Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Skoda ENYAQ iV : à quoi va ressembler le SUV électrique ? Ces dessins nous donnent une idée

Officialisé en mai 2020, le Skoda ENYAQ iV n’a aujourd’hui plus de secret pour personne : l’ensemble de ses caractéristiques techniques tout comme les différentes versions attendues à son lancement ont en effet été dévoilées par la filiale de Volkswagen, qui n’a cependant jamais révélé d’images officielles. Une tenue de camouflage habillait automatiquement le véhicule, pour garder encore une once de mystère.

Si le fabricant tchèque ne comble pas totalement ce manque, les quelques dessins récemment publiés dans un communiqué de presse agrémenté d’une interview de Karl Neuhold, responsable du design extérieur chez Skoda, nous donnent une nouvelle idée de ses futures lignes esthétiques.

Des esquisses à tempérer

Attention cependant à ne pas prendre ses visuels au pied de la lettre : de telles esquisses ont tendance à exagérer les courbes et accentuer le côté sportif du véhicule. Tempérer le futur design du dérivé de l’ID.4 est donc nécessaire pour éviter toute forme de déception lors de son intronisation officielle fixée le 1er septembre 2020.

A ce titre, Car Scoops avait aperçu un prototype en phase de test mi-juillet, et dont l’apparence tranche avec les récents dessins de Skoda. Le fait est que la marque n’hésite pas à donner des explications quant à la conception de son tout premier SUV électrique basé sur la plateforme MEB.

L'avant avant tout

Comparé aux autres SUV du groupe, l’ENYAQ iV « bénéficie d’une partie avant plus courte et une ligne de toit allongée », explique Karl Neuhold. « Cela lui crée un look très dynamique et un côté 'navette spatiale' », ose l'intéressé, pour qui l’un des points forts du quatre roues se situe au niveau de la face avant.

« Nous mettons volontairement en avant nos calandres sur nos véhicules électriques, car il s'agit d'une caractéristique immédiatement reconnaissable de Skoda. Sur l'ENYAQ iV, elle est plus avancée et plus haute », estime-t-il. Sans oublier la présence de phares Matrix LED et de feux diurnes.

M. Neuhold s’attarde aussi sur les différences en matière de design extérieur entre un véhicule électrique basé sur la plateforme MEB et un modèle équipé d’un moteur thermique : « Les différences concernent la hauteur du véhicule et les porte-à-faux avant et arrière. Pour gagner de la place, les batteries de la plateforme MEB sont installées dans le plancher du véhicule, ce qui le rend un peu plus haut », distille-t-il.

Un empattement plus long

Et de conclure : « Néanmoins, cela est compensé visuellement par un empattement plus long. Les composants individuels du moteur électrique prennent moins de place qu'un moteur thermique, ce qui permet des porte-à-faux plus courts à l'avant et à l'arrière ». Rendez-vous d’ici quelques semaines pour officiellement découvrir le Skoda ENYAQ iV.