Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Incendie OVH : un premier indice sur la cause et un plan de redémarrage des datacenters

Plus tôt cette semaine, un grand incendie a touché un des centres de données d'OVHCloud. Les datacenters SBG1, SBG3 et SBG4 ont été touchés, ce qui a entraîné la mise hors-ligne de centaines de milliers de sites web.

Le patron d'OVH, Octave Klaba, s'est adressé au public via un message vidéo posté sur Twitter. Il revient sur ce qui s'est passé et explique comment les choses vont continuer pour le plus grand hébergeur européen. L'une des problématiques les plus intéressantes concerne peut-être la cause de cet incendie : selon Octave Klaba, l'incendie s'est déclaré dans un datacenter d'ancienne génération, en effet SBG2 a été construit en 2011. OVH possède encore quatre anciens centres de données, il a annoncé qu'ils seront modifiés en priorité ou tout simplement stoppés dans les mois à venir si cela est nécessaire.

https://twitter.com/olesovhcom/status/1370045226929299461

Quelle est la cause de cet incendie ?

Il est encore trop tôt pour connaître les raisons de cet incendie. Néanmoins, Octave Klaba a donné une première description de ce qui s'est passé sur place. Une alarme a été déclenchée pendant la nuit. Les premières personnes ou pompiers qui se trouvaient sur place ont dû quitter le SBG2 à cause d'une grande quantité de fumée.

Cependant, les pompiers ont pu prendre des photos avec une caméra thermique et celles-ci ont montré que deux unités responsables des alimentations sans coupure (UPS) brûlaient. Ces alimentations peuvent donc en être la cause, en particulier un onduleur. Selon Klaba, celui-ci avait été vérifié la veille, de nombreuses pièces ont été remplacées à ce moment-là.

OVHCloud va désormais étudier toutes les images issues des caméras de sécurité pour identifier le plus précisément possible la cause de cet incendie. Il y a 300 caméras sur place et donc de très nombreuses images et vidéos à vérifier et étudier.

Plan de redémarrage des datacenters d'OVHCloud à Strasbourg

Les équipes sont en train de nettoyer les lieux pour se dépêcher de remettre en route le plus tôt possible les centres de données. Octave Klaba prévoit de communiquer régulièrement de cet incendie. Il a également confirmé que des milliers de serveurs étaient en cours de déploiement, jusqu'à 3 000 par semaine.