Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Test de la Huawei Watch GT 2 Pro : une montre connectée sobre, mais endurante

En septembre 2019, Huawei lançait sa montre connectée Watch GT 2. Un an plus tard, en septembre 2020, le constructeur chinois, réglé comme du papier à musique a dévoilé un nouveau modèle de smartwatch. Il ne s’agissait cependant pas d’une Huawei Watch GT 3, mais de la Huawei Watch GT 2 Pro. Pour savoir ce qu’elle a sous le capot, voici son test complet.

Fiche technique de la Huawei GT 2 Pro

La montre de ce test nous a été fournie par Huawei.

Un design tout en rondeur et sobriété

La première chose qui frappe sur cette Huawei GT 2 Pro, c’est son design. Il faut dire que le constructeur chinois a décidé de changer considérablement d’approche sur sa dernière montre connectée par rapport à la GT 2 classique.

Alors que le modèle précédent était à mi-chemin entre la montre chronographe et la montre de sport, la Huawei Watch GT 2 Pro joue davantage la carte de la sobriété. Cela se voit notamment au niveau de l’intégration de l’écran. La protection en verre était légèrement surélevée sur le modèle de 2019, tandis que celle de la GT 2 Pro se fond bien davantage avec le reste du boîtier. Il en va de même pour les boutons présents sur le côté droit, bien plus discrets et plats que sur la GT 2.

Dans l’ensemble, on a affaire ici à une montre connectée qui joue plutôt la carte de la discrétion. Les lignes de la montre sont tout en rondeur, sans élément qui vient nettement casser cet aspect fluide. Même les griffes chargées d’accrocher le bracelet se sont fondues dans le boîtier. Elles sont bien heureusement toujours là et il reste possible de changer de bracelet en utilisant un modèle de 22 mm standard, chez un bijoutier ou un horloger, mais aucun espace n’est visible entre les deux griffes.

Cette recherche de la sobriété se retrouve également au niveau de la lunette qui vient entourer l’écran, derrière la surface en verre. Elle est toujours marquée, mais pas de chiffres, seulement de simples traits toutes les cinq minutes.

La montre est par ailleurs relativement fine avec 11,4 mm d’épaisseur. Surtout, compte tenu de son diamètre plutôt important de 46,7 mm, elle parvient à rester assez discrète au poignet, même sur mon bras, alors même que j’ai des poignets plutôt fins. Son poids de 52 grammes se fait par ailleurs facilement oublier et on appréciera le choix du revêtement en titane dépoli et en verre saphir pour la solidité, la résistance aux rayures et la légèreté.

Du côté du bracelet, deux versions sont proposées : la montre en version noire est proposée avec un bracelet en silicone noir, tandis que la version grise est fournie avec un bracelet en cuir brun.

Notons également que deux boutons, au clic plutôt agréable, sont proposés sur le côté droit du boîtier et que la montre dispose d’un microphone et d’un haut-parleur, utilisés notamment pour les appels vocaux ou pour annoncer votre progression pendant les entraînements.

La Huawei Watch GT 2 Pro est également certifiée 5 ATM et sera donc étanche à condition de ne pas plonger avec. Elle résistera à une douche, à la pluie, voire à une baignoire ou une nage en surface.

Un écran lumineux et bien défini

Du côté de l’écran, Huawei n’a pas changé de formule depuis déjà trois générations. La Watch GT 2 Pro embarque donc une dalle aux caractéristiques similaires à celles de la Watch GT 2 lancée en 2019, mais aussi à celles de la Watch GT de 2018.

La montre connectée du constructeur chinois est ainsi équipée d’un écran rond d’un diamètre de 1,39 pouce. Celui-ci est capable d’afficher une définition de 454 x 454 pixels. De quoi proposer une densité de 326 pixels par pouce. C’est là une densité d’affichage tout à fait correcte pour une montre connectée.

Toujours concernant les caractéristiques de l’écran, la Huawei Watch GT 2 Pro se dote d’un affichage à technologie Oled. De quoi assurer un excellent contraste et des noirs complètement noirs -- et non pas grisâtres -- même dans l’obscurité totale.

Du côté de la luminosité, la Huawei Watch GT 2 Pro profite d’un capteur permettant d’ajuster automatiquement l’écran selon les conditions d’éclairage ambiant. Néanmoins, il reste possible de paramétrer une luminosité manuelle si on le souhaite, avec cinq niveaux proposés. Quoiqu’il en soit, la luminosité automatique suffit largement à assurer une bonne lisibilité de l’écran en extérieur, même avec un grand ciel bleu et un fort soleil. Dans l’obscurité la plus complète, l’écran de la Huawei Watch GT 2 pourra cependant être un peu éblouissant.

Néanmoins, il est possible d’activer un mode « ne pas déranger » afin que l’écran ne s’allume pas au beau milieu de la nuit face aux yeux simplement parce qu’on a replié son bras. Le mode « ne pas déranger » peut par ailleurs être programmé dans les paramètres pour une activation toute la journée ou à heures fixes. Pratique par exemple pour l’activer automatiquement à 23h et faire en sorte de repasser automatiquement en mode classique à 7h du matin.

