Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de l’Echo Auto : un compagnon automobile efficace, mais un intérêt limité

Si Alexa est l’un des assistants vocaux les plus populaires, il est singulièrement absent de l’univers automobile. Apple et Google profitent de leur domination sur le marché des OS mobiles pour imposer les leurs dans nos véhicules via Apple CarPlay et Android Auto.

Rien ne vous empêche pourtant d’utiliser Alexa depuis votre smartphone, mais à une condition : vous devez laisser l’app Alexa ouverte. Ce qui n’est pas toujours des plus pratiques.

Amazon cherche à corriger cela avec Echo Auto.

Design : basique et qui manque de charme

Côté design, nous sommes face à un simple rectangle en plastique, dont la qualité de fabrication ne casse pas trois pattes à un canard. Elle n’est pas non plus mauvaise, mais juste correcte. Nous nous attendions à mieux d’un produit Amazon facturé à 59,99 euros.

Le boîter est de taille réduite : 8,5 cm de longueur pour 4,7 cm de largeur et 1,33 cm d’épaisseur. Sur le dessus, se trouvent deux gros boutons, un pour couper le micro et un autre pour activer Alexa manuellement. Sur le côté droit, ont été installées une connectique microUSB pour l’alimentation et une prise jack. En façade, une fine bande de plastique translucide s’illumine en orange ou en bleu quand Alexa s’anime.

La partie inférieure affiche quatre patins et un renfoncement carré qui sert à le maintenir magnétiquement au support livré avec.

Installation : un support qui n’est pas universel

Pour l’installer, vous pouvez simplement poser l’appareil sur le tableau de bord. Mais malgré ses patins, il risque de tomber lorsque vous conduisez. La meilleure solution reste l’astucieux support que propose Amazon. Il est pensé pour s’installer sur les ventilations du tableau de bord.

La partie inférieure sert à l’insertion dans la ventilation et la partie supérieure à poser l'Echo Auto. Le système est très stable et fonctionnel.

Toutefois, il n’est pas compatible avec toutes les ventilations comme vous pouvez le constater sur le visuel ci-dessous.

Nous ne comprenons pas pourquoi Amazon n’a pas simplement prévu un support à ventouse plus universel. Echo Auto s’accompagne d’un adaptateur allume-cigare, qui a la bonne idée de proposer deux ports USB. Ce qui permet d’alimenter Echo Auto et de recharger son smartphone en même temps. Par contre, nous regrettons que le câble USB ne fasse qu’un petit mètre de longueur, ce qui peut être juste dans certains habitacles.

L’étape suivante consiste à installer la partie logicielle avec l’app Alexa. Cette procédure est identique à celle de n’importe quel produit Echo et demande une connexion Bluetooth entre l’Echo Auto et votre smartphone.

Vous êtes accompagné étape par étape, avec même un avertissement vous déconseillant de configurer l’appareil en conduisant, si vous aviez cette idée saugrenue. Une fois la connexion Bluetooth effectuée, vient la configuration à proprement dit, avec un test sonore pour qu’Echo Auto teste l’acoustique de votre habitacle et calibre ainsi les micros.

Ensuite, vous pourrez sélectionner votre app GPS pour interagir avec elle, ou encore le type de connexion avec le système embarqué, port jack, USB ou Bluetooth. Vous pouvez maintenant utiliser Echo Auto dans votre voiture.

Les micros : inutile d’élever la voix

Echo Auto n’est pas vraiment un produit autonome, comme les enceintes du même nom. En effet, il est impératif d’être connecté à son smartphone  pour disposer d’une connexion internet. De même avec l’app Alexa qui doit au moins être en arrière-plan sur le mobile. Nous sommes face à un produit qui se comporte comme des écouteurs compatibles Alexa. L’objet sert d’interface personne-machine, mais c’est l’app qui réalise le travail. Un peu dur à avaler pour un appareil qui coûte 60 euros, le prix d’un Echo Dot.

Nous avons testé le produit dans une Citroën C3 à l’isolation très correcte, dans une Jaguar F-Space et dans une vieille Seat Leon. Les huit micros intégrés à l’Echo Auto démontrent ici leur efficacité. Nous n’avons jamais besoin d’élever la voix que ce soit sur l’autoroute, sur routes pavées et les chemins chaotiques de campagne, cela même dans la Seat. Seule exception, quand la radio ou la musique sont vraiment à très haut volume. Il faut alors pousser un peu ses cordes vocales, mais sans avoir à crier.

La restitution audio passe par le système embarqué de la voiture. Avec une connexion Bluetooth ou USB, la qualité et la puissance dépend de vos haut-parleurs et ne change pas par rapport à vos habitudes. Par contre, si vous utilisez la prise jack, vous perdez vraiment en qualité, avec un son plus étouffé. Si vous n’avez pas de Bluetooth, ou de ports USB, il est difficile de vous conseiller d’installer Echo Auto.

Efficace si vous êtes vraiment adepte d’Alexa

Echo Auto se comporte comme n’importe quel appareil Alexa. Vous interagissez vocalement et lui donnez les mêmes ordres qu’à la maison : lancer une playlist précise, demander la météo ou les informations. L’avant du produit s’illumine en bleu quand il interagit avec vous.

Toutes les commandes de base fonctionnent bien. Attention, Echo Auto ne se marrie pas avec quelques véhicules et smartphones. Amazon propose ici une liste des automobiles et des smartphones qui ne le prennent pas en charge.

En fait, l’Echo Auto n’a plus aucun intérêt si votre véhicule et votre smartphone prennent en charge Android Auto et Apple CarPlay, tous les deux gratuits. Mais pour les anciens véhicules, l’Echo Auto peut être une bonne alternative.

Il est tout à fait possible de lancer une navigation GPS si vous êtes connecté au système embarqué en Bluetooth ou en USB.

Nous avons également rencontré quelques problèmes pour interagir avec des objets connectés à distance. Heureusement, certaines interactions ont bien fonctionné, comme l’activation des ampoules avant d’arriver à notre domicile ou le lancement d’un robot aspirateur Roomba.

Prix et disponibilité

L'Echo Auto est disponible au prix de 59,99 euros sur le site d'Amazon.