Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Xiaomi Mi 4, la perle de Chine

Après avoir pu tester le Redmi Note et le Mi 3, des produits sortis depuis longtemps mais pour lesquels notre curiosité était immense, voilà que deux nouveaux appareils ont pris place sur nos bureaux : la Mi Pad, et le Mi 4. Avec ces deux objets, Xiaomi met la barre encore plus haut puisqu'il les a équipés de ce qui se fait de mieux ou presque en terme de composants. Le Mi 4 justement, n'a même plus grand-chose à voir avec les précédents smartphones de Xiaomi, qui vise maintenant le très haut de gamme, que ce soit par les composants ou par les courbes du produit. En avant, test !

Fiche technique

Xiaomi n'a pas fait les choses à moitié. Pour être bref, le constructeur chinois a opté pour du matériel haut de gamme et a fait des choix censés pour son mobile. On y trouve donc un écran IPS LCD de 5 pouces et une résolution Full HD, un processeur Snapdragon 801 (MSM8975AC) cadencé à 2,5 GHz, 3 Go de mémoire RAM, une batterie de 3080 mAh, et un appareil photo dorsal de 13 mégapixels. De quoi nous promettre de jolies performances lors de ce test.

 

Un air de Galaxy Alpha

Lorsque j'ai sorti le Mi4 de ma poche devant quelques amis non-technophiles, les premières réactions ont été : "Tiens, c'est quoi ? On dirait un iPhone"Ce à quoi j'ai immédiatement répondu : "Un peu, sauf qu'il vaut 500 euros de moins". Cette petite bombe lâchée sur le prix du mobile a immédiatement aiguisé la curiosité de certains, qui ont vaguement trifouillé l'engin avant de lâcher, un peu surpris, un "c'est pas mal". Victoire, mais nous nous éloignons du sujet.

Ce petit air d'iPhone que certains lui prêtent et en fait un gros air de Samsung Galaxy Alpha. C'est étrange, mais les deux mobiles se ressemblent à s'y méprendre dans leur construction. Évidemment, on distingue les deux par quelques subtiles preuves de leur appartenance (touches tactiles et sigle de la marque). Pour autant, ils arborent tous deux ce format rectangulaire à bords arrondis - assez classique avouons le - dont les tranches sont recouvertes d'une couche de métal leur conférant du coup un aspect premium. Même les touches de volumes se ressemblent, toujours de métal faites et très fines qui plus est. Sur les deux protagonistes, une petite grille de haut-parleur, tout en points, siège également en bas à gauche de la tranche inférieure. Les points communs sont bien nombreux.

En plus, Samsung et Xiaomi semblent avoir trouvé au même moment, avec ces deux mobiles, la touche premium qu'il leur manquait. Jusqu'à présent, ils plastiquaient leurs produits à tout va, et ils fournissent enfin des finitions très agréables à l'œil comme au toucher.

Pour avoir eu les deux mobiles au même moment entre les mains, on se rend compte que le Mi4 est plus épais (le Galaxy Alpha est vraiment très fin) et surtout plus lourd. Néanmoins, ce n'est pas franchement gênant puisque la masse est bien répartie. La taille du mobile est plutôt idéale (139,2 x 68,5 x 8,9 mm) et la prise en main est parfaite. Les bordures d'écran sont fines, et à la limite, on aurait aimé que les bordures supérieures et inférieures soient un poil réduites.

 

Un superbe écran

Comme l'indique la fiche technique du Mi4, il arbore un écran de 5 pouces avec une résolution Full HD (1080 x 1920 pixels). Du coup, la densité est de 441 pixels par pouce, ce qui est déjà plus qu'agréable à utiliser. Dans la construction du mobile, Xiaomi a vraiment mis un point d'orgue à fournir un bel écran. C'est le cas, avec une grande luminosité, et surtout une dalle collée à l'écran qui nous donne vraiment cette impression de coller nos doigts aux icônes.

Il est bien difficile, voire même impossible, de reprocher quoique ce soit à l'écran du Mi4. Il s'agit à n'en pas doûter du plus beau produit de la firme sur ce point en particulier. On observe d'ailleurs une grande maitrise, récemment, de la part de constructeurs chinois. Sans vouloir spoiler, l'écran du Huawei Ascend Mate 7 risque également de vous surprendre.

 

MIUI aux commandes

Comme lors du test du Redmi Note, on ne va pas s’étendre sur la partie logicielle lors de celui-ci, puisque le mobile est installé sur la même version de MIUI que celle testée sur le Mi3. Du coup, les fonctionnalités ont déjà été évoquées dans un article dédié. La différence ici, c'est que le Mi4 est basé sur Android 4.4.2.

