Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Logitech Combo Touch : la housse pour iPad Pro plus polyvalente que le Magic Keyboard

Avec sa puce M1, l'iPad Pro veut encore plus se muer en ordinateur portable. Et pour cela, il faut lui accoler un clavier qui est forcément en option. Il existe le Magic Keyboard avec son dos légèrement inclinable, son trackpad intégré et son clavier rétroéclairé. Un accessoire qui a tout bon, sauf sans doute son prix un peu élevé.

Alors, il y a de la place pour la concurrence qui veut proposer une alternative moins chère. Et au premier rang, Logitech, partenaire de longue date d'Apple.

Protéger et servir

La marque suisse s’apprête à lancer en France sa housse-clavier Combo Touch. Une nouvelle génération de protection pour iPad Pro qui a été conçue avec en tête l’idée que le nouvel iPad Pro puisse servir d’alternative sérieuse à un PC sous macOS. Et pour cela, il faut avant tout un clavier.

Logitech reprend la recette déjà éprouvée dans sa gamme de housses de protection embarquant également un clavier détachable qui se connecte à l’iPad et à l’autre moitié de la housse via le Smart Connector latéral. Pas d’inquiétude, comparé à des modèles précédents de Logitech, l’aimant est plus résistant et il n’aura pas tendance à se détacher trop facilement. Il faut vraiment le vouloir.

Cela permet surtout un appairage extrêmement rapide en un clic de fixation, sans avoir de Bluetooth à configurer. Le clavier est immédiatement alimenté et connecté à l’iPad pour fonctionner sans plus de paramétrage.

Le clavier rétroéclairé s’avère assez agréable à la frappe avec des touches suffisamment écartées qui permettent une course rapide, comme on pourrait l'attendre d’un clavier de PC. Il est également doté de boutons de raccourcis de fonctions tout en haut pour la luminosité, le volume, marche/pause ou avance/retour d’une vidéo.

On y trouve aussi des touches intelligentes comme le bouton Home, un accès rapide à la recherche Spotlight, l’affichage du clavier tactile ou bien le verrouillage de l’écran d’un clic. Petit « plus », le Combo Touch ajuste automatiquement sa luminosité à celle de votre environnement (jour/nuit, intérieur/extérieur). Et pour cela, il s’appuie sur les capteurs de l’iPad Pro via le Smart Connector. Mais vous pouvez reprendre la main et ajuster selon votre vue à tout moment.

Au dos, on trouve, caché sous le revêtement en tissu gris nid d’abeilles, une béquille qui est un véritable élément différenciant en faveur du Combo Touch (voir plus bas). Elle profite d’un angle de 50 degrés pour proposer la position de l’iPad la plus adaptée à votre activité.

Un clavier et un pavé très malins

Comme le Magic Keyboard, et c’est là l’un de ses atouts, on trouve un pavé tactile assez grand (plus grand que sur le Folio Touch de Logitech, par exemple). Il présente un avantage certain : vous pouvez cliquer n’importe où sur sa surface pour valider vos commandes. Il faut avouer que c’est très appréciable et il répond très bien aux différents types de clics, aux glissés ou pincés, pour faire défiler ou surligner un texte, basculer vers une autre application. Tous les gestes que vous pourriez avoir naturellement sur l’écran de l’iPad quand vous naviguez, regardez des vidéos ou lisez, vous pouvez les répéter tout aussi intuitivement sur le pavé tactile. Le revêtement en verre du pavé est agréable et permet de ne pas voir toutes les traces de doigt que l’on peut voir sur une surface plastique noire par exemple.

Du point de vue du design, le Combo Touch est assez réussi. Il est à la fois solide et renforcé pour assurer la protection contre les coups et les chutes. Mais il est aussi fin (16,9 mm sur le modèle 11 pouces, 17,4 mm sur le 12,9 pouces) et se fera discret dans un sac. On apprécie beaucoup l'espace dédié à l'Appel Pencil sur le haut qui va permettre de le recharger, mais aussi de lui trouver un emplacement bien plus naturel.

Quatre usages différents

Au dos de la housse, on trouve un élément qui a fait la force de la tablette Surface de Microsoft et qui faisait terriblement défaut à l’iPad : un pied inclinable pour soutenir le tout. Cette béquille est la bonne idée du Combo Touch, car elle va offrir beaucoup plus de polyvalence que le Magic Keyboard.

Vous pouvez évidemment vous mettre en mode bureautique beaucoup plus simplement avec le clavier et le pied qui tient l’écran. C’est extrêmement agréable de pouvoir choisir son inclinaison. Si vous voulez dessiner par exemple, vous pouvez détacher le clavier et incliner l’écran au maximum façon… Microsoft Studio en petit format. De même pour vos appels vidéo, devenus nombreux. En retirant le clavier, vous pouvez profiter de la béquille pour soutenir l’écran face à vous et parler sans gêne.

Mais celle qui nous a plu et qui semble pourtant la plus évidente, c’est la possibilité de passer en mode lecture en retournant simplement le clavier. Car sa partie détachable permet de le fixer dans les deux sens. Vous pouvez ainsi "refermer" la coque au dos de votre iPad, le clavier prenant place à l’intérieur plutôt que sur l’extérieur et de risquer la frappe malheureuse sur les mauvaises touches. C’est tout simple, mais, malgré ses prouesses, le Magic Keyboard a oublié cette possibilité.

Compatible avec les modèles précédents, mais pas pour tous

Avantage du Combo Touch pour iPad Pro 11 pouces : il est compatible avec les deux générations précédentes de tablettes tactiles Apple avec cette diagonale d'écran. En revanche, un peu plus épais, l'iPad Pro 12,9 pouces avec puce M1 est le seul qui puisse profiter de la plus grande taille de housse.

Du côté des points un peu plus délicats, il y a le form factor. À la différence du Magic Keyboard d’Apple auquel on le compare forcément, le Combo Touch ne tiendra définitivement pas bien si vous comptiez le poser sur vos genoux pour taper. Certes, il y a le pied au dos en soutien. Mais cela se montre plutôt bancal et vous risquez de détacher involontairement le clavier -- voire tout faire tomber --, même si l’attache est bien plus résistante que sur les modèles précédents.

Le revêtement gris façon toile de jute ne sera pas du goût de tous. Certains le trouveront élégant et discret, d’autres un peu plus rétro. C’est dommage que ce soit la seule couleur disponible et la seule matière qui pourrait paraître un peu salissante également. Mais un coup d’éponge et le tour est joué.

Prix et disponibilités du Combo Touch

La housse Combo Touch existe en deux tailles : le modèle pour iPad Pro 11 pouces sera disponible le 17 mai au prix de 199,99 euros. La version pour iPad Pro 12,9 pouces est à 229,99 euros. Ils seront mis en vente sur le site de Logitech ainsi que sur celui d’Apple.