Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Huawei P30 vs Huawei P20 Pro : lequel est le meilleur smartphone ? - Comparatif

Initiateur du triple capteur à son époque, le Huawei P20 Pro a réussi à rester dans les mémoires en révolutionnant la photo sur smartphone. Aujourd'hui, il est remplacé par le nouveau fleuron du constructeur chinois, le Huawei P30, qui garde les points forts de son prédécesseur tout en améliorant la formule gagnante. Que vaut ce nouveau modèle face à la version Pro de l'ancien porte-étendard de la marque ? Cela vaut-il le coup de choisir cette nouvelle itération en défaveur de l'ancienne ? À l'aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone

Dès sa sortie, le Huawei P20 Pro avait impressionné avec des arguments novateurs, mais surtout convaincants. Triple capteur, dalle OLED, performances au top et autonomie excellente : il avait tout ce qu'il faut pour conquérir son public. Un an après, le constructeur chinois apporte sur le marché un successeur digne de son héritage. Le Huawei P30 propose globalement les mêmes caractéristiques que son prédécesseur, mais est-ce qu'il offre réellement ce quelque chose en plus qui ferait totalement oublier l'ancien modèle ?

Une question se pose : quel est le meilleur smartphone entre un Huawei P30 et un Huawei P20 Pro ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Design : faire du (beau) neuf avec du vieux

Commercialisé peu de temps après l'iPhone X, le Huawei P20 Pro n'a pas hésité à reprendre le look "borderless + notch" introduit par la marque à la pomme en fin d'année 2017. Le design est réussi, avec de belles finitions, des bords arrondis et un poids bien réparti pour une prise en main agréable (bien qu'un peu glissante). Son menton est malheureusement très présent malgré sa volonté d'être borderless, même si son épaisseur est justifiée par le capteur d'empreintes en façade. En retournant le téléphone, on remarque un dos en verre avec un effet élégant, mais on regrette (un tout petit peu) que le module photo dépasse légèrement de la coque.

Avec le Huawei P30, le constructeur chinois améliore nettement le design des anciens modèles, même si le résultat final se veut quelque peu similaire. La notion de borderless est ici bien plus respectée avec des bordures très fines autour de l'écran -- dont un menton particulièrement fin grâce à la suppression du capteur d'empreintes en façade -- et une encoche beaucoup plus discrète qu'auparavant avec sa forme en goutte d'eau. Au dos du téléphone, on retrouve une belle surface en verre -- même si le smartphone n'est pas compatible avec la charge sans fil --, le module triple capteur disposé à la verticale ainsi que la mention Leica (partenaire travaillant sur l'appareil photo).

Sans réinventer la roue, Huawei s'est contenté de parfaire le design de l'ancien modèle pour son P30 et il faut dire que c'est un pari réussi. Même si on aurait aimé une prise de risque un peu plus grande de la part du constructeur chinois, ne serait-ce que pour contrer le design si attrayant du Galaxy S10.

Écran : le jeu des différences n'existe plus

À la sortie des anciens fleurons l'année dernière, seul le P20 Pro a bénéficié d'une dalle OLED de 6,1 pouces avec une définition Full HD+ de 2240 x 1080 pixels (alors que le P20 était équipé d'un écran IPS LCD). Parfaitement équilibrée, elle sait attirer l’œil de son utilisateur au quotidien avec de belles couleurs, de bons contrastes et une forte luminosité. Si vous êtes allergiques à l'encoche, notez que celle-ci ne vient jamais couper le moindre contenu et se fait vite oublier grâce aux noirs profonds de la technologie OLED.

En revanche, le Huawei P30 -- qui n'est pas une version Pro -- intègre également une dalle OLED cette année. On retrouve d'ailleurs la même largeur d'écran sur le P20 Pro (6,1 pouces) alors que le P30 Pro a agrandi son format avec une diagonale de 6,4 pouces. Si la définition maximale de 2340 x 1080 pixels est ici supérieure, la qualité de l'écran se veut quasi identique à celle de son prédécesseur. OLED, contrastes infinis, noirs profonds et très lumineux : cela ne peut qu'être des arguments convaincants.

