Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Shadow Ultra et Infinite accusent un retard sur l'activation des précommandes

En octobre 2019, Shadow* revoyait ses offres pour proposer des configurations encore plus attrayantes par rapport à leur prix. Le Français spécialiste du cloud computing proposait ainsi trois options différentes que nous avions résumées avec le tableau ci-après.

Des précommandes étaient alors ouvertes par l'entreprise et les activations de ces offres devaient avoir lieu en février. Cependant, Shadow revient aujourd'hui avec de mauvaises nouvelles. On apprend en effet dans un message officiel partagé dans un tweet que l'activation des précommandes Shadow Ultra et Shadow Infinite -- les deux forfaits les plus haut de gamme du trio débloquant la 4K avec ray tracing -- « est décalée à une date ultérieure ».

Une situation complexe

Le message signé par le patron de Shadow affirme toutefois que les précommandes de Shadow Boost n'accuseront, elles, pas de retard sur l'activation. Cela se fera donc bel et bien en février.

L'entreprise regrette de ne pas avoir informé ses clients plus tôt, mais n'explique pas en détail les soucis rencontrés. Évoquant une situation complexe, la firme avance ne pas être encore en mesure d'offrir « la meilleure expérience possible ».

Sur le serveur Discord de Shadow, un membre de l'équipe apporte quelques détails supplémentaires. L'occasion d'apprendre qu'« une petite portion des précommandes Shadow Ultra et Shadow Infinite sera activée courant mars ». Dès le 19 février, un mail sera envoyé aux utilisateurs concernés afin de proposer des solutions alternatives.

Bon à savoir : tous les boîtiers Shadow Ghost précommandés seront envoyés par la marque au début du mois de mars.

* Ulrich Rozier, cofondateur d’Humanoid, la société éditrice de Frandroid, est investisseur minoritaire de Shadow. L’avis de la rédaction reste neutre et n’est pas influencé pour autant.