Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prise en main du Xiaomi Mi 9 : une bête de course qui va faire de l'ombre à la concurrence

Xiaomi a profité du Mobile World Congress pour officialiser son Mi 9 en France, le smartphone avait été présenté en Chine quelques jours auparavant. Ce n’est donc pas une surprise… mais nous avons enfin pu mettre la main dessus pour vous livrer nos premières impressions avant son test et sa disponibilité.

La vidéo

Prise en main

Première chose que l’on remarque une fois le Mi 9 en main est la finition irisée à l'arrière, qui change de couleur en fonction de la façon dont vous le regardez. Cet effet est particulièrement visible sur le modèle violet et bleu, bien que le Mi 9 soit également disponible dans un coloris noir plus classique. C'est ce dernier que nous avons pu utiliser quelques heures pour vous donner un premier avis.

Pas de port casque ni de slot microSD, mais son bouton dédié aux assistants vocaux lance Google Assistant (ou ce que vous voulez). Nous ne sommes donc pas contraints de lancer un assistant vocal inconnu au bataillon.

Le Mi 9 dispose d'un écran OLED de 6,39 pouces avec une définition Full HD+ sans oublier un traitement anti-rayure Gorilla Glass 6 et le support DCI-P3 et HDR10. C’est le même écran que le Mi Mix 3, mais avec l'encoche en forme de goutte d'eau pour la caméra. L’affichage sur le Mi 9 semble — à première vue — très bon, il est à la hauteur de ses principaux concurrents en termes de netteté, de luminosité et de réflectance.

Comme le Xiaomi Mi 8 Pro, il y a un scanner d'empreintes digitales optique sous l'écran. Ce capteur est une caméra (fournie par Goodix comme Huawei et Oppo-OnePlus) qui nécessite donc d’allumer les pixels pour éclairer le doigt lors du déverrouillage. Il est rapide et fiable, le cercle s'illumine sous le doigt comme un puit de lumière très rapidement lorsque le doigt entre en contact avec l'écran. On aurait aimé retrouver le nouveau capteur ultrasonique du Galaxy S10, mais il faut se rappeler que nous sommes sur un produit beaucoup moins cher.

À l'intérieur, le Mi 9 dispose d'un SoC Qualcomm Snapdragon 855, doté de 6 ou 8 Go de RAM et d'une capacité de stockage jusqu'à 256 Go. Xiaomi rejoint donc la longue liste de constructeurs qui ont pris la seule solution disponible sur le marché, le Snapdragon 855, comme Sony, Oppo, OnePlus, Nubia… finalement, seuls Huawei-Honor, Apple et Samsung ont des solutions différentes pour leurs smartphones premium.

Nous avons exécuté AnTuTu 3D et le résultat obtenu est 369 276 points, ce qui dépasse tout les autres smartphones testés. Nous effectuerons plus de tests de performances lorsque nous aurons le produit dans la rédac. Néanmoins, je peux vous certifier que le Mi 9 est une bête de course, les applications se lancent très rapidement, la caméra ne présente aucun retard, et les animations de gestes s'affichent de manière très fluide.

Comme les Galaxy S10, le module avec trois caméras à l’arrière triple est la grande nouveauté du Mi 9, avec des objectifs grand angle, téléobjectif et super grand angle (champ de vision de 117 degrés). L'appareil photo principal est doté d'un capteur Sony IMX586 (1/2 pouce) de 48 mégapixels (f/1,75), similaire à celui du Honor View 20, il produit des photos de 12 mégapixels. Le téléobjectif Samsung S5K3M5 (1/3,4 pouce) de 12 mégapixels fournit un zoom 2x, tandis que la caméra Sony IMX481 (1/2 pouce) ultra grand angle 16 mégapixels (f/2,2) vous permet de capturer un champ de vision beaucoup plus large.

En pleine luminosité, le module principal réalise de bons clichés, mais il montre des détails moins fins que ceux de concurrents tels que l'iPhone XS et le Huawei Mate 20 Pro. En faible luminosité, le mode nuit permet de sauver la mise, mais dans ces conditions où le trio de caméras s'avère moins performant que les smartphones à 1000 euros. Précisons tout de même que le Mi 9 a obtenu un très bon score chez DxOMark, dont le meilleur score en vidéo.

