Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

NordVPN VS Cyberghost : quel est le meilleur VPN ?

Voici venir le duel tant attendu dans la guerre des VPN. D'un côté, NordVPN, la marque la plus populaire du genre de par sa force de communication, mais aussi son service réputé et de l'autre Cyberghost, le challenger qui a lui aussi ses propres arguments. Performances, tarifs, applications ou encore politique de confidentialité, nous les avons fait s'affronter sur plusieurs critères et il ne pourra en rester qu'un, mais lequel ? Réponse dans ce nouveau versus VPN.

NordVPN VS Cyberghost : applications et fonctionnalités

Le gros point fort de NordVPN, c'est la simplicité de son interface sur PC avec pour base une carte du monde qui s’affiche dès le lancement. Il suffit de s’y balader et de cliquer sur l’icône d’un pays pour s’y connecter. C'est d'ailleurs aussi le cas avec l'application mobile qui reprend le principe de carte. Le bandeau latéral ou d'option permet lui aussi de choisir le pays depuis lequel se connecter et même depuis une ville en particulier pour les pays le proposant, ce qui est principalement le cas aux États-Unis. Bien sûr, nul besoin de choisir un pays à chaque fois, le VPN proposant de se connecter au serveur le plus optimisé en fonction de son emplacement. Autre bon point, la rapidité de connexion à un serveur est optimale bien que l'on aurait aimé la possibilité d'obtenir plus d'informations concernant les statistiques lors de la connexion à un serveur ou le protocole réseau utilisé. Pas de liste de serveurs dédiés à certains types d'utilisation comme le streaming ou le téléchargement en P2P en dehors de l'Onion over IP.

Plus spécifique à la version mobile, on apprécie le fait que l'application soit peu intrusive avec des notifications discrètes et une absence de pubs intempestives. L’autre fonction bien pratique concerne l’affichage de notifications d’alerte contre les applications pouvant ajouter une superposition d’écrans et sur la potentialité d’une exposition de votre adresse mail en cas de piratage. Pour cette dernière, on aurait aimé pouvoir le faire avec une adresse autre que celle du compte. La convergence des applications est encore mieux mise en valeur, car il est possible de connecter jusqu'à 6 appareils en simultané avec un seul compte.

CyberGhost mise lui aussi sur un environnement applicatif de qualité et surtout très complet. Côté interface, le service est on ne peut plus limpide, avec en prime une cohérence notable entre le PC et le mobile. Sur PC, un simple clic permet d'être dirigé vers le serveur sécurisé le plus proche et bénéficier de la meilleure bande passante tout en étant protégé. Il est bien sûr possible de choisir le serveur de son choix dans la liste proposée qui indique le kilométrage précis par rapport à sa localisation. Pas de carte du monde, cela aurait sans doute eu tendance à alourdir une interface déjà bien chargée. La fonctionnalité qui ressort du lot, c'est la possibilité de se connecter à des serveurs spécifiques pour son usage, comme le streaming de SVOD depuis l'étranger, le gaming ou pour le téléchargement de torrent. Il est même possible de demander une adresse IP dédiée et statique en fonction de celles disponibles dans le pays de son choix. On peut également configurer un serveur DNS et ainsi profiter de toute sa bande passante même en étant localisé à l'étranger.

L'interface mobile est un peu plus simple, mais reprend l'esthétique et la plupart des options de son homologue sur PC, Mac ou Linux. Il est à noter qu'il est possible de configurer jusqu'à 7 appareils sur un seul compte, de quoi en faire profiter sa famille et ses amis.

Sur ce round, même si NordVPN jouit d'une expérience applicative intuitive et ayant fait ses preuves, nous avons préféré donner le point à Cyberghost qui propose un environnement software très complet, agréable à utiliser et aux fonctionnalités plus nombreuses.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre avis complet sur Cyberghost.

NordVPN VS Cyberghost : les performances

Avec un parc mondial de plus de 5000 serveurs répartis dans 60 pays, NordVPN fait partie des services de VPN les mieux implantés dans le monde, mais ce n'est pas l'élément central de sa communication. C'est sur les performances globales qu'il mise et il faut tout de même reconnaître qu'elles sont au rendez-vous.

De tous les services de VPN que nous avons testés, NordVPN se place au-dessus de la mêlée. Le VPN arrive à dépasser allègrement les 200 Mb/s avec un ping "relativement" faible via des serveurs situés à des milliers de kilomètres. C'est clairement l'un de ses points forts et cela est en grande partie dû à son protocole propriétaire nommé NordLynx. Ce dernier est basé sur Wireguard et est décrit par le VPN comme « plus performant et plus sécurisé ». Difficile de vérifier la véracité de cette information en l’état, mais il faut dire que les chiffres sont là. En revanche, NordVPN fait l'impasse sur les serveurs situés en zone autoritaire comme la Chine ou l'Iran par exemple.

NordVPN est aussi très à l'aise concernant l'une des utilisations phares de ce genre service : le streaming de vidéo de catalogues étranger des plateformes de VOD comme Netflix, Prime Video ou Disney+. Durant nos tests, aucun problème n'a été à signaler concernant la détection du programme ou même de perte de qualité. C'est un autre bon point sur sujet à mettre à son actif.

Côté Cyberghost, là aussi les performances sont à l'honneur. Le service met bien plus en avant que son concurrent son parc gigantesque de serveurs internationaux : plus de 9000 serveurs dans plus de 90 pays. C'est clairement ce qui se fait de mieux en matière de chiffres. Cela n'a pour autant pas forcément valeur à rendre les performances meilleures, même si, là aussi, l'apport du protocole Wireguard donne des résultats tout à fait satisfaisants.

