Si Huawei ne peut plus proposer de nouveaux smartphones dotés des services Google, le constructeur chinois n’a pas ce genre de problème avec ses montres connectées. La montre Watch GT 2 du constructeur est donc sortie sans souci de ce genre, tout en ajoutant une autonomie annoncée comme record et un nouveau design. De quoi faire face aux modèles d’Apple ou Samsung ? C’est ce qu’on va voir dans ce test de la Huawei Watch GT 2.

La Huawei Watch GT 2

Fiche technique

Modèle Huawei Watch GT 2
Taille d'écran 1.2 pouces, 1.39 pouces
Technologie OLED
Définition de l'écran 390 × 390 pixels
Format écran Circulaire
Mémoire interne 4 Go
Dimension 41.8 mm
Poids 29 grammes
Batterie 455 mAh
Capteur de rythme cardique Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Inconnu
Prix 229€
Fiche produit

Cette montre nous a été fournie par Huawei.

Design

La montre Watch GT 2 de Huawei en format 46 mm

La Huawei Watch GT 2 ressemble de prime abord au premier modèle de Watch GT lancé l’an dernier par Huawei. On a ainsi droit à une montre qui est proposée en deux formats :

  • Boîtier de 46 mm avec écran Amoled 454×454 pixels de 1,39 pouce
  • Boîtier de 42 mm avec écran Amoled 390×390 pixels de 1,2 pouce

Dans notre cas, on a pu tester le modèle 46 mm, plus large, mais également plus épais que le 42 mm. Il reste néanmoins assez discret avec une épaisseur de 10,7 mm et un poids de 41 grammes sans le bracelet.

La Huawei Watch GT 2

Dans l’ensemble, on retrouve les mêmes lignes sur la Watch GT 2 que sur le modèle précédent avec de très maigres différences. Ainsi, comme la Watch GT, la GT 2 intègre deux boutons sur le côté droit du bracelet. On retrouve également des cornes assez voyantes qui viennent prolonger le boîtier jusqu’à l’accroche du bracelet. Le boîtier de la Huawei Watch GT 2 est également en métal avec du plastique au dos.

C’est surtout sur la couronne que l’on va distinguer — pour la finition « classique » qu’on a testée — la première différence voyante avec le modèle de l’an dernier. La Huawei Watch GT 2 voit la dalle en verre de l’écran se prolonger jusque sur les bordures du boîtier, recouvrant ainsi la couronne. Un choix de design que Huawei qualifie d’écran en « verre 3D » et qui offre une différence de conception assez importante, puisque jusqu’à présent, les montres de Huawei avaient une couronne en relief, par-dessus l’écran.

Si l’on se penche un peu plus — littéralement — en dessous des deux boutons, on pourra remarquer deux légères fentes au niveau de la coque en plastique. C’est bien simple, il s’agit là du haut-parleur, puisque l’une des principales nouveautés de la montre est l’intégration de véritables haut-parleurs et microphone pour pouvoir se passer de son smartphone.

Enfin, sur le modèle 46 mm classique qu’on a testé, la Watch GT 2 est fournie avec un bracelet en cuir et des surpiqures du plus bel effet. Un bracelet en silicone noir est également proposé dans la boîte, pratique pour des séances de natation ou de course à pied, pour protéger le bracelet en cuir de la transpiration.

Écran

Pour le modèle 46 mm qu’on a testé, la Huawei Watch GT 2 est dotée d’un écran Amoled de 1,39 pouce. Celui-ci permet d’afficher une définition de 454 pixels de diamètre avec une résolution très convenable de 462 pixels par pouce. Avec une telle densité, autant dire qu’on peine à distinguer deux pixels l’un de l’autre, même en se penchant fortement sur la montre.

L’écran OLED de la Huawei Watch GT 2

La montre de Huawei propose un large choix de fonds d’écran pour le cadran avec 12 modèles installés de base et 11 autres proposés directement dans l’application smartphone. Sur les 12 cadrans proposés, on peut noter que certains sont paramétrables pour afficher un second fuseau horaire. En outre, les cadrans vous permettent non seulement d’afficher l’heure, mais aussi, selon les écrans, le nombre de pas, de calories brûlées, la météo ou votre rythme cardiaque.

La plupart de ces cadrans profitent de l’écran Amoled de la Watch GT 2 en cela qu’ils intègrent une base gris foncé ou complètement noire. De quoi permettre à la montre de conserver son autonomie en gardant ces pixels éteints.

