Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Samsung Galaxy Note 20 Ultra vs Huawei Mate 40 Pro : lequel est le meilleur smartphone ?

Samsung et Huawei comptent parmi les plus grosses entreprises de la tech et évidemment le marché des smartphones fait partie de leurs champs de bataille favoris. En cette fin d'année 2020, le Galaxy Note 20 Ultra se voit donc concurrencé par le Mate 40 Pro. Deux appareils haut de gamme misant sur la puissance et la productivité. Voici donc un petit comparatif pour savoir lequel est le plus adapté pour vous.

Fiches techniques des Samsung Galaxy Note 20 Ultra et Huawei Mate 40 Pro

Deux jolis bijoux

Deux choses sautent aux yeux lorsqu'on admire le Galaxy Note 20 Ultra et le Mate 40 Pro : leurs tailles et leur dos satiné. Commençons par le premier point. Quel que soit le smartphone que vous choisissez parmi ces deux-là, vous devez aimer les formats phablettes. Nous n'avons pas affaire ici à de petits appareils.

Le Galaxy Note 20 Ultra s'élève cependant à 164,8 mm, soit un peu plus que les 162,9 mm de hauteur du Mate 40 Pro. Au-delà de ça, il est assez facile de distinguer les deux téléphones avec leur face avant. Le champion de Huawei a un écran percé par une bulle assez étendue en largeur dans le coin supérieur gauche et est particulièrement incurvé sur les bords. Son homologue de Samsung a un trou plus discret et centré en haut sur la dalle. Cette dernière est par ailleurs moins courbée sur les flancs. Notez aussi que le second est un tantinet plus anguleux que le premier.

La grosse différence viendra cependant du module photo arrière. Le Galaxy Note 20 Ultra opte pour un rectangle bien visible qui dépasse franchement en relief et qui se loge dans le coin. Le Mate 40 Pro, lui, opte pour un format rond et centré encore plus imposant, mais bien moins protubérant ce qui permet au smartphone de ne pas être trop bancal lorsque posé à plat.

Au-delà de ce détail, le confort en main est particulièrement soigné sur ces deux smartphones grâce à des faces arrière recouvertes de verre mat qui offre un toucher satiné. C'est très agréable. Le look aussi est bien travaillé avec un coloris bronze somptueux disponible chez Samsung et un modèle argent aux élégants reflets pour l'écurie Huawei.

Pas de prise jack en vue sur ces modèles-là. En bas, vous trouverez un port USB-C et une grille de haut-parleur. Le Galaxy Note 20 Ultra jouit aussi d'un tiroir de rangement pour son stylet S Pen, chose qu'on ne retrouve pas sur le Mate 40 Pro. Ce dernier se distingue cependant avec un deuxième haut-parleur sur la tranche du haut alors que son adversaire l'a caché sous l'écran au niveau du capteur à selfies.

Pour résumer, en termes de design, ce sont deux produits profitant d'un travail d'orfèvres qui vous sont proposés là. Ils profitent de tout le savoir-faire de leurs constructeurs. Votre choix ne va vraisemblablement pas se faire sur ce seul critère.

120 Hz à ma gauche, 90 Hz à ma droite

Les deux smartphones reposent sur un affichage OLED pour offrir un confort optimal aux yeux des utilisateurs. Le Mate 40 Pro profite d'une grande diagonale de 6,76 pouces, mais pas aussi grande que celle de 6,9 pouces proposée par le Galaxy Note 20 Ultra. Autre différence : l'appareil de Samsung profite d'un mode 120 Hz adaptatif. C'est-à-dire que l'écran est rafraichi 120 fois par seconde, mais ajuste ce taux en fonction du contenu affiché pour préserver la batterie.

En face, le smartphone de Huawei se contente de 90 Hz. C'est certes un petit peu moins fluide, mais rappelons que la différence entre 60 et 90 Hz est plus visible que celle entre 90 et 120 Hz. Enfin, le Galaxy Note 20 Ultra peut aller jusqu'à une définition WQHD+ -- mais ce n'est pas très utile dans la vie quotidienne -- alors que le Mate 40 Pro affiche une définition un plus atypique de 2772 x 1344 pixels qui s'explique par les bords très incurvés.

