Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Nokia 8 vs Sony Xperia XZ1 vs Samsung Galaxy S8 : le bon, la brique et le géant

Sony a dévoilé le Xperia XZ1, son tout nouveau fleuron pour la fin de l'année 2017. Que vaut-il face au Nokia 8 qui s'apprête à sortir, et au Samsung Galaxy S8 qui a déjà marqué l'année ?

Fiches techniques

Design

Le design est sans doute ce qui différencie le plus nos trois produits qui illustrent trois visions différentes du marché.

Bien que son écran soit de 5,8 pouces de diagonale, le Samsung Galaxy S8 fait peu ou prou le même volume que ses camarades. Sans surprise, le Sony Xperia XZ est le plus mauvais élève quand il s'agit de l'intégration d'un écran, la diagonale est plus petite (5,2 pouces) à châssis équivalent.

Nokia et Sony semblent avoir plutôt misé sur une meilleure résistance du smartphone en cas de chute. C'est Sony qui semble le meilleur ici avec son châssis en métal Alkaleido certifié IP68 pour la résistance à la poussière et l'eau, contrairement à celui du Nokia 8.

Terminons avec le sujet de l'authentification biométrique. Le Samsung Galaxy S8 propose une reconnaissance du visage et un lecteur d'empreinte mal placé à l'arrière. Le Nokia 8 fait dans le classique et intègre un capteur d'empreinte à l'avant au niveau des boutons de navigations. Enfin, Sony continue d'utiliser sa méthode maligne et pratique : intégrer le lecteur d'empreinte sur la tranche au niveau du bouton d'allumage.

Écran

Concernant l'écran, HMD, Samsung et Sony ont là aussi fait trois choix rigoureusement différents. Le Nokia 8 intègre un écran de 5,3 pouces LCD IPS QHD (2560 x 1440 pixels) particulièrement brillant et donc idéal pour une utilisation au soleil.

Sony continue d'utiliser ses écrans LCD Triluminos. Avec une définition de 1920 x 1080 pixels et une diagonale de 5,2 pouces, c'est le plus petit écran et la plus petite résolution du comparatif (mais à plus de 400 pixels par pouce, cela reste largement suffisant pour ne pas voir les pixels). L'écran est compatible avec la norme HDR10.

Le Samsung Galaxy S8 est ici dans son élément, avec son écran 5,8 pouces borderless Super AMOLED et sa définition de 2960 x 1440 pixels. C'est l'un des, si ce n'est le, meilleur écran du marché mobile.

Logiciel

Le Nokia 8 tourne nativement sous Android 7.1.1 Nougat avec la mise à jour de sécurité d’août, la dernière disponible au moment de son annonce. Son interface est très proche de celle de l'Android de Google et le fabricant promet des mises à jour très rapides, notamment vers Android 8.0 Oreo.

C'est l'une des forces du Sony Xperia XZ1. Bien que Sony intègre une interface propriétaire à son appareil, il tourne sous Android 8.0 nativement. Il s'agit donc de l'un des rares flagships à ne pas sortir avec une version d'Android en retard.

Le Samsung Galaxy S8 est sorti en début d'année sous la dernière version majeure d'Android à cette période, Android 7.0 Nougat. Malheureusement, l'interface Samsung Galaxy Experience reste complexe et le fabricant pourrait proposer les mises à jour tardivement. L'interface au moins le mérite de rajouter des fonctions bienvenues, qui manque à l'Android de Google, avec de nombreuses options de personnalisation.

Performances

Les différences de performances entre les trois smartphones devraient tenir dans un mouchoir de poche. Le Nokia 8 et le Xperia XZ1 intègrent tous les deux une puce Snapdragon 835 avec 4 Go de RAM, alors que Samsung utilisa sa puce Exynos 8895 avec 4 Go de RAM.

La différence devrait principalement provenir de la différence d'optimisation logicielle entre chaque téléphone, et de la définition de chaque écran.

Appareil photo

Nokia est le seul de ce comparatif à suivre la tendance de l'année, à savoir intégrer deux appareils photo à l'arrière de son smartphone. Malheureusement, les qualités s'arrêtent vite en regardant les caractéristiques en détail : capteurs 13 mégapixels, objectifs f/2,0, photosites de 1,12 µm et stabilisation optique.

À titre de comparaison, le Galaxy S8 est équipé d'un capteur 12 mégapixels avec un objectif f/1,7, des photosites de 1,4 µm et une stabilisation optique. À noter que Samsung a lui aussi adopté le double appareil photo avec le Galaxy Note 8, qui s'annonce déjà très bon.

Le Sony Xperia XZ1 fait bande à part avec son capteur 19 mégapixels Motion Eye capable de filmer en slow motion à 960 images par seconde. Les photosites sont là de 1,22 µm. La stabilisation se fait de façon électronique avec le gyroscope du smartphone.

Batterie

Suite aux problèmes du Galaxy Note 7, Samsung s'est montré plutôt sage en intégrant une batterie de seulement 3000 mAh au Samsung Galaxy S8.

Sony fait une nouvelle fois office de mauvais élève en utilisant une batterie de 2700 mAh, l'une des plus petites parmi les smartphones haut de gamme.

Nokia sort de justesse du lot avec une batterie de 3090 mAh, mais on aurait préféré une meilleure capacité pour aller avec l'utilisation d'un écran aussi lumineux.

Disponibilité et prix

En étant sorti en début d'année, le Samsung Galaxy S8 bénéficie d'un prix en baisse et on peut le trouver à moins de 600 euros, ce qui en fait le smartphone le moins cher de ce comparatif, malgré un prix de départ de 808 euros.

Le Nokia 8 sera disponible dans le courant du mois de septembre à partir de 599 euros. Ce sera donc l'un des flagships de fin d'année les plus accessibles.

Le Sony Xperia XZ1 est le smartphone le plus cher de ce comparatif avec un prix de lancement fixé à 699 euros. Il devrait sortir le 6 octobre en France.

Lequel choisir ?

Il est impossible de répondre à cette question avant d'avoir pu tester longuement les Nokia 8 et Sony Xperia XZ1. Il semble toutefois que les deux nouveaux smartphones auront du mal à se faire une place sur un marché dominé par Samsung.

Les deux smartphones ne semblent pas se différencier suffisamment avec les produits sortis en début d'année pour justifier une sortie avec 6 mois de retard. C'est ce défaut qui pénalise leur prix, alors qu'ils devraient être objectivement moins cher que le smartphone de Samsung (on le constate en comparant leurs prix de sortie).

Nos prises en main

Nous avons pu prendre en main les deux nouveaux smartphones de ce comparatif :