C’est également grâce à l’OLED que la Watch GT 2 peut se permettre de proposer un écran Always On. Celui-ci peut être activé ou désactivé dans les options et va permettre à la montre de garder l’écran allumé, avec une faible luminosité, pour continuer à afficher l’heure. Néanmoins, malgré sa praticité en pleine journée, on déplorera le fait que la montre ne comprenne pas d’elle-même quand l’écran doit s’éteindre complètement, en pleine nuit. Heureusement, il suffit pour ce faire de poser la paume de sa main sur l’écran pour le désactiver complètement.

L’écran always on de la Huawei Watch GT 2

En termes de luminosité et de contraste, Huawei annonce jusqu’à 1000 cd/m². Si nous n’avons pas pu le mesurer, force est de constater qu’en plein jour, on n’a eu aucune peine à lire les informations à l’écran, même sous un fort soleil. Du fait de l’écran OLED, le contraste frôle quant à lui l’infini.

Utilisation

Pour ce qui est de la configuration logicielle et matérielle, la Huawei Watch GT 2 est équipé du système d’exploitation maison de la firme, LiteOS, ici en version 1.0.1.16. Concernant la puce qui alimente la montre, il s’agit d’un Cortex-M7 maison développé par Huawei auquel le constructeur a associé 32 Mo de RAM et 4 Go de stockage.

Les notifications de SMS sur la Watch GT 2

À l’usage, la montre se comporte convenablement, même si elle peut manquer parfois de fluidité lorsqu’on navigue dans les menus. La navigation est par ailleurs identique aux modèles précédents, également sous LiteOS. Depuis l’écran d’accueil, plusieurs choix s’offrent à vous. En glissant le doigt du haut vers le bas, vous accédez aux paramètres rapides (ne pas déranger, trouver mon téléphone, alarme, etc.). En le glissant du bas vers le haut, vous retrouvez vos dernières notifications reçues. En allant sur les côtés, la montre vous montre plusieurs écrans présélectionnés. Vous avez ainsi un accès direct à votre rythme cardiaque et à son historique, à votre indicateur de stress, à la météo, au lecteur de musique ou à votre compteur d’activité.

Il est également possible de rentrer plus en détail dans les options en appuyant sur le bouton supérieur. Vous aurez ainsi accès à plusieurs applications comme le stress, les exercices respiratoires, le sommeil, le journal d’appel, la boussole ou les paramètres. Il vous suffit d’appuyer sur une application pour rentrer dedans, puis de glisser vers la droite pour revenir en arrière. En appuyant sur le bouton physique du haut, vous reviendrez alors à l’écran principal.

Le second bouton, positionné en bas, sert quant à lui à déclencher le suivi d’activité. On y reviendra plus tard dans la partie dédiée.

Dans l’ensemble, la navigation est relativement simple, à condition de ne pas s’y perdre dans l’usage des différents boutons. Et à vrai dire, même après plusieurs semaines d’utilisation, c’est toujours le cas en ce qui me concerne. Mêler boutons physiques et navigation tactile n’est pas toujours des plus aisés et on aurait apprécié un système plus simple encore.

Reste que pour sa Watch GT 2, Huawei a intégré quelques fonctions bien senties. C’est le cas par exemple du suivi du sommeil, baptisé sobrement TruSleep 2.0. Celui-ci va se déclencher automatiquement et mesurer non seulement le temps de sommeil, mais également la qualité de votre sommeil, de votre rythme cardiaque et, plus intéressant encore, de votre respiration. Même si sa précision n’est pas nécessairement des plus grandes, cela peut vous permettre d’avoir un indicateur notamment pour découvrir si vous faites de l’apnée du sommeil avant d’en parler à un médecin le cas échéant.

La Huawei Watch GT 2

Deux autres fonctions a priori très utiles — surtout en cette période automnale particulièrement chargée chez FrAndroid — sont les indices de stress et les notifications pour se lever. L’indice de stress va notamment analyser votre rythme cardiaque pour évaluer si vous êtes particulièrement tendu en ce moment. Et pour le coup, ce n’est pas des plus efficace. Sur des journées très tendues, la montre n’a pas relevé de différence particulière avec un samedi très reposant. Les exercices respiratoires, qui vous donnent bêtement un rythme de respiration profonde à suivre, sont finalement plus utiles pour se ressourcer.

Les notifications pour vous inciter à vous lever sont quant à elles plus pratiques, puisqu’elles se cantonnent bêtement, toutes les heures, à vous pousser à marcher un petit peu pour vous dégourdir les jambes et déconnecter. Une fonction bienvenue même si elle peut être agaçante quand vous n’avez simplement pas le temps de prendre deux minutes. Heureusement, il est possible de les désactiver depuis l’application Santé de Huawei pour smartphones.