Les deux écrans en compétition ici sont excellents. Samsung a l'avantage sur la luminosité maximale (vraiment très élevée) et la pluralité des couleurs affichées, quand Huawei remporte la victoire sur la fidélité des tons. Quel que soit votre choix, sachez que les deux smartphones proposent suffisamment d'options pour que chacun trouve son bonheur.

Avec ou sans Google ?

On ne présente plus l'interface One UI de Samsung particulièrement appréciée par les membres de Frandroid, mais aussi par notre lectorat. L'utilisateur s'y retrouve facilement, le tout est plutôt fluide et les personnalisations sont au rendez-vous. Le Galaxy Note 20 Ultra profite par ailleurs d'un stylet S Pen plus réactif que jamais avec une latence réduite à 9 ms.

L'accessoire profite aussi des Air Actions permettant d'effectuer certaines actions sur le smartphone sans avoir à toucher l'écran -- en faisant des gestes ou en appuyant sur le bouton du stylet. Pratique pour la réalisation de certaines photos, mais pas forcément pertinent tous les jours. Le S Pen permet surtout de prendre des notes de manière assez confortable, d'épingler ces dernières sur l'écran verrouillé si vous le souhaitez ou même de redresser votre écriture si vous avez gribouillé quelques mots de travers. Plusieurs autres fonctionnalités (traduction, GIF, enregistrement audio associée à la prise de notes...) renforcent tout ce volet productivité.

En face, le Mate 40 Pro n'a pas de stylet. Et il n'a pas non plus de services Google à cause de l'embargo américain dont souffre son constructeur. Les applications Google ne sont donc pas officiellement compatibles (ou ne fonctionnent pas complètement) avec le téléphone et le Play Store n'est pas de la partie. Au lieu de cela, on repose ici sur les Huawei Mobile Services et le magasin d'applications AppGallery. La boutique s'enrichit progressivement pour montrer qu'une alternative à Google sur Android est envisageable. La marque chinoise ne rechigne pas à faire beaucoup d'efforts en ce sens. Toutefois, à l'heure actuelle, le catalogue reste encore un peu trop limité pour être vraiment viable.

Heureusement, le service Petal Search permet d'installer facilement des applications qui ne sont pas disponibles sur l'AppGallery en allant chercher des sources tierces à votre place. De cette manière, plusieurs apps se rendent disponibles sur le téléphone, mais, encore une fois, certaines d'entre elles ne fonctionnent pas à plein régime. Ainsi, la qualité HD n'est pas disponible sur Netflix par exemple.

En outre, Petal Maps, l'alternative la plus solide à Google Maps, est encore en bêta et, en attendant qu'elle atteigne sa forme stable, ses capacités sont encore assez restreintes malheureusement.

Pour toutes ces raisons, nous ne recommandons pas l'expérience logicielle du Mate 40 Pro au grand public. Seules les personnes ayant bien pesé le pour et le contre des HMS peuvent vraiment envisager l'achat de ce smartphone. EMUI 11 reste après tout une interface relativement classique, riche en options et intuitive. Des fonctions comme le Eyes on Display (l'écran verrouillé se réveille seulement si vous le regardez) et le multi-screen collaboration sont par ailleurs des atouts intéressants, tout comme sa reconnaissance faciale 3D.

Malgré cela, le Galaxy Note 20 Ultra devrait gagner votre préférence sur ce point si vous souhaitez retrouver vos habitudes dans l'écosystème de Google.

Des photos saturées des deux côtés

En termes de photo, nous avons affaire à deux excellents smartphones comme en atteste la vidéo en tête de cet article. Voici les configurations.

