Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Livebox 6 : avec le WiFi 6E, la nouvelle box d'Orange se concentre sur les usages d'aujourd'hui

À un jour près, la Livebox 6 aurait pu être la première box opérateur compatible WiFi 6E. Bouygues lui aura néanmoins coupé l'herbe sous le pied un jour plus tôt. Cela n'enlève en rien des qualités de cette Livebox 6 présentée tout d'abord en VR, « dans le métavers ».

Les usages ont changé, les opérateurs s'adaptent

Les usages changent. Avec le Covid, notre façon de vivre a été révolutionnée durablement, et ce n'est que le début. Selon OpinionWay, 61 % des Français et Françaises ont découvert de nouveaux usages d'internet au cours des deux dernières années, comme la visioconférence en télétravail ou la téléconsultation. Ces usages ont connu un essor exceptionnel à cette occasion et se sont imposés comme une nouvelle manière de penser nos interactions. Hasard du calendrier, le développement de la Livebox a débuté en mars 2020, en plein confinement.

Selon Fabienne Dulac, directrice générale adjointe d'Orange, « on a gagné 5 ans [d'évolution] en seulement 2 ans » et le futur est encore à écrire avec des regards tournés évidemment vers le métavers, présent sur toutes les lèvres bien que peu nombreux sont ceux qui y perçoivent déjà un réel intérêt pour le moment. C'est d'ailleurs pour cela que cette conférence de presse était précédée d'une rapide présentation en réalité virtuelle : dans la salle, une trentaine de journalistes ont chaussé un Oculus connecté en WiFi à une Livebox 6 pour montrer la résilience et la stabilité du réseau, car c'est là le principal intérêt de cette Livebox 6 : le WiFi.

La dernière génération de WiFi

La Livebox 6 est donc la seconde box compatible WiFi 6E après la Bbox ultym de Bouygues. Cette nouvelle norme repose sur l'utilisation de la bande 6 GHz (en plus des traditionnelles bandes 2,4 et 5 GHz), peu encombrée et donc plus rapide, plus fluide et plus fiable dans les logements comprenant un très grand nombre d'appareils connectés. Orange promet ainsi de pouvoir proposer des débits descendants allant jusqu'à 2 Gb/s sans fil, soit trois fois plus que ce que propose une Livebox en WiFi 5. Lors des tests que nous avons effectués, on a ainsi pu atteindre les 1800 Mb/s pour 600 Mb/s en débit montant sur un Pixel 6.

La connexion filaire de la Livebox 6 gagne également en puissance. Comme on s'y attendait, la Livebox 6 propose 5 ports Ethernet : 4 pouvant proposer un débit allant jusqu'à 1 Gb/s et un dernier allant -- théoriquement -- jusqu'à 2,5 Gb/s, pour 800 Mb/s en upload (et jusqu'à 1 Gb/s pour les Pro).

Pas de débit symétrique

À une époque où Free et SFR proposent des débits (théoriques) symétriques pouvant monter jusqu'à 8 Gb/s avec des technologies 10G-EPON pour Free et XGS-PON pour SFR, on pourrait se demander pour le premier fournisseur d'accès à internet se limite à d'aussi "petits" débits. Cependant, pour profiter d'une telle technologie, c'est tout le cœur de réseau qui doit être revu et très peu d'utilisateurs pourraient en profiter à l'heure actuelle chez Orange.

Par ailleurs, peu d'appareils sont compatibles pour le moment et les usages extrêmement limités dans le cadre d'un foyer grand public. Si c'est clairement l'avenir, Orange préfère donc s'en tenir à des technologies plus actuelles, pour proposer dans quelques années une nouvelle box qui passera à l'étape supérieure avec notamment du Wi-Fi 7.

Sur le plan technique, cela peut effectivement se justifier, mais sur le point écologique, cela risque de pousser un certain nombre d'utilisateurs à renouveler leur matériel dans quelques années plutôt que de garder leur Livebox 6. Un point qui peut donc se discuter, d'autant que le FAI historique affiche de grandes ambitions écologiques.