Application smartphone

Pour gérer les différentes données mesurées par la montre ainsi que les paramètres de la Watch GT 2, il faut nécessairement installer l’application Huawei Santé — ainsi que les Huawei Mobile Services si votre smartphone Android vient d’un autre constructeur — sur son smartphone.

L’application est plutôt bien pensée et permet d’accéder à de très nombreux paramètres. Évidemment, elle peut fonctionner indépendamment grâce à l’accéléromètre de votre smartphone pour compter le nombre de pas, mais ce sont ici les fonctions liées à la montre connectée qui nous intéressent.

L’application Huawei Santé vous permet ainsi de paramétrer les différents cadrans que vous pouvez utiliser pour la montre. C’est là aussi que vous pourrez activer certaines fonctions comme le suivi de sommeil TruSleep, le rappel d’activité toutes les heures, le suivi du rythme cardiaque en continu ou l’évaluation du stress en continu.

On va également pouvoir utiliser l’application pour définir les alarmes, pour ajouter de la musique — jusqu’à 500 titres selon Huawei — sur le stockage de la montre, pour activer les rapports météo ou pour gérer les notifications qui pourront être affichées sur la montre. En effet, la Huawei Watch GT 2 est relativement chiche nativement pour la gestion des notifications. Il faut ainsi passer nécessairement par l’application sur smartphone pour définir quelles applications peuvent envoyer une notification du smartphone vers la montre. Plus embêtant, il n’est pas possible de répondre à un SMS par exemple directement depuis la montre, même s’il est possible de le lire entièrement.

Outre les paramètres de la montre, l’application Santé vous permet également de retrouver une vue étendue des différentes données récoltées par la Watch GT 2. C’est là que vous retrouverez par exemple une vue de votre sommeil par jour, semaine, mois ou année. De quoi permettre de connaître facilement l’évolution d’une nuit à l’autre. Il en va de même naturellement pour le rythme cardiaque, la marche ou le stress. C’est ainsi en me voyant plus stressé un dimanche à regarder des séries TV qu’un vendredi en plein bouclage de week-end que j’ai réalisé à quel point la mesure du stress était aléatoire.

Suivi d’activité

Pour le suivi d’activité, la Huawei Watch GT 2 peut compter sur ses nombreux capteurs. Elle dispose en effet d’un cardiofréquencemètre — malheureusement pas d’un électrocardiogramme –, d’un accéléromètre, d’un gyroscope, d’un baromètre, d’un altimètre et même d’un GPS.

Le suivi d’activité sur la Huawei Watch GT 2

Outre le suivi classique du nombre de pas ou du rythme cardiaque, qui peuvent être faits en permanence, la Watch GT 2 de Huawei permet également de lancer un programme d’entrainement avec quinze sports pris en charge (huit en extérieur, sept en intérieur). Parmi ceux-ci, on compte la marche extérieure, la course intérieure, le cyclisme intérieur, la randonnée, la nage extérieure, le vélo elliptique et même le triathlon.

L’accroche GPS sur la Huawei Watch GT 2

Lorsque vous lancez une activité, le suivi précis du rythme cardiaque va alors s’activer et, en cas d’activité extérieure, vous aurez également droit à un suivi GPS directement depuis la montre. On constate que l’accrochage du GPS est particulièrement rapide, en moins de trois secondes durant nos tests et qu’il s’avère assez précis. Pour rappel, la première Watch GT de l’an dernier avait du mal à garder le positionnement lorsqu’on passait entre deux immeubles. Ici, le suivi s’avère bien plus fiable et vous permet donc de retrouver le tracé de votre entrainement sur l’application. Surtout, cela permet une bien meilleure estimation de la distance parcourue qu’en n’utilisant que l’accéléromètre.

Dans l’ensemble, si le suivi GPS consomme nécessairement davantage de batterie qu’une utilisation passive de la montre, on a eu à déplorer qu’un petit pourcent en moins sur 30 minutes de suivi. Une bonne performance. À titre d’information, Huawei annonce que la montre peut fonctionner pendant 30 heures avec le suivi GPS activé.

Dans l’ensemble, les fonctions de suivi de l’activité sportive sont très bien intégrées sur la Watch GT 2. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de la montre de Huawei tant elle peut s’avérer limitée pour les autres usages.

