual-touch (grosse deception : l’écran reconnait un maximum de deux points de contacts) avec une dalle LCD PLS (Plane to Line Switching, l’IPS made in Samsung) d'une résolution WVGA (480 x 800) et d'une densité de pixels de 217 DPI. Si la qualité de la coque du One Touch Ultra 995 est plutôt bonne, c’est sur son écran que le bat blesse : la luminosité est très bonne, mais les couleurs sont un peu fades et les noirs ne sont pas aussi profond qu’un S-Amoled ou un S-LCD2.

Android & Interface 3D

Gingerbread est toujours de la partie ! Le OneTouch Ultra 995 ne déroge pas à la malédiction de ‘Ice Cream Sandwich’ qui touche la plupart des smartphones, y compris ceux des plus grands constructeurs comme Sony, LG, Samsung...

Concernant la customisation d’Android, Alcatel n’a pas les mêmes moyens que Samsung ou HTC pour réaliser de belles interfaces pleines de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, le constructeur chinois s’est approprié la home SPB Shell 3D.

Ainsi, on retrouve tous les widgets disponibles sur SPB Shell et le fameux carousel en 3D qui donne le même effet que celui de Sense 3 et 4 de HTC.

 

Applications

En terme d’applications, de base, Alcatel One Touch a tenté de fournir un pack d’applications chargées à ses clients, ce qui leur évitera d’aller faire un tour sur le Play Store juste après avoir acheté le téléphone.

On retrouve donc 5 grands types d’applications :

Vous pourrez retrouver toutes ces applications sur le Google Play Store.

 

Performances

Le One Touch 995 Ultra est propulsé par un processeur Qualcomm MSM8255T (Snapdragon S2) cadencé à 1.4 GHz et 512 Mo de RAM (le même que le Sony Arc S). Ce n’est pas un processeur double-coeur, mais pourtant il s’en tire bien dans les taches quotidiennes (en partie due à son cadençage). Avec ses composants de l’année 2011, le One Touch 995 Ultra aura comme concurrent le Arc S de Sony, le Sensation XE de HTC ou encore les Desire S/Incredible S.

Le reste des benchmarks :

Appareils photos/vidéos

Après tout ces tests de performances, nous nous interessons maintenant aux photos et vidéos du One Touch 995 Ultra.

Commençons par l’APN avant : il s’agit d’un capteur VGA, donc de 0.3 MP. C’est peu, mais vous savez ce qu’on dit : la qualité d’une photo ne tient pas qu’aux nombres de pixels du capteur. Sauf que là, ça reste quand même trop peu pour faire ne serait ce qu’une photo potable.

Bon ok, l’APN avant ne vous permettra pas de faire des photos ou des vidéos de votre égo, mais qu’en est-il de l’APN arrière. Pour le coup, il s’agit d’un capteur de 5 MP, un nombre de mégapixels qu’on trouve sur beaucoup d’androphones bas de gamme/milieu de gamme. C’est mieux que l’APN avant (heureseument), et c’est même plutôt bien.

Capteur arrière Samsung Galaxy Nexus

Capteur de 5MP de l'Alcatel One Touch 995 Ultra  VS  Capteur de 5MP du Samsung Galaxy Nexus

Capteur arrière Samsung Galaxy Nexus

Capteur de 5MP de l'Alcatel One Touch 995 Ultra  VS  Capteur de 5MP du Samsung Galaxy Nexus

Vous ne ferez pas des tirages A4 de vos photos, mais vous pourrez aisément les poster sur Facebook ou Twitter.

Autonomie

En utilisation normale, vous tiendrez deux bonnes journées (ici, je pense à 24h réelle et non pas une journée de travail) ! C’est le pari d’une combinaison entre un processeur simple coeur, un écran LCD PLS en résolution WVGA et une batterie de 1500 mAh.

Conclusion

Si Apple et Asus aiment parler de révolution concernant leurs produits, ce n’est pas le cas d’Alcatel One Touch qui ne fait pas la course à la puissance ou aux fonctionnalités. Son produit ne plaira pas à tout le monde, mais il aura au moins le mérite d’offrir aux personnes qui n’en n’ont pas les moyens, un smartphone qui tient la route à un petit prix.

En parlant de prix, il est affiché en nu à 200 euros chez certaines e-commerçants, Alcatel One Touch propose même une ODR (offre de réduction) de 30 euros.

En conclusion, vous l’aurez compris, le One Touch 995 Ultra est un smartphone qui se positionne entre le bas et le milieu de gamme avec un bon rapport qualité/prix.

On aime :

On n’aime moins :