Introduction

Huawei a choisi, comme Samsung avec sa Galaxy Watch, de passer à un système maison, pour sa dernière montre, la Watch GT. Que vaut la nouvelle montre connectée sous LiteOS du constructeur chinois ? On vous dit tout dans notre test complet.

La montre connectée Huawei Watch GT

Fiche technique

Modèle Huawei Watch GT
Taille de l'écran 1,39 pouces
Technologie d'affichage OLED
Définition de l'écran 454 x 454 pixels
Format écran Circulaire
Processeur Cortex-M4
Mémoire RAM 0,128 Mo
GPS Oui
Wifi Oui
Dimension 46,5 x 46,5 x 10,6 mm
Poids 46 grammes
Batterie 420 mAh
Capteur de rythme cardiaque Oui
Podomètre Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Boussole Oui
Rechargement Câble de charge magnétique
Prix 199€
Fiche produit

Cette montre nous a été prêtée par Huawei dans le cadre de ce test.

Design

Indubitablement, la Huawei Watch GT est une montre avec un certain style. Elle existe en deux versions, avec un bracelet en silicone et un boîtier noir, ou avec un bracelet en cuir et un boîtier argenté. C’est ce second modèle que nous avons pu tester. Dans les deux cas, on notera que le boîtier est en acier inoxydable, avec du plastique au dos et un revêtement en DLC (diamond-like carbon) pour protéger l’écran. De quoi assurer à la montre de Huawei une étanchéité 5 ATM, c’est-à-dire une résistance à une pression de 5 bars. Cependant, il n’est généralement pas conseillé de plonger avec ce type d’étanchéité, mais simplement de nager en surface.

La Huawei Watch GT

On peut noter que les deux modèles adoptent le même format, plutôt imposant, avec un rayon de 4,65 cm qui recouvre une partie importante du poignet. La montre n’est cependant pas particulièrement épaisse, malgré ses 10,6 mm, ni lourde, avec 46 grammes sur la balance, sans bracelet.

Dans l’ensemble, la Watch GT de Huawei se veut très qualitative dans ses finitions. Elle intègre une lunette assez large indiquant les minutes, des cornes assez proéminentes également, en acier, ainsi que deux boutons-couronne pour naviguer dans les menus de la montre. On apprécie par ailleurs le format des bracelets, d’une largeur de 22 mm, qui permet de le changer par n’importe quel bracelet chez un bijoutier en cas de besoin ou d’envie.

Le bracelet en cuir avec sur-coutures proposé avec la Huawei Watch GT

Écran

Pour sa nouvelle montre connectée, Huawei a choisi d’utiliser une dalle Amoled tactile de 1,39 pouce. Celle-ci permet d’afficher 454 pixels sur 454, soit une densité d’affichage très correcte de 326 pixels par pouce. Principal avantage de l’Amoled, il permet d’afficher des noirs très profonds et donc d’avoir un contraste infini. Une notion que Huawei a bien compris en proposant un fond noir sur tous les écrans de sa montre connectée.

L’écran de la Watch GT profite allégrement de son écran Amoled avec de nombreux fonds noirs

On notera également que la montre propose une luminosité automatique grâce au