Le mode portrait est plutôt convaincant à l'arrière, on peut modifier a postiori l'ouverture de l'objectif pour faire varier le bokeh en arrière plan. Les contours du visage sont correctement découpés lorsque les bonnes conditions lumineuses sont réunies. A

Une autre nouveauté du Mi 9 est le nouveau mode de charge sans fil « Charge Turbo », qui permet une charge sans fil de 20 W sur le support de charge en option Charge Turbo de Xiaomi. Selon l’entreprise, il s'agit du chargement sans fil le plus rapide du marché - la plupart des autres téléphones se chargent à 7,5 W ou 10 W - et permet de charger la batterie de 3 300 mAh du Mi 9 de 0 à 100 % en une heure et 40 minutes à peine. Pour comparaison, c’est ce que nous avons obtenu avec les Galaxy S9 en charge filaire. Si vous le placez sur un chargeur Qi standard, le Mi 9 retrouvera les vitesses classiques. Le Mi 9 est également livré avec une charger de 27 W qui nécessite une heure pour une charge complète.

J'ai également eu la bonne surprise de redécouvrir MIUI à travers sa dixième version (MIUI 10.2 plus précisément) basé sur Android Pie. Une interface qui a gagné en sobriété avec des animations fluides et efficaces, et un thème sombre convaincant. Petit bémol : il peut y avoir des publicités qui s'affichent dans certaines applications systèmes. Pas très cool.

Les déceptions pour « justifier son prix »

Xiaomi n'a jamais lancé de smartphone étanche et si vous vous attendiez à ce que le Mi 9 ait un indice IP, vous allez être déçu. On notera également l’absence de port casque 3,5 mm et de haut-parleurs stéréo. Ce dernier point est difficile à expliquer étant donné que même le Pocophone F1 avait deux haut-parleurs. Le slot SD est également absent, vous ne pourrez donc pas étendre l’espace de stockage. Pour rappel, le MI 9 existe avec 128 et 256 Go de stockage interne.

Concernant l’autonomie, il est difficile de se prononcer pour le moment mais la capacité de batterie est modeste : 3300 mAh. Néanmoins, il faut tout de même relativiser ce point : les Mi 8 Pro et le Mi Mix 3 ont obtenu de bons résultats avec des configurations très similaires.

Enfin, évoquons le design. Les finitions sont excellentes, mais on remarquera qu'il n'est pas tout à fait borderless comme le laissaient entendre les visuels publiés leur de l'annonce, on distingue clairement les bordures en particulier au-dessus et au-dessous (le menton) de l'écran. Rien de rédhibitoire, mais la comparaison avec la concurrence comme chez Huawei, Apple et Samsung amène à ce niveau de détail. Pour terminer, on notera que son dos en verre est glissant. Attention aux chutes.

Nous fait-il oublier le Galaxy S10 et le Mate 20 Pro ?

Avec le Mi 9, Xiaomi s'est fixé pour objectif de nous faire oublier le Galaxy S10 et le Mate 20 Pro, et je suis surpris de constater que Xiaomi n'a pas totalement échoué dans ce sens. Le Mi 9 possède une trio de caméras polyvalent, de bonnes finitions, d’excellentes performances, une charge sans fil rapide, un déverrouillage par empreintes digitales sous l’écran et, à mon avis, un excellent écran. Ce qui complique les choses pour Samsung et Huawei, c’est évidemment le prix du Mi 9 : 500 euros en France, avec un ristourne de 30 euros pour le lancement soit... 470 euros.

Même si vous n’êtes pas tout à fait d’accord avec moi pour dire que le Mi 9 est un concurrent viable du Galaxy S10 et du Mate 20 Pro, il n’en reste pas moins que ce Mi 9 est l'alternative à considérer face au Honor View 20 ou au OnePlus 6T. Le Xiaomi Mi 9 est une bonne combinaison des Mi 8 Pro et du Mi Mix 3... Xiaomi est très agressif sur le marché en annonçant un nouveau flagship tous les 3 à 4 mois.

Le Xiaomi Mi 9 est disponible dès lundi chez la plupart des e-commerçants en ligne, mais aussi directement auprès de Xiaomi dans les Mi Store parisiens et le magasin en ligne. Son prix et sa disponibilité sont disponibles sur cet article dédié.