Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tesla Model 3 Propulsion (2022) vs. Tesla Model 3 Performance : laquelle est la meilleure voiture électrique

La reine des électriques de 2021 a été revue pour 2022, tant au niveau du tarif qu'au niveau des équipements. Certains éléments de conforts sont apparus (essuie-glaces chauffants notamment), et sur l'entrée de gamme, les prix se sont envolés pour titiller les 50 000 euros.

La Tesla Model 3 Performance profite quant à elle également de certains ajouts, mais ne voit pas d'augmentation considérable de son prix, ce qui peut amener une question à laquelle nous allons tenter de répondre aujourd'hui : laquelle de la Tesla Model 3 Propulsion ou de la Tesla Model 3 Performance est la meilleure voiture électrique ?

Si le design intérieur comme extérieur est quasiment similaire, les performances, l'autonomie et bien entendu le prix ne le sont pas vraiment. Examinons ensemble les similitudes et les différences entre ces deux versions de Tesla Model 3.

Fiches techniques des Tesla Model 3 Propulsion (2022) et Tesla Model 3 Performance

Dimensions, poids et design extérieur

Un œil non averti aurait bien du mal à distinguer une Tesla Model 3 Performance d'une Tesla Model 3 Propulsion. Les dimensions sont exactement les mêmes sur les deux variantes, avec 4,69 mètres de long pour 1,85 mètre de large et 1,44 mètre de haut. La calandre pleine à l'avant, terminant le long capot plongeant, est bien la même sur les deux versions de la berline américaine, et il faut s'approcher du coffre arrière pour remarquer la première différence : il n'y a pas de sigle « dual motor » souligné sur la version propulsion, ni de béquet en carbone en haut du coffre.

Autre différence, le châssis rabaissé d'un centimètre (garde au sol de 13 centimètres) sur la Tesla Model 3 Performance soulignera le côté plus sportif du bolide. Mais le point le plus visible de l'extérieur sera sans nul doute les jantes de 20 pouces au format turbines qui sont exclusives à la Performance et recouvrent les étriers de frein rouges, histoire d'appuyer une fois de plus le côté agressif.

Sur le papier, on notera aussi une caractéristique invisible de l'extérieur : le poids. Si la Model 3 Propulsion affiche 1 752 kilogrammes sur la balance, la version Performance sera plus lourde de 84 kilos (1 836 kilogrammes), la faute à une batterie plus grosse.

À l'intérieur

En ouvrant la porte de la Tesla Model 3 Propulsion, vous retrouverez un intérieur en tous points similaire à celui d'une Tesla Model 3 Performance, à la seule exception des pédales de frein et d'accélération. Elles sont en plastique sur la version Propulsion, alors qu'elles sont en aluminium sur la version Performance.

En dehors de cela, le minimalisme poussé à l'extrême par Tesla est bien le même, avec une planche de bord épurée, sans aucun bouton ni bouche d'aération visible et un écran de 15 pouces au format paysage comme seul moyen d'interaction avec le système embarqué.

Le volume utile est similaire entre les deux versions de Tesla Model 3, avec un petit coffre de 88 Litres sous le capot avant, pratique pour y ranger quelques effets personnels, et un coffre arrière de 561 Litres qui permettra de voyager en famille sans trop de problèmes. Prenez garde toutefois à ne pas y loger des objets trop larges ou trop hauts : il s'agit d'une malle et non pas d'un hayon.

On retrouve des sièges en simili cuir (noir ou blanc) et un grand toit vitré panoramique qui soulignera la sensation d'espace à bord. À l'avant, le conducteur et son passager pourront profiter de sièges électriques chauffants et le conducteur pourra enregistrer son profil pour que son siège se règle à sa convenance lorsqu'il ouvrira la portière. Après tout, c'est une voiture bourrée de technologies.