L'écologie au cœur du discours d'Orange

Car oui, l'écologie est un point important de la communication autour de la Livebox 6 afin de coller à l'objectif net 0 carbone de l'entreprise d'ici 2040 sur l'ensemble de ses activités. Dans sa conception d'abord (avec du plastique recyclé et recyclable et une réparabilité accrue), dans son emballage épuré ensuite, mais aussi dans son fonctionnement de base et sa consommation électrique.

Une Livebox connectée, mais "idle" (sans transfert de données) consomme selon Orange entre 8 et 10 W. Avec la Livebox 6, Orange a intégré deux modes de veille qu'il est possible d'activer depuis l'application Orange & Moi. Le premier coupe les principales fonctions de la box (WiFi, etc.), mais laisse le téléphone actif afin que vous puissiez rester joignables. Cette simple fonction nécessite néanmoins de garder actives des strates plus profondes de la box et l'économie est donc minime : à peine plus de 25 % pour une consommation de 5 W.

Le deuxième mode plonge la box dans un état de veille profond et elle ne consomme alors plus que 0,5 W. Vous en perdrez cependant vos fonctionnalités de domotiques nécessitant un réseau LAN (caméras de surveillance, enceintes connectées...) pour une économie minime. Heureusement, il est possible de programmer les horaires de veille ou de le gérer à distance depuis son application.

Dans le même genre de détails, la bande Wi-Fi 6E est désactivée automatiquement lorsqu'aucun appareil compatible n'est disponible pour économiser un peu d'énergie. À l'échelle d'un foyer, c'est négligeable, mais à l'échelle des millions de clients Orange, c'est déjà ça...

Un forfait Livebox Max plus bridant qu'autre chose

La Livebox 6 s'accompagne d'un nouveau forfait : l'offre Livebox Max. Celle-ci permet de dépasser la limite de 1 Gb/s par appareil et de profiter pleinement des capacités de la box. Elle est aussi un peu plus chère : 34,99 euros par mois les 12 premiers mois, puis 54,99 euros par mois ensuite. En dépassant la barrière psychologique des 50 euros avec peu de changements alors qu'un routeur (certes onéreux) couplé à une Livebox 5 suffit à profiter du Wi-Fi 6E, Orange ne se met pas en position d'inonder le marché de ses nouveautés.

L'offre est évidemment disponible en format Open (quadruple play avec un forfait téléphonique) dès 57,99 euros par mois (33,99 euros la première année). Pour un forfait téléphonique avec 70 Go de data il faudra en revanche débourser 42,99 euros par mois la première année, puis 76,99 euros.

Toutes les offres seront disponibles dès le jeudi 7 avril via le lien ci-dessous, en France métropolitaine, mais aussi à la Réunion, en Guyane, en Guadeloupe et en Martinique :

C'est cher, mais Orange met en avant plusieurs points pour justifier un tel prix : jusqu'à 3 répéteurs WiFi, un support mural disponible gratuitement sur demande, le deuxième décodeur TV gratuit, ainsi que son service Internet Start (qui offre 200 Go en 4G aux nouveaux clients en attendant l'activation de leur ligne), mais aussi son SAV en cas de déménagement ou de panne et la simplicité de sa box.

La Livebox 6 se veut simple à utiliser

Avec son nouveau design épuré et vertical (afin de concentrer les antennes Wi-Fi sur le dessus et améliorer la diffusion des ondes), la Livebox 6 affiche toutes les informations sur son écran en encre électronique sur son écran tactile. On y trouve par exemple un QR Code pour faciliter l'appairage, ainsi qu'une initialisation simplifiée à l'extrême pour l'installation. La box s'occupe même de reconnecter d'elle-même tous vos appareils connectés à une ancienne box si vous êtes déjà client Orange.

Est-ce que cela suffira à justifier les 55 euros par mois alors que le décodeur TV n'évolue pas de son côté ? À voir...