La Huawei Watch GT 2 Pro profite également d’un mode always on pour l’écran. De quoi vous permettre, si vous le souhaitez, d’afficher une version allégée d’un cadran avec les aiguilles et les heures, même lorsque vous ne consultez pas la montre.

Du côté des cadrans d’ailleurs, la montre de Huawei en intègre sept par défaut, dont certains personnalisables pour indiquer la météo, un deuxième cadran horaire, le niveau de batterie ou le rythme cardiaque. L’application Huawei Santé va cependant permettre de profiter de davantage de cadrans en les téléchargeant. À l’heure d’écrire ces lignes, ce sont ainsi 468 cadrans différents qui sont proposés -- gratuitement qui plus est -- sur l’application de Huawei.

Enfin quelques (rares) applications tierces sur les montres Huawei

Sans surprise, la Huawei Watch GT 2 Pro embarque le même logiciel LiteOS que les précédentes montres de la marque -- et que celles de Honor. La montre est par ailleurs dotée de 4 Go de stockage et d’une puce Kirin A1 servant essentiellement à la liaison Bluetooth.

Pour connecter la Watch GT 2 Pro à un smartphone, il faudra passer par l’application Huawei Santé disponible sur Android et sur l’App Store.

Une fois la montre connectée au smartphone, la navigation se fait de manière particulièrement simple. D’un glissement de doigt vers le bas, on va pouvoir accéder aux paramètres rapides de la montre. Un glissement vers le haut va quant à lui ouvrir la liste des dernières notifications reçues -- sans possibilité d’interagir avec elles -- et en balayant vers la gauche ou la droite on va avoir accès à certaines données : rythme cardiaque, stress, météo, musique et compteur d’activité.

Sur le côté droit, deux boutons vont également vous permettre d’interagir avec la montre. Celui du haut permet d’accéder à la liste des applications installées tandis que celui du bas est un raccourci vous amenant directement à l’application entraînement. Tant qu’on parle des applications proposées sur la montre, elles sont -- comme souvent chez Huawei -- pensées avant tout pour la santé et l’activité physique.

On retrouve bien un journal d’appels, une liste de contacts, le contrôle de la musique, les notifications, la météo, l’alarme ou une lampe torche, mais l’essentiel des programmes proposés sont des applications de mesure du rythme cardiaque, du stress, de suivi d’entraînement, de chronomètre, de boussole ou de suivi du sommeil. Des fonctionnalités que l’on abordera un peu plus tard dans ce test.

Par ailleurs, la dernière version de Lite OS permet également d’installer des applications tierces sur la Watch GT 2 Pro. Une nouveauté plus que bienvenue puisque les montres de Huawei étaient jusqu’à présent cantonnées aux seuls programmes préinstallés. Néanmoins, seule une poignée d’applications est pour l’instant proposée, quinze pour être précis. Parmi celles-ci, on ne retrouve que peu de grands noms à l’exception du gestionnaire de todo list TickTick.

Comme on l’a vu plus tôt, l’application Huawei Santé sur smartphone va permettre d’interagir davantage avec la Huawei Watch GT 2 Pro. Outre les données de santé, elle va permettre de régler une alarme, de choisir l’unité de température pour la météo, d’envoyer de la musique du smartphone vers la montre ou de choisir ses contacts favoris.

C’est par ailleurs depuis cette application que l’on pourra télécharger des applications ou des cadrans, mais également que l’on pourra gérer les notifications reçues par la montre. On pourra en effet configurer individuellement chaque application installée sur le smartphone si on souhaite qu’elle puisse envoyer des messages pour faire vibrer le poignet. Néanmoins, comme on l’a vu, impossible d’interagir avec celles-ci, il sera seulement possible de les consulter.

La Huawei GT 2 Pro va également permettre de recevoir ou de passer des appels vocaux. Le son proposé est alors de bonne qualité avec la possibilité de régler le volume de sortie des haut-parleurs. Pour votre interlocuteur aussi, la montre de Huawei propose une qualité sonore étonnamment bonne, à condition d’être dans un environnement calme.

Dans un cadre plus bruyant, la montre parviendra bien à mettre votre voix en avant si vous parlez, avec une réduction de bruit très efficace. En revanche, si c’est au tour de votre interlocuteur de parler, il entendra bien les bruits extérieurs de manière hachée, un ressenti qui peut être désagréable de son côté.

Un suivi d'activité efficace, mais un GPS dans les choux

La montre connectée de Huawei est, comme tous les modèles de la marque, pensée avant tout pour un suivi de santé et de l’activité physique. À ce titre, elle embarque de nombreux capteurs. Outre l’accéléromètre et le gyroscope, utilisés pour mesurer le nombre de pas, la Watch GT 2 Pro profite également d’un capteur optique de fréquence cardiaque, également utilisé pour la mesure de la saturation en oxygène du sang (SpO2).