Technologies embarquées

Un ordinateur sur roues, voilà comment nous pouvons caractériser la Tesla Model 3. Que ce soit en version Propulsion ou en version Performance, les deux sont équipées de la même manière à deux détails près aujourd'hui : les antibrouillards LED sont absents de la Model 3 Propulsion et le système audio possède deux haut-parleurs en moins.

Outre ceci, on retrouve à bord des deux véhicules la même chose, à commencer par un écran central de 15 pouces sur lequel se contrôle tout le système d'infodivertissement. Si Android Auto ou Apple CarPlay ne sont pas de la partie, Tesla a tout de même eu la bonne idée d'intégrer plusieurs services de streaming musicaux (Spotify et Tidal) et, lorsque le véhicule est à l'arrêt, il est possible de regarder des vidéos sur YouTube ou Netflix, pratique pour tuer le temps lors des sessions de Supercharge.

Avec désormais un processeur AMD Ryzen qui brille par sa fluidité, l'écran central offre une excellente expérience utilisateur. L'Autopilot de Tesla est également de série sur les deux véhicules et propose une combinaison d'un régulateur de vitesse adaptatif et d'un maintien actif dans la voie, permettant une conduite autonome de niveau deux.

Notons enfin que l'application mobile Tesla propose de nombreuses fonctionnalités pratiques grâce à la connexion cellulaire ou Wi-Fi de la voiture, de la planification de la charge au préconditionnement de l'habitacle, en passant par la visualisation de statistiques de charge. Pour en savoir plus sur l'application compagnon de Tesla, n'hésitez pas à aller lire notre dossier récapitulatif.

Sur la route

Si les deux versions de la Tesla Model 3 étaient jusqu'à présent très proches, c'est sur la route que les premières différences vont se faire brutalement sentir. Le pied au plancher dans l'une ou l'autre des voitures n'aura pas du tout le même impact : à bord de la propulsion, il vous faudra 6,1 secondes pour atteindre les 100 km/h, alors que cela sera terminé en 3,3 secondes avec la Performance.

Plus performante, plus rapide mais également plus gourmande en électrons, la Tesla Model 3 Performance ne gagnera pas la partie sur le plan de l'éco-conduite. En étant plus légère et n'étant dotée que d'un seul moteur, la Tesla Model 3 Propulsion consommera entre 10 et 15 % de moins que la Performance. Ayant une plus petite batterie toutefois, l'autonomie réelle restera à l'avantage de la Performance.

La transmission intégrale du modèle Performance assurera une tenue de route impeccable, qui sera difficile à mettre en défaut. Sur chaussée mouillée, la version Propulsion montrera plus rapidement ses limites, la faute à une motricité présente uniquement sur le train arrière. De même, si vous vivez dans une région fréquemment assujettie aux chutes de neige et au verglas, la version Performance sera sans doute plus adaptée.

Notons enfin qu'un mode piste est présent sur la version Performance, permettant de répartir la gestion du groupe motopropulseur à votre guise, pendant des sessions de circuit. Si vous êtes adepte de la conduite sportive sur circuit fermé, vous adorerez cette fonctionnalité.

Les différentes motorisations proposées

La Tesla Model 3 Performance possède des caractéristiques techniques qui font tourner la tête :

Du côté de la Tesla Model 3 Propulsion, c'est plus modeste tout en gardant un côté sportif :

Autonomie, batterie et recharge

La batterie de 79 kWh qui équipe la Tesla Model 3 Performance lui procure une autonomie en cycle WLTP de 547 kilomètres. En pratique, et avec un peu d'autoroute, il sera compliqué de dépasser les 400 kilomètres sereinement. Hors autoroute, vous pourrez vous approcher des 500 kilomètres si vous jouez le jeu de l'éco-conduite, mais il ne faudra pas abuser des 510 chevaux sous la pédale de droite.