À part la plus haute définition du Huawei P30 qui améliore très (très) légèrement la densité de pixels, on retrouve un écran avec les mêmes caractéristiques, que ce soit au niveau de la taille, de la technologie utilisée ou tout simplement de la qualité. Pour le coup, c'est match nul.

Logiciel : EMUI ou EMUI ? je dirais... EMUI !

Si le P20 Pro ne proposait qu'Android 8.1 Oreo avec EMUI 8.1 à sa sortie, il s'est toutefois récemment mis à jour avec la nouvelle version de l'interface EMUI 9 basée sur Android 9,0 Pie. Sans surprise, cette nouvelle mouture apporte un vent de fraîcheur au(x) téléphone(s) de Huawei grâce à toutes les nouvelles fonctionnalités de l'OS de Google, notamment la navigation par gestes par exemple.

Enfin, que dire à part que le Huawei P30 embarque également Android 9.0 Pie avec l'interface EMUI 9 du constructeur chinois ? Il ne bénéficie pas d'options inédites que ne possède pas le Huawei P20 Pro, il s'agit de la même interface -- parfois jugée un peu vieillotte -- avec les mêmes fonctionnalités, notamment avec la présence du thème sombre pour économiser de l'énergie.

Aujourd'hui, les deux smartphones offrent donc une expérience similaire, mais le point est tout de même à l'avantage du P30 qui, sorti plus tard, devrait profiter d'un support plus long des mises à jour à l'avenir.

Performances : la nouvelle génération s'impose

Faisant partie de l'ancienne génération, le P20 Pro s'équipe du SoC Kirin 970, avec 6 Go de mémoire vive. Toutefois, l'expérience utilisateur est toujours aussi fluide qu'à la première heure et c'est un plaisir de constater que le smartphone de Huawei n'a pas pris une ride pour proposer encore aujourd'hui de très bonnes performances au quotidien. De même pour les jeux, il se fera un plaisir de faire tourner les plus gourmands d'entre eux.

Évidemment, la nouvelle génération s'impose avec la dernière puce de HiSilicon : le Kirin 980. Déjà utilisé sur les Mate 20 et Mate 20 Pro en fin d'année 2018, ce SoC -- épaulé également par 6 Go de mémoire vive -- fait toujours bonne impression sur le Huawei P30. Les performances sont même plus élevées que sur les précédentes itérations pour offrir une fluidité parfaite au quotidien. Dans les jeux 3D, il s'en tire particulièrement bien avec des graphismes HD et une fréquence d'images élevée, même s'il ne dispose pas encore du mode 60 fps sur Fortnite mobile. Néanmoins, nul doute que ce mode sera bientôt activé par Epic Games, comme ce fût le cas avec le Honor View 20, équipé de la même puce.

Si les deux smartphones du constructeur chinois offrent des performances élevées au quotidien, on ne peut nier le gap de puissance entre le Kirin 970 et le Kirin 980.

Photo : la polyvalence du nouveau triple capteur

Initiateur du triple capteur photo, le constat est quasi le même un an après sa commercialisation : le module photo  8 + 20 + 40 mégapixels du P20 Pro fait toujours de lui un excellent photophone en 2019. Difficile de le prendre à défaut tant il est aussi rapide que facile à utiliser au quotidien, avec des clichés toujours réussis. Son niveau de détails est encore très impressionnant et il ravira sans aucun doute les amoureux de la photo parfaite à publier sur les réseaux sociaux.