Samsung Galaxy Note 20 Ultra : 

Huawei Mate 40 Pro :

Ce que l'on remarque surtout, c'est que Huawei et Samsung adorent les photos saturées pour sublimer l'image. Si le résultat est parfait techniquement -- surtout en termes de netteté sur le Mate 40 Pro --, le rendu des couleurs pourra déplaire à certains. Étonnamment, le Galaxy Note 20 Ultra, pourtant pas timide sur les contrastes, se montre un peu plus modéré en la matière que son adversaire.

Le Mate 40 Pro dispose en effet d'un mode IA activé par défaut qui, en voulant faire ressortir les éléments importants de la scène immortalisée, peut complètement la dénaturer.

Un comportement bien moins marqué chez Samsung, mais le géant sud-coréen a cependant un peu moins bien peaufiné sa copie sur la rapidité de la mise au point.

Photos prises avec le Galaxy Note 20 Ultra :

Photos prises avec le Mate 40 Pro :

La nuit, les deux smartphones se comportent très bien. Le Galaxy Note 20 Ultra laisse apparaître un peu plus de bruit numérique que le Mate 40 Pro.

C'est surtout sur le mode nuit que l'on ressent la différence entre les deux smartphones sur les scènes sombres. Le Galaxy Note 20 Ultra va franchement éclairer l'image quand le Mate 40 Pro va plutôt modifier la colorimétrie pour obtenir quelque chose de plus proche de la réalité.

Mode nuit du Galaxy Note 20 Ultra :

Mode nuit du Mate 40 Pro :

Le mode 108 mégapixels du Galaxy Note 20 Ultra génère des images forcément très lourdes, mais le gain en netteté se fait plus ressentir que sur le mode 50 mégapixels proposé par le Mate 40 Pro. Au-delà de cela, les prises de vue en ultra grand-angle sont très bien gérées des deux côtés, même si on perd forcément quelques détails dans le processus. Rien de grave.

Photos ultra grand-angle prises avec le Galaxy Note 20 Ultra :

Photos ultra grand-angle prises avec le Mate 40 Pro :

Les deux smartphones offrent par ailleurs un zoom x5 optique très efficace et un zoom x50 bien moins utilisable. Concernant, le mode portrait, on a affaire à deux excellents appareils, mais le Galaxy Note 20 Ultra a ce petit quelque chose en plus qui le rend plus précis que le Mate 40 Pro dans la délimitation du sujet sur le fond flou.

Enfin pour la vidéo, les deux adversaires filment très bien en 4K à 60 images par seconde. Le smartphone de Samsung monte jusqu'à la 8K en 24 FPS, mais cette option ne sera vraiment pertinente que dans quelques années.

Avantage Kirin, mais pour quoi faire ?

Le Galaxy Note 20 Ultra s'équipe d'un Exynos 990 très performant et de 12 Go de RAM, mais en face le Kirin 9000 associé à 8 Go de mémoire vive du Mate 40 Pro roule des mécaniques pour atteindre une puissance brute extrêmement élevée. Sur ce seul plan technique, le colosse de Huawei est plus solide sur ses jambes que celui de Samsung.

Cependant, comme évoqué dans la partie logicielle de ce comparatif, plusieurs applications ne fonctionnent pas ou pas à fond sur le Mate 40 Pro. Ainsi, sur ce téléphone, Fortnite ne va pas au-delà d'une qualité faible pour les graphismes tandis que Call of Duty Mobile et Asphalt 9 : Legends ne se lancent pas à cause de l'absence des services Google Play.

En face, le Galaxy Note 20 Ultra ne souffre pas de ces limitations et il fait tourner les titres cités presque sans souci -- Fortnite est limité à 30 FPS et subit quelques chutes de framerate ici et là.

À vous de voir donc si vous souhaitez accéder à tous les titres ou si vous préférez profiter d'une puissance super élevée. Dans un cas, il faudra choisir le Galaxy Note 20 Ultra, dans l'autre, le Mate 40 Pro.