La Tesla Model 3 Propulsion quant à elle dispose d'une plus petite batterie, de 60 kWh, mais qui possède un avantage : elle peut être rechargée à 100 % au quotidien sans que cela accélère la détérioration des cellules. Cela est dû à la composition chimique des batteries : Lithium-Fer-Phosphate pour la Model 3 Propulsion, contre Nickel-Manganèse-Cobalt pour la Model 3 Performance.

L'autonomie de la Tesla Model 3 Propulsion en cycle WLTP est annoncée à 510 kilomètres avec les jantes de 18 pouces Aero et 491 kilomètres avec les jantes de 19 pouces optionnelles. En pratique, vous pourrez tabler sur un peu plus de 300 kilomètres d'autoroute et jusqu'à 450 kilomètres hors autoroute dans la plupart des conditions.

La charge rapide est également un point différenciant les deux véhicules. Sur le réseau de Superchargeurs Tesla, la Tesla Model 3 Performance acceptera jusqu'à 250 kW de puissance, contre seulement 175 kW pour la Model 3 Propulsion. En pratique, cela se traduira par entre 10 et 15 minutes de charge en plus au total sur un trajet de 500 kilomètres.

Le chargeur embarqué est le même sur les deux véhicules et il permet de recharger à une puissance de 11 kW au maximum en courant alternatif. Cela assurera une charge complète en 8 heures pour la Performance et 6 heures pour la Propulsion. Sur une prise domestique, comptez 5 % de batterie récupérée par heure de charge pour la Tesla Model 3 Propulsion et 3 % pour la Performance.

Prix

La Tesla Model 3 Propulsion est aujourd'hui proposée à partir de 49 990 euros, hors bonus écologique. Actuellement, 2 000 euros sont donc à déduire, ce qui porte le prix à payer à 47 990 euros pour une Tesla Model 3 Propulsion blanche, intérieur noir, avec les jantes Aero de 18 pouces.

Les peintures (1 190 euros), l'intérieur blanc (1 190 euros) et les options de conduite autonome (Autopilot amélioré à 3 800 euros et capacité de conduite entièrement autonome à 7 500 euros) sont les mêmes sur les deux versions de la Tesla Model 3.

La Tesla Model 3 Performance quant à elle est disponible à partir de 62 990 euros et est donc exclue de tout dispositif de bonus écologique, réservé aux véhicules à moins de 60 000 euros. Les quelque 15 000 euros qui séparent la Propulsion de la Performance sont une grosse somme et il conviendra donc de bien avoir en tête les avantages et les inconvénients de chacune pour vous aider à prendre la meilleure décision.

Laquelle choisir entre la Tesla Model 3 Propulsion (2022) et la Tesla Model 3 Performance ?

Il y a quelques mois, la conclusion de ce comparatif eût été bien différente. Lorsque la Tesla Model 3 Propulsion était bien moins chère, le surcoût pour une version Performance atteignait plus de 25 000 euros. Aujourd'hui, avec une différence de 15 000 euros, la question peut être réexaminée.

Outre les petits aspects extérieurs (jantes au design plus travaillé, béquet ou encore châssis rabaissé), les sensations de conduite seront bien différentes lorsque l'on met le pied au plancher. Avec sa transmission intégrale, son mode piste et son accélération fulgurante, les amateurs de conduite sportive seront véritablement enchantés par la Tesla Model 3 Performance.

Lors des grands trajets, sa plus grosse batterie sera également un atout, avec une charge plus rapide et des étapes qui pourront être plus longues entre deux Supercharges. La contrepartie sera, au quotidien, une consommation un peu plus élevée, mais c'est le prix à payer pour avoir ce niveau de performances sportives. Ceux qui peuvent se permettre le surcoût de 15 000 euros n'auront sans doute aucun regret une fois au volant de la Tesla Model 3 Performance, qui remporte ce comparatif.

https://www.frandroid.com/marques/tesla/1184377_tesla-avec-laugmentation-des-tarifs-de-supercharge-lelectrique-est-elle-encore-interessante%E2%80%89