La montre profite également d’une puce GPS, utilisée lors des entraînements en extérieur. Pour lancer ces entraînements justement, Huawei a intégré un bouton dédié sur la tranche droite : celui du bas. Comment mentionné plus tôt, un appui sur la touche va automatiquement lancer l’application entraînement. Dès lors, il vous suffit de choisir le type d’activité.

De base, 19 activités sont proposées, allant de la marche en extérieur au snowboard, en passant par la course trial, le golf ou la nage en intérieur. Une fois l’activité lancée, la montre va alors mesurer le nombre de pas, le rythme cardiaque ou le tracé GPS et en déduire le nombre de calories dépensées.

Ces informations peuvent être retrouvées directement sur l’application Huawei Santé sur smartphone. Un bon moyen de vérifier justement la précision des mesures et autant dire que du côté du GPS, ce n’est pas la joie. La montre peut en effet mettre un temps fou à être géolocalisé -- plus d’une minute durant mes essais. Par la suite, le suivi ne correspondant pas à mon véritable tracé.

La montre a cru que j’avais traversé de multiples pâtés de maisons en zigzaguant alors que mon chemin était tout droit. Certes, le fait de l’utiliser dans Paris avec de hauts immeubles autour n’aide pas à la précision du GPS, mais même dans un cadre dégagé -- place de la République -- la montre a peiné à me localiser.

La Huawei GT 2 Pro est également capable de mesurer le rythme cardiaque en continu et propose une mesure de la SpO2 à intervalles réguliers. On ne retrouve cependant pas d’électrocardiogramme comme c’est le cas chez certaines montres concurrentes comme la Samsung Galaxy Watch 3.

Dans l’ensemble, on a ici une montre connectée dans la continuité des précédentes montres de Huawei. Elle intègre également un suivi du niveau de stress et un suivi détaillé du sommeil. Huawei n’a cependant toujours pas intégré de suivi du cycle menstruel comme c’est le cas chez certains constructeurs.

Les données recueillies peuvent être retrouvées facilement sur l’application Huawei Santé, plutôt bien conçue. La page d’accueil de l’application vous donne un aperçu des principales mesures, qu’il s’agisse du nombre de pas parcourus, du rythme cardiaque, de l’historique d’exercices, du sommeil ou du niveau de stress. Les données recueillies peuvent par ailleurs être partagées avec Google Fit, mais il s’agit là du seul service tiers compatible.

Une très bonne autonomie d'une semaine

D’après Huawei, la Watch GT 2 Pro peut fonctionner pendant 14 jours consécutifs sur une seule charge avec un usage « normal ». Dans mon cas, j’ai pu utiliser la montre pendant six jours complets avant qu’elle ne tombe en panne de batterie.

Sur ces six jours, il faut dire que j’en ai eu une utilisation plutôt exigeante pour la batterie, avec l’écran always on allumé en permanence -- sauf la nuit en mode ne pas déranger. Par ailleurs, j’ai utilisé le GPS de la montre pendant un peu plus d’une demi-heure. Dans l’ensemble, la Huawei Watch GT 2 Pro propose donc une autonomie tout à fait convenable pour une montre connectée, clairement dans le haut du panier.

L’une des principales force de la Huawei GT 2 Pro concerne son mode de recharge. Il ne s’agit pas ici d’une recharge magnétique comme c’était le cas jusqu’à présent, mais d’une recharge par induction. La montre est en effet compatible avec la recharge sans fil inversée que l’on va retrouver sur les smartphones et peut être chargée sur n’importe quelle base de charge compatible avec le protocole Qi. Huawei propose cependant un câble et une petite base de charge pour sa montre, sans toutefois proposer de chargeur secteur.

Dans mon cas, en posant la montre sur le chargeur inclus, il aura fallu moins de deux heures avant que la Watch GT 2 Pro ne récupère l’intégralité de sa batterie. En une heure, la montre n’était cependant chargée qu’à 60 %.

Réseau et communication de la Huawei GT 2 Pro

La Huawei Watch GT 2 Pro se connecte au smartphone en Bluetooth 5.1. Elle n'est cependant pas équipée d'une connexion Wi-Fi, pas plus que d'une e-SIM 4G. Elle ne pourra donc recevoir des informations qu'à condition d'être à proximité d'un smartphone.

Néanmoins, si la montre de Huawei ne profite pas de puce 4G, elle est tout de même dotée d'un microphone et d'un haut-parleur pour passer des appels vocaux, fonctionnant alors comme un casque ou des écouteurs Bluetooth.

Notons également que la Watch GT 2 Pro est dotée d'une puce NFC. Elle profite également d'une puce GPS intégrée, même si le délai de géolocalisation peut être lent et le suivi manque parfois de précision.

Prix et disponibilité de la Huawei GT 2 Pro

La Huawei Watch GT 2 Pro est disponible depuis octobre 2020. Elle est affichée au prix de 240 euros avec deux versions proposées : un modèle noir avec bracelet en silicone et un modèle gris avec bracelet en cuir.