La plus petite batterie est plus rassurante

La batterie de 4400 mAh du Mate 40 Pro est un peu moins grosse que celle de 4500 mAh qu'on trouve dans le Galaxy Note 20 Ultra, mais elle permet d'aller bien plus sereinement au bout d'une journée intensive. En effet, le téléphone de Huawei résiste très efficacement aux tâches gourmandes et, en fonction de vos usages, vous pouvez même viser les deux jours d'autonomie.

En face, l'appareil de Samsung n'est pas autant à la traine que les derniers Galaxy S, mais il n'est pas tout à fait rassurant non plus. On peut tenir toute une journée avec une utilisation très active, mais cela se fait au prix de quelques sueurs froides sur les derniers pourcentages de batterie. On notera surtout que le smartphone de la marque sud-coréenne est tributaire de son mode 120 Hz. Même si celui-ci s'ajuste automatiquement, il reste très énergivore. Passer en 60 Hz permet de bien allonger la durée de vie sur un cycle.

Sur la charge, le Mate 40 Pro domine également les débats avec un bloc 66 W livré dans la boîte qui nécessite moins de 50 minutes pour retrouver les 100 %. En face, le Galaxy Note 20 Ultra est fourni avec un chargeur 25 W qui a besoin de presque 1 heure et 20 minutes pour accomplir la même chose.

La 5G au rendez-vous

Nous avons affaire à une qualité premium d'un côté comme de l'autre. En 2020, il n'était donc pas question de faire l'impasse sur la compatibilité 5G. Pas de jaloux donc sur ce point-là entre les deux concurrents.

Par ailleurs, on ne rencontre aucun souci particulier sur la captation du réseau 4G. En ce qui concerne les appels, le Galaxy Note 20 Ultra est excellent pour atténuer les bruits autour de vous et bien retranscrire votre voix de manière claire. Sur les conversations menées avec le Mate 40 Pro, votre interlocuteur percevra les sons qui vous englobent, mais veille toujours à ce que ces derniers ne couvrent jamais ce que vous dites.

Lequel choisir entre le Galaxy Note 20 Ultra et le Mate 40 Pro ?

Sur le plan technique, les deux smartphones comparés aujourd'hui sont des bijoux de savoir-faire... pour peu que l'on apprécie les grands formats. Le combat est donc particulièrement rude sur ce plan-là, mais par ses performances et son autonomie plus impressionnantes, le Mate 40 Pro semblait pouvoir prendre l'avantage. C'est cependant le Galaxy Note 20 Ultra que nous recommandons au grand public.

Et ce, pour la simple et bonne raison que le téléphone de Samsung propose une expérience logicielle ne demandant pas autant d'efforts et de concessions à l'utilisateur que sur le champion de Huawei, victime de l'embargo américain. Pour profiter pleinement de la richesse du Play Store, pour ne pas avoir à se demander chaque fois si telle app sera compatible ou si elle fonctionnera pleinement, c'est le choix que nous vous conseillons.

Toutefois, l'écosystème alternatif à l'univers de Google proposé par le Mate 40 Pro devient mois après mois plus complet et intéressant. Pour l'heure, seuls des utilisateurs avertis sauront en profiter réellement, mais il n'est pas impossible que dans un futur plus ou moins proche, cela devienne assez séduisant pour que des consommateurs plus classiques se laissent tenter. On notera enfin que le Galaxy Note 20 Ultra est un peu plus séducteur sur la qualité de l'écran. Sur la photo, c'est une sorte de match nul qui se dessine, avec des points positifs pour chaque smartphone.

Pour aller plus loin, vous pouvez retrouver nos avis complets sur ces deux appareils :

Prix et disponibilité des Samsung Galaxy Note 20 Ultra et Huawei Mate 40 Pro

Le Galaxy Note 20 Ultra est vendu au prix conseillé de 1309 euros pour le modèle disposant de 256 Go de stockage. Comptez 1409 euros pour la déclinaison avec 512 Go.

Le Huawei Mate 40 Pro, lui, s'affiche au tarif de 1199 euros (256 Go).