Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Facebook hypocrite face à la politique de confidentialité d'Apple selon d'anciens employés

Facebook ne voit pas d'un très bon œil les changements amorcés avec iOS 14 et qui se renforceront avec iOS 14.5. Après avoir obligé les éditeurs d'applications à montrer patte blanche sur la collecte des données au sein de ses App Store, Apple replacera entre les mains des utilisateurs le choix d'être pisté ou non.

IDFA : la précieuse donnée passe en opt-in

Selon Apple Insider, d'anciens employés de Facebook ont expliqué à CNBC les raisons pour lesquelles l'accès à l'IDFA est aussi important pour Facebook. L'IDFA, -- ou Identifier for Advertisers -- est un numéro unique attribué à chaque iPhone permettant aux annonceurs de mieux pister les utilisateurs afin de leur retourner de la publicité ciblée.

Par défaut, Facebook collectait systématiquement cet IDFA, mais avec l'App Tracking Transparency, le réseau social devra demander l'autorisation aux utilisateurs pour exploiter ce dernier. C'est donc un dispositif d'opt-in. Or, Facebook sait pertinemment que ces derniers refuseront en grande partie.

D'emblée, Facebook avait publiquement critiqué Apple en affirmant que la firme de Tim Cook allait mettre à mal les PME souhaitant faire de la publicité sur Facebook.

Mesurer l'influence des publicités

Traditionnellement, les annonceurs mesurent le taux de clic et le taux de conversion. Concrètement, ils sont ainsi capables de déterminer -- pour une base d'utilisateurs ayant reçu une publicité promouvant un produit -- le nombre d'interactions sur cette dernière, puis le nombre d'achats effectués tout le long du tunnel.

Cependant, avec l'IDFA, Facebook a mis en place un mécanisme complémentaire visant à déterminer le degré d'influence d'une publicité. Ainsi les ex-employés de Facebook affirment que la société a mis en place un "taux de conversion d'affichage". La technologie permet aux annonceurs de mesurer le nombre d'utilisateurs qui ont acheté de produits après avoir vu une publicité sans pour autant avoir interagi avec cette dernière. L'IDFA sert précisément à faire la corrélation entre la vue et l'achat.

Facebook était ainsi en mesure de déterminer le degré d'influence d'une publicité sur le long terme.

Finalement, comme l'explique Henry Love, précédemment au sein de la division Small Business de Facebook, les entreprises partenaires de la société ne seront pas affectées par l'App Tracking Transparency. Il souligne qu'un gérant de bar ou de restaurant s'en tient à des données démographiques standard pour faire la promotion de leur établissement.

Il ajoute : « si vous demandez au propriétaire d'un restaurant ce qu'est l'IDFA, je pense qu'aucun d'entre eux n'en aurait la moindre idée ».