Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Google Chrome : les mises à jour vont être plus fréquentes

Comment introduire des nouveautés plus rapidement tout en étant réactif sur les failles de sécurité ? C’est la question que se pose la firme de Mountain View en introduisant un nouveau cycle de développement plus rapide pour son navigateur.

Un cycle divisé par trois depuis 2008

Depuis 2010, le navigateur Google Chrome reçoit une nouvelle version stable toutes les six semaines. Cependant, la société déploie des correctifs de sécurité de manière transparente deux fois par semaine afin de corriger le plus rapidement possible les failles pouvant potentiellement être exploitées.

Sur son blog, l’équipe de Chrome explique avoir amélioré ses processus de test et de déploiement, ce qui lui permet désormais de passer à un rythme de 4 semaines. Ce dernier prendra effet à partir de Chrome 94 qui sera disponible dans le courant du troisième trimestre 2021.

Ce n’est pas la première fois que Google souhaite accélérer la distribution des versions stables. Entre 2008 et 2010, la société publiait une nouvelle mouture de Chrome tous les trois mois. Pour se montrer plus réactive, la société expliquait vouloir diviser par deux ce rythme et passer sur un cycle de 6 semaines. Chez Mozilla, l’équipe de Firefox avait d’ailleurs choisi de reprendre ce calendrier.

Des mises à jour moins fréquentes en entreprises

Google s’inspire également de Mozilla sur d’autres points et annonce une version Extended Stable de Google Chrome. Cette dernière est principalement destinée aux administrateurs en entreprise et profite d’un rythme de mise à niveau de huit semaines.

Le groupe californien ajoute que les éditeurs de navigateurs faisant usage du projet Chromium peuvent, eux aussi, opter pour ce cycle moins rapide. Les prochaines éditions de Microsoft Edge, Opera, Brave, Vivaldi et consorts pourraient alors s’accélérer ou au contraire ralentir.

La version Extended Stable recevra pour sa part des correctifs de sécurité toutes les deux semaines.

Google introduira par la suite de nouveaux rythmes pour son système Chrome OS et notamment pour les administrateurs devant gérer les mises à jour d’un parc de Chromebook.