Autonomie

Pour la batterie, Huawei ne communique pas sur la capacité totale de l’accumulateur de la Watch GT 2. Le constructeur précise néanmoins qu’avec le lecteur de rythme cardiaque et les notifications d’appel activées, le modèle 46 mm peut durer jusqu’à deux semaines tandis que le modèle 42 mm se limite à une semaine.

Dans mon cas, après plusieurs semaines de test de la version 46 mm, j’en suis toujours arrivé à la même conclusion : la montre a duré environ 6 jours d’autonomie. Certes, on est loin des 14 jours annoncés par Huawei, mais il faut dire que j’avais l’écran always-on allumé en permanence — je n’aime pas avoir un bloc noir à mon poignet — tout comme les notifications de plusieurs applications, l’analyse du sommeil, du rythme cardiaque et du stress.

La recharge de la Huawei Watch GT 2 se fait par prise USB-C

Surtout, même si l’autonomie mesurée et deux fois moindre que celle annoncée par Huawei, elle reste trois à quatre fois supérieure à celle de ses principales concurrentes, qu’il s’agisse des montres sous WearOS comme la Fossil Gen 5, de la Samsung Galaxy Watch Active 2 ou de l’Apple Watch. Dans les faits, la montre de Huawei est donc l’une des plus autonomes, si ce n’est la plus autonome, du marché.

Pour la recharge, Huawei fournit simplement un bloc magnétique dans la boîte, sur lequel il suffit de placer la Watch GT 2. Malheureusement, si un câble USB-C pour connecter le chargeur est également fourni, aucun bloc d’alimentation secteur n’est proposé.

Dans notre cas, la montre aura mis 1h20 environ pour passer de 10 à 100% de batterie.

Communication

La Huawei Watch GT 2 est l’un des premiers appareils de Huawei à être lancé avec sa nouvelle puce Bluetooth, le Kirin A1. Cette puce prend en charge la nouvelle norme Bluetooth 5.1 et permet surtout une meilleure gestion de l’autonomie.

Grâce à la puce, Huawei promet notamment une connectivité entre le smartphone et la montre jusqu’à 150 mètres de distance. Elle va également permettre de faire transiter un signal audio. Parce que, comme on l’a vu plus tôt, la Huawei Watch GT 2 intègre haut-parleur et microphones. Ceux-ci ne sont pas là que pour la lecture de fichiers musicaux, mais également utilisés pour répondre à un appel depuis sa montre.

Cette fonctionnalité s’avère néanmoins assez anecdotique. Si l’on entendra bien son correspondant sur les haut-parleurs, le microphone de la montre est quant à lui bien trop ouvert. Votre interlocuteur entendra certes votre voix, mais également tous les bruits autour de vous, sans aucun filtre. Dommage et peu utile, à moins d’être seul dans une pièce et, sans ce cas, autant activer simplement le haut-parleur de son smartphone.

Prix et disponibilité

La montre Huawei Watch GT 2 arrivera d’ici la fin du mois dans le commerce. Elle sera proposée à partir de 229 euros pour la version 42 mm et 249 euros pour le modèle 46 mm.

En face, ses principales concurrentes sont la Samsung Galaxy Watch Active 2, la Fossil Gen 5 et l’Apple Watch Series 5, néanmoins celles-ci sont proposées à un prix qui peut être deux fois supérieur.

Nos photos de la Huawei Watch GT 2

Note finale du test 8/10
La Huawei Watch GT 2 n'est pas la montre connectée parfaite. Elle est avant tout axée vers l'activité physique et le suivi de vos entraînements. Néanmoins, c'est probablement la montre connectée la plus utile puisqu'elle peut fonctionner pendant une semaine avant de devoir être rechargée.

La montre de Huawei propose nombre de fonctionnalités liées à la santé comme le capteur cardiaque, l'analyse du sommeil ou le GPS pour le suivi de vos activités. Pas besoin de l'enlever la nuit pour la recharger. Pas besoin non plus de l'activer pour afficher l'heure grâce à l'écran always-on.

Certes, on aurait apprécié une meilleure gestion des notifications -- avec la possibilité d'y répondre par exemple -- et on se demande encore à quoi bon permettre de répondre aux appels vocaux depuis sa montre. Il n'en demeure pas moins qu'avec son prix très agressif et son autonomie longue durée, le Watch GT 2 a de quoi tenir la dragée haute à ses concurrentes.
Points positifs
  • L'excellente autonomie
  • L'écran always on
  • Le prix très attractif
  • Le GPS pour le suivi d'activité
  • Le design classique, mais soigné
Points négatifs
  • L'analyse de stress assez aléatoire
  • Pas d'électrocardiogramme
  • Appels vocaux très accessoires