Avec le P30, Huawei se contente finalement de parfaire une formule d'ores et déjà gagnante. Avec son module 40 + 16 + 8 mégapixels, il apporte une chose importante que le P20 Pro n'a pas malgré son excellente qualité : la polyvalence dans son utilisation. Avec un zoom hybride x5, un mode ultra grand-angle ou encore son mode portrait amélioré -- même s'il n'est pas à la hauteur du P30 Pro avec son capteur ToF --, il réussit à satisfaire dans toutes les situations. En mode automatique, avec ou sans IA, le résultat est d'une qualité exemplaire avec des couleurs proches de la réalité et des plages dynamiques bien retranscrites. De plus il surprend également en basse lumière avec une formidable capacité de capturer beaucoup de lumières et beaucoup de détails.

Vous l'aurez compris. Si l'appareil photo du P20 Pro est déjà excellent, celui du P30 l'est encore plus (et le P30 Pro encore plus). La polyvalence apportée par ce nouveau triple capteur est un régal pour tous les amoureux de la photo, et pas que pour les réseaux sociaux.

Batterie : une petite capacité au grand potentiel

Le P20 Pro embarque une batterie 4000 mAh. L'ancien fleuron de Huawei était considéré, en son temps, comme un monstre d'autonomie et cela est toujours vrai aujourd'hui. Il peut tenir facilement une bonne journée et demie (voire plus) en fonction de votre utilisation. Sur le long terme, les mises à jour des constructeurs ont souvent tendance à diminuer l'endurance du téléphone, mais ce n'est absolument pas le cas ici. Compatible avec la Supercharge, il passe de 27 % à 72 % en 30 minutes seulement, soit un peu plus d'une heure pour se recharger entièrement.

De son côté, le Huawei P30 ne déçoit pas non plus au niveau de son autonomie. Bien qu'il intègre une batterie avec une capacité moindre que le P20 Pro (3,650 mAh), il est néanmoins plus endurant que son grand-frère, le P30 Pro, pour sa part équipé d'une batterie de 4 200 mAh. Il peut aisément tenir pendant deux jours consécutifs avant de tomber à plat. Lors de notre test, il a réussi à tenir pendant 48 heures avant de descendre en dessous de 8 % de batterie, un bon résultat qui est même meilleur que celui du Honor View 20, déjà excellent. Il est également compatible avec la charge rapide SuperCharge de 22,5 W pour passer de 7 % à 100 % en à peine 1 heure et 14 minutes.

Que ce soit le Huawei P20 Pro ou le Huawei P30, ils possèdent tous les deux une autonomie confortable, couplée à de la charge rapide efficace. Néanmoins, le nouveau fleuron du constructeur chinois arrive à faire mieux avec une plus petite batterie, notamment grâce à son processeur plus économe depuis qu'il est gravé en 7 nm.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Si le Huawei P20 ne profitait pas de l'excellence du P20 Pro à sa sortie, il faut dire que ce P30 n'a que très peu à envier à la version Pro de cette année (essentiellement le capteur ToF). En fait, il faut le voir comme une version "Plus" du P20 Pro, avec un design résolument plus moderne -- et plus borderless --, une partie photo plus polyvalente qu'auparavant, des performances au top avec la dernière puce de HiSilicon, mais surtout une grande autonomie conservée pour le bonheur des utilisateurs. En conclusion, le P30 surpasse clairement le P20 Pro (même si beaucoup de similitudes persistent, notamment au niveau de la partie logiciel et de l'écran), tout en apportant un rapport qualité/prix plus intéressant que son grand-frère. Toutefois, le Huawei P20 Pro n'est pas une solution à jeter par la fenêtre si vous souhaitez économiser de l'argent. Il représente une alternative plus abordable qui ne manquera pas de combler tous les besoins de son possesseur.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d'œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le prix de lancement du Huawei P30 est fixé à 799 euros en version 6/128 Go.

Commercialisé à 899 euros à sa sortie en avril dernier, le Huawei P20 Pro est dorénavant disponible aux alentours de 500 euros, selon les revendeurs.