Même si les chiffres ne rivalisent pas avec ce que peut proposer son Challenger, Cyberghost propose des débits plutôt bons. Nous avons tout de même noté des chiffres aléatoires sur un même serveur à différents moments de la journée, il en résulte une certaine forme d'instabilité. Le ping est également maîtrisé sur des serveurs localisés depuis le même pays, mais on monte vite largement au-delà des 100 ms quand l'on souhaite se localiser à des milliers de kilomètres. L'expérience est donc correcte pour profiter des services de VOD comme Netflix, Prime Video ou autre dans de bonnes conditions et en HD, mais il ne faut pas compter sur du streaming de jeu via cloud gaming, le ping étant beaucoup trop élevé pour ce type d'utilisation.

Sur ce point, difficile de ne pas mettre NordVPN en tête. Cyberghost n'est certes pas le VPN le plus lent du marché, mais il peine à être au niveau. Vivement l'optimisation de Wireguard.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre avis complet sur NordVPN.

NordVPN VS Cyberghost : politique de confidentialité et tarifs

Comme la plupart des services, NordVPN assure ne conserver aucune donnée de ses utilisateurs en dehors des informations de base comme l'adresse mail ou le nom de l'utilisateur. Une « no logs policy » martelée comme un plaidoyer à la protection de la vie privée sur Internet. Mais qu'en est-il concrètement ? Tout d'abord, cela veut dire que NordVPN assure ne pas savoir à quel moment vous vous connectez à Internet, ni ne connaît les sites que vous visitez, ni les contenus que vous téléchargez. En ce sens, et aussi pour mesurer la sécurité globale de son système, il s'appuie sur quatre sociétés d’audits indépendantes ayant effectué des tests pour déterminer le niveau de sécurité du VPN. Cela montre à quel point la protection de la vie privée est importante en plus de le prouver en toute transparence. On peut donc aisément croire en la bonne foi de NordVPN sur ce sujet, même s'il faut mettre en avant que ces audits de sécurité datent un peu et mériteraient une mise à jour. Notez également que NordVPN est une société basée au Panama, un état réputé non seulement pour être un paradis fiscal (pas forcement pertinent dans ce cas), mais surtout un état qui n'applique pas la loi de conservation des données au niveau international et donc en dehors des alliances internationales de renseignements numériques.

Tout cela a sans doute un impact sur les tarifs, car même si ce n'est pas le VPN le plus cher du marché, il faut tout de même débourser la somme de 83,76 euros, soit 3,49 euros par mois sur un abonnement de deux ans (l'offre la plus avantageuse).

Cyberghost clame lui aussi une politique de confidentialité stricte et affirme ne conserver aucun log ni information sensible. Il va même jusqu'à en faire un argument marketing prenant une place importante de sa communication. Le siège social de Cyberghost est basé en Roumanie, un pays propice pour ce type de services, car celui-ci n'a pas ratifié les directives européennes concernant la loi de conservations des données. Depuis peu, Cyberghost propose même l'accès à des serveurs dits "NoSpy" basés en Roumanie censés garantir un plus haut niveau de sécurité que les serveurs basés dans d'autres pays à travers le monde. Et c'est là que l'on est en droit de se poser la question, pourquoi n'est-ce pas le cas avec tous les serveurs ? Sont-ils plus vulnérables à la fuite de données ? Sont-ils moins sécurisés ? Moins performants ? Le flou est entretenu et nous n'avons pas les moyens de le vérifier, d'autant plus lorsque l'on sait que les audits de sécurité ont été effectués par Cyberghost lui-même et non par des organismes indépendants. Plus troublant encore, le fait que Cyberghost soit aujourd'hui une filiale de Kape Technologies PLC, un groupe ayant fait ses armes dans les logiciels publicitaires, même s'il s'en éloigne aujourd'hui en investissant en masse dans la cybersécurité. Ce simple doute quant aux pratiques de Cyberghost en matière de confidentialité des données utilisateurs suffit à nous mettre en garde.

Malgré tout, et peut-être y a-t-il un lien, les tarifs sont plutôt bas si l'on compare aux standards du marché : Cyberghost met en avant une offre de 3 ans avec 3 mois offerts pour 77,61 euros, soit 1,99 euro par mois. Des prix tout à fait honnêtes et en dessous de la moyenne.

Malgré des tarifs bien plus élevés, nous avons choisi de remettre le point de ce round à NordVPN qui ne négocie pas sa politique de confidentialité, ce qui pour un service de VPN est primordial. Cyberghost paye sa politique floue concernant la conservation des données de ses utilisateurs même si ses tarifs sont parmi les plus compétitifs du marché.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre avis complet sur NordVPN.

NordVPN ou Cyberghost, quel VPN choisir ?

C'est donc NordVPN qui ressort vainqueur de ce duel au sommet. Le service dispose de meilleures performances et d'une politique de confidentialité stricte, respectée à la lettre malgré des tarifs qui peuvent rebuter. Cyberghost quant à lui propose une expérience applicative bien plus complète, mais pèche par des performances en dent de scie et une politique de confidentialité qui peut porter à confusion. Il gagne cependant largement la guerre des prix, ce qui peut être un argument non négligeable pour certains.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter nos avis respectifs de NordVPN et de Cyberghost.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les autres services de VPN, n'hésitez pas à consulter notre comparateur dédié. Vous pouvez aussi consulter nos autres versus de VPN :