L'interface est ici un véritable modèle de fluidité - merci KitKat. Le savoir-faire de Xiaomi en la matière est une nouvelle fois prouvé avec le Mi4 et se servir du mobile au quotidien est un jeu d'enfant. Précisons que la ROM en question ne comporte pas le Play Store. Pour accéder au Play Store, il faudra donc mettre les mains dans le cambouis ou patienter jusqu'à ce qu'une version internationale de la ROM avec le Play Store, encore en phase de test par Xiaomi, soit disponible au téléchargement. Quoi qu'il en soit, ce type de couche logicielle réclame un minimum de connaissances dans le monde d'Android pour profiter au maximum du potentiel du téléphone.

Lire : les 11 fonctionnalités de MIUI 5 et voici MIUI 6.

 

Des performances au top

Avec son Snapdragon 801, le Mi4 nous promettait de belles performances, et c'est effectivement le cas. Les différents benchmark effectués témoignent d'une facilité certaine tant au niveau du CPU que du GPU (voir tableau ci-dessous).

On y observe que le mobile surpasse notre modèle de test de Xperia Z3. à l'analyse de certains résultats, le Mi4 marque de nombreux points sur le "storage i/o", la vitesse de lecture et d'écriture de la ROM. Xiaomi aurait installé une puce de mémoire flash plus rapide que celle de Sony, par exemple. C'est toujours un petit plus à prendre.

L'utilisation réelle rejoint d'ailleurs ces données puisque nous avons testé le mobile sur Real Racing. La fluidité est bonne et Game Bench en atteste avec une moyenne de 44 images par seconde. C'est par contre là qu'on observe une chauffe violente sur toute la partie supérieure du mobile, là où se trouve le processeur. CPU-Z indique que la batterie est à plus de 41 degrés, mais la réalité est certainement au-delà. Heureusement, les contours métalliques du Mi4 lui permettent de dissiper la chaleur assez rapidement.

La 4G ? Quelle 4G ?

Appels

Le Mi 4 est compatible 4G. Mais la mauvaise surprise, c'est que les bandes de fréquence supportées ne sont pas celles que l'on trouve en France. Il ne sera alors pas possible d'utiliser le réseau LTE dans l'hexagone, ce qui s'avère bien dommage, mais Xiaomi a indiqué lors de la présentation de son appareil qu'une version de son Mi 4 compatible avec les bandes LTE internationales arriverait d'ici la fin de l'année. L'accroche réseau 3G ne souffre par ailleurs d'aucun problème, et la qualité des appels est excellente.

GPS

Multimédia : mention bien

Photographie

Le Xiaomi Mi 4 s'est doté d'un appareil photo de 13 mégapixels avec une ouverture f/1.8. Le capteur choisi est un capteur Sony IMX214 (avec technologie BSI), qui est assez plébiscité. Cela fait du bien de voir ce type de capteur, d'ordinaire plutôt utilisé par les "grands" constructeurs du marché, arriver sur un mobile Xiaomi.

La première chose qui nous marque à l'utilisation de cet appareil photo, c'est la rapidité de déclenchement. A peine le doigt est-il posé sur l'écran que la photo est prise. Ensuite, on constate que le capteur est de qualité grâce à la netteté des clichés effectués (pas de grain, pas de halo lumineux, pas de zones floues) ainsi que la fidélité des couleurs. On pourra à la limite lui reprocher parfois un manque de luminosité, donnant un aspect un peu terne à certaines photographies.

On émettra seulement une petite réserve sur le mode HDR de ce terminal, qui n'apporte pas vraiment une plus value aux photographies, alors qu'il a pourtant été testé dans plusieurs conditions de luminosité, et même de nuit. En plus, le temps de déclenchement a tendance à rendre les images beaucoup moins nettes. Grossomodo, c'est à peu de choses près la même qualité photo que celle du OnePlus One.

Son

Cette petite grille de haut-parleur, située en bas à droite du mobile, est puissante (et précise) et permettra tout à fait d'écouter une musique ou regarder une vidéo sans que ce soit désagréable.

 

Autonomie

Sur notre habituel test d'autonomie - une heure de vidéo sur Youtube - le Xiaomi Mi4 s'en sort plutôt bien avec une perte de 18 % de charge. On observe d'ailleurs que c'est l'écran qui consomme la majeure partie de cette énergie, ce qui n'est guère étonnant vu la qualité d'affichage et la luminosité du mobile.

En utilisation réelle, la donne est semblable. Le Mi4 tient franchement bien le coup avec sa batterie de 3080 mAh, et il sera aisé de tenir une journée complète. On peut dire merci à l'optimisation du système et au choix "logique" des composants (cf. : S801 et Full HD).

 

Merci à Xiaomishop pour le prêt de ce Mi 4 !