Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de l'Asus ZenFone 2 (ZE500CL), le petit frère qui déçoit

La gamme Asus ZenFone 2 dispose de deux modèles principaux : le ZE551ML que nous avons testé en avril dernier, le ZE550ML et le ZE500CL. C'est cette dernière version qui est testée aujourd'hui, avec son écran 5 pouces HD (720p) et son prix de 179 euros. Est-il une affaire intéressante sur le marché des téléphones Android à moins de 200 euros ?

Asus ZenFone 2 test

Il n'existe pas un ZenFone 2, mais de nombreuses références. En France, il existe officiellement trois modèles déclinés dans différents coloris et espaces de stockage. À ce propos, gare aux formulations trompeuses qui peuvent exister chez certains revendeurs, notamment sur le ZE551ML. Le ZE500CL est quant à lui le plus simple de la gamme puisqu'il est disponible en trois coloris et avec une seule capacité de stockage. Vous ne pouvez donc pas vous tromper.

Comme on peut le voir à travers la fiche technique, le ZE500CL constitue clairement l'entrée de gamme des téléphones Android chez Asus. La diagonale de l'écran est revue à la baisse par rapport au ZE551ML, mais partage la même définition que le ZE500ML (720p) augmentant alors mécaniquement sa résolution.

 

Design

Asus n'a pas souhaité modifier le design de ce ZenFone 2 ZE500CL par rapport à son grand frère, le ZE551ML. On voit dès le premier coup d'œil qu'ils appartiennent à la même gamme. La face avant est identique avec le verre Gorilla Glass 3, la rangée de boutons tactiles et la bande noire en imitation métal. En haut de la face avant, on trouve la grille du haut-parleur, la LED de notification et le capteur destiné aux selfies.

Asus-ZenFone-2-ZE500CL-5

Pour pouvoir distinguer les deux modèles - outre leur taille - il faut retourner le téléphone. Si la coque arrière ne change pratiquement pas, son revêtement est un peu différent, un peu plus mat. Élément de distinction : le flash bi-ton laisse sa place à un flash simple, situé ici à droite du capteur. On trouve toujours les boutons de volume sur la face arrière alors que le bouton d'allumage se trouve sur le bord supérieur du téléphone, tout comme la prise jack.

Asus-ZenFone-2-ZE500CL-3

Au niveau de l'ergonomie, le Zenfone 2 ZE500CL est plus confortable dans la main du fait de sa taille plus faible. Le téléphone tient donc mieux en main et on a moins l'impression d'avoir une brique entre les doigts. D'ailleurs, le poids de l'ensemble est inférieur puisqu'on passe de 170 à 155 grammes.

 

Écran

L'écran du Zenfone 2 ZE500CL revoit sa taille et sa définition à la baisse par rapport au ZE551ML. On trouve ainsi une dalle de 5 pouces supportant une définition HD, donnant alors une résolution de 294 PPP. C'est moins bon que le ZE551ML (400PPP), mais mieux que sur le ZE550ML (267 PPP).

Asus-ZenFone-2-ZE500CL-2

La luminosité est correcte avec un maximum de 383 cd/m2. Ce n'est pas énorme et il sera parfois difficile de distinguer les détails à l'écran en extérieur avec une forte luminosité. Mais on a connu bien pire dans cette gamme de prix. Dalle IPS oblige, les angles de vision sont bons, sans être excellents. Les blancs tirent un peu vers le gris, mais rien de bien grave.

 

Logiciel

Pour la partie logicielle, on trouve Android 5.0.1 Lollipop avec l'interface d'Asus, exactement comme sur le ZE551ML. Pour éviter les redites, nous vous invitons à consulter la rubrique Logicielle du test du Asus Zenfone 2 ZE551ML.

Asus-ZenUI

 

Performances

Afin d'analyser les performances de ce petit ZenFone 2, nous l'avons comparé à son grand frère le ZE551ML ainsi qu'à l'Archos 50 Diamond à moins de 200 euros avec son Snapdragon 615, un SoC milieu de gamme.

Comme on peut le voir, le ZenFone 2 est moins performant au niveau graphique que l'Archos 50 Diamond de manière brute. Mais le terminal d'Asus se limite d'une dalle 720p ce qui devrait permettre d'atteindre un niveau de performance pratique égal, voire supérieur au smartphone d'Archos. Il faut nuancer ce propos puisque de nombreux jeux se limitent à la définition HD (720p) même sur une dalle Full HD. Dans ce cas, l'Archos reprend son avance. Nous avons testé Real Racing 3 sur le ZE500CL en XtraHigh afin de le comparer au ZE551ML. Sans surprise, le petit ZenFone 2 a dû mal à tenir la cadence. Mais avec les réglages par défaut, le terminal est beaucoup plus fluide. Quant à la tenue des performances dans le temps, la fréquence du processeur passe de 1,6 à 1,3 GHz passé une minute de jeu.

Sur la partie processeur, l'Atom Z2560 du ZenFone 2 se place légèrement devant le Snapdragon 615 de l'Archos, mais derrière le puissant quad-core Z3580. Au quotidien, c'est fluide, mais un peu moins instantané que sur le grand frère.

 

 

Photos

Nous avons été particulièrement déçus par le mode photo du ZenFone 2 ZE500CL. Le capteur manque de détails et la gestion de la luminosité un peu trop capricieuse, comme on peut le voir sur les deux premiers clichés. Le mode HDR est quant à lui inexploitable, surexposant encore plus les photos. On est loin des résultats du grand frère, le ZE551ML.

Jpeg

Autonomie

L'autonomie du ZenFone 2 ZE500CL n'est pas fameuse. Sur notre test habituel d'autonomie (1 heure de vidéo HD sur YouTube en Wi-Fi, avec la connexion cellulaire désactivée et la luminosité de l'écran réglé sur 200 cd/m2), la capacité de la batterie est passée de 100 à 80 %. Une perte de 20 % témoignant d'une mauvaise autonomie puisqu'on est habituellement aux alentours de 10 à 15 %. Au quotidien, il est difficile de tenir une journée entière avec une utilisation gourmande.

 

Réseaux

Le ZenFone 2 ZE500CL dispose d'un seul slot SIM (au format micro SIM) compatible avec la 4G de catégorie 3 (100 Mbps / 50 Mbps) sur l'ensemble des bandes de fréquence française. Le terminal intègre également un slot microSDXD (jusqu'à 2 To).

Pour le Wi-Fi, le terminal supporte les normes 802.11 b/g/n et le Bluetooth 4.0. Dommage donc puisqu'on perd la bande 5 GHz pour le 802.11 n et ac.