Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test du Kazam Tornado 455L : quand la conception plombe l'ensemble

Il nous est déjà arrivé de croiser Kazam sur divers salons, et notamment au MWC, où l'on avait pu prendre en main un de leurs terminaux. La firme nous a fait parvenir le Kazam Tornado 455L, dont la disponibilité est prévue avant la fin de ce mois de juin, au prix de 329 euros. C'est l'occasion de découvrir un peu s'il y a du talent chez le constructeur, du moins pour ce registre de produits.

Kazam Tornado 455L 2

Fiche technique

Design

Quand on observe le Kazam Tornado 455L, tel qu'il est présenté sur l'emballage, on s'attend à sortir un smartphone élégant de la boîte. Mais l'aspect premium des visuels laisse vite place à une expérience moins qualitative une fois qu'il repose entre nos mains. Et on peut même dire que sa qualité de fabrication ne risque pas de lui être favorable.

Kazam Tornado 455L 18Kazam Tornado 455L 3

En effet, et ça saute très vite aux yeux, les caches "étanches" des ports SIM et microSD sont de mauvaise qualité. Lorsqu'on essaie de les emboiter convenablement, il y a toujours un côté qui dépasse, comme si les mauvais caches avaient été placés là par erreur. C'est très dérangeant, en plus d'être un gros défaut esthétique qui peut déjà à lui seul rebuter le consommateur. On remarque aussi régulièrement de petits écarts entre l'écran et le contour en plastique de l'appareil. Les deux caches du haut de l'appareil, qui protègent les ports microUSB et Jack 3,5 mm, font presque aussi cheap que ceux sur les côtés, à la différence que ceux-ci s'emboitent au moins correctement. Enfin...l'un des deux est trop élastique, et l'autre pas assez. On croit comprendre pourquoi ce smartphone, qui devait initialement être certifié IP67, n'est finalement que "splashproof".

Kazam Tornado 455L 10 Kazam Tornado 455L 9 Kazam Tornado 455L 8

Passés ces défauts très désagréables, on a devant nous un smartphone de 5,5 pouces au look très commun. De dos, il ressemble d'ailleurs à Sony Xperia Z, avec son capteur photo inséré sur le coin supérieur gauche. Un flash LED double ton vient se loger juste en dessous, tandis que le logo Kazam est centré au niveau du premier tiers supérieur. La coque se pare d'un motif en mosaïque discret et assez joli.

Kazam Tornado 455L 12 Kazam Tornado 455L 14 Kazam Tornado 455L 4

La face avant est elle aussi très sobre et seul le rebord en plastique en bas vient dénoter avec l'ensemble. La tranche droite intègre les boutons de volume et d'allumage, pas forcément placés de manière idéale puisque qu'on boit baisser le pouce pour les utiliser tous. Ils sont un peu rigides, mais semblent de qualité. En termes de prise en main, le format du mobile n'est pas le plus idéal, mais on est maintenant habitués à ces grands smartphones. Mais c'est là que des dos légèrement voutés font la différence.

 

Écran

On pense beaucoup de mal de la conception de ce smartphone, mais pas de son écran. Il nous semble plutôt bon, avec une dalle tactile rapprochée et aucun problème relatif à des fuites de luminosité. Il s'agit pourtant d'une dalle IPS LCD très classique, avec un affichage HD (720 x 1280 pixels). On mesure la luminosité de l'écran à 442 cd/m2, ce qui est assez convenable pour un mobile de ce calibre.

ecran-kazam

Bien qu'il soit très salissant, on navigue de façon agréable et fluide sur cet écran. Les couleurs semblent plutôt fidèles quand on passe le smartphone sur Screen Test. Avec une dalle rapprochée, les noirs sont assez convaincants. Bref, le point faible de ce mobile ne se situe pas au niveau de l'écran.

 

Logiciel

Du côté du logiciel, Kazam a fait le choix d'adopter une interface très proche de ce que propose Android Stock, et ce n'est pas forcément pour nous déplaire. On trouve une multitude d'interfaces, pas forcément très esthétiques au demeurant, chez les "petits" constructeurs. Ici, on ne s'embête pas avec ça, et on prendra d'autant plus facilement en main le mobile sans avoir à chercher quelles petites fonctionnalités ont été cachées par la firme.

logiciel-Kazam-2

Le mobile est installé sous Android 4.4.4 KitKat mais on ne sait pas quand il recevra la mise à jour vers Lollipop, mais on a bon espoir puisque la marque s'est déjà amusée à intégrer les boutons de navigation propres à la nouvelle version d'Android. Le constructeur ne propose pas d'applications préinstallées susceptibles de nous faire perdre de l'espace de stockage, et c'est un bon point. Cela laisse tout de même 12,67 Go de mémoire libre sur les 16 Go annoncés.

Les seules petits ajouts de Kazam sont le calendrier et un widget de réglages rapides disposés sur les différentes pages de l'accueil. L'interface, aussi épurée, est du coup fluide et nous n'avons pas constaté de défauts particuliers lors de cette semaine de test.

logiciel-kazam

Il faut explorer les paramètres du mobile pour trouver des gestures assez sympathiques. Le téléphone propose de naviguer dans la galerie ou dans l'interface en passant simplement la main au dessus du mobile, de droite à gauche ou de gauche à droite, pour tourner les pages. On peut aussi poser 3 doigts et glisser rapidement vers le haut puis le bas pour effectuer une capture d'écran, ou contrôler le volume de la même manière mais avec deux doigts.

 

Performances

Comme beaucoup de mobiles cette année, le Kazam Tornado 455L est équipé d'un processeur Qualcomm Snapdragon 410 composé de 4 cœurs Cortex-A53. On a donc eu l'occasion de tester ce SoC a de très nombreux reprises, et il n'y a pas grand chose à en tirer, et surtout pas une surprise. On s'assure seulement, à travers nos quelques benchmarks, que le smartphone se comporte bien, et qu'il n'y a pas d'anomalies dans les chiffres.

Et comme le montre le tableau ci-dessus, c'est effectivement le cas : tout roule. Lorsque les processeurs sont bien connus, j'ai pris l'habitude de les faire passer uniquement 20 minutes sur Smash Hit pour observer le comportement. Ici, pas de problèmes, à part quelques baisses de fréquence au bout de quelques minutes. Ensuite, le mobile semble faire en sorte de garder un framerate assez stable, et c'est un comportement qu'on voit souvent sur ce processeur.

 

Communication

Appels

On craignait de devoir faire face à une qualité sonore médiocre, mais les appels sont plutôt convaincants quoiqu'un peu aigus. Les bruits extérieurs sont légèrement réduits, mais on vous déconseillera de téléphoner en plein milieu d'un boulevard. Les fréquences 4G françaises sont en tout cas supportées et c'est une bonne nouvelle.

GPS

Le GPS est réactif, et on trouve et fixe des satellites rapidement. Aucun problème de ce côté-là, comme toujours avec les puces Qualcomm.

Untitled-1

 

Multimédia

Photo

L'appareil photo du Kazam Tornado, un capteur Sony de 13 mégapixels, est loin d'être mauvais. Si l'interface est très sommaire et nous fait presque craindre le pire, on trouve qu'il s'en sort finalement assez bien dans l'ensemble des situations. Evidemment, on peut lui reprocher pas mal de petits défauts, mais il est largement plus agréable à utiliser que celui d'un Moto G 4G (2014), par exemple, que j'utilise quotidiennement.

Malgré les fortes conditions de luminosité, le mobile s'en est plutôt bien tiré sur les clichés extérieurs, arrivant à nous retransmettre un ciel à peu près convenable, quoique légèrement sur/sous-exposés selon les conditions. Malheureusement, il lisse énormément les clichés qui manquent cruellement de piqué.

D'ailleurs, avec le mode HDR, on obtient des clichés qui donnent un effet un peu surréaliste. On voit la chose régulièrement sur certains mobiles. Certains apprécieront, d'autres non. En tout cas, cet HDR est plutôt efficace.

En intérieur, on obtient un rendu assez bon, et ce même en (très) faible luminosité. Le mode macro se gère assez simplement, et on n'a aucun mal à faire le point sur un objet proche de l'objectif. Bref, c'est un appareil assez basique mais qui fait le travail plutôt correctement.

Audio

On avoue avoir été incapables de déterminer où se situe la sortie audio de ce smartphone. On a beau boucher n'importe qu'elle trou, la qualité sonore ne varie pas. Néanmoins, on s'attendait à trouver ce niveau de qualité sur ce mobile. Rien de particulier à signaler.

 

Autonomie

On est agréablement surpris par l'autonomie de ce Kazam Tornado 455L, qui se défend très bien sur notre test d'endurance. Lancé sur une vidéo HD d'une heure sur Youtube, avec une luminosité de l'écran fixée à 200 cd/m2, le smartphone ne perd que 9 % de sa charge. C'est assez peu, et généralement, les mobiles de ce type sont assez peu optimisés, perdant bien plus d'énergie sur ce laps de temps. On avoue avoir relancé le test une seconde fois pour s'assurer de ne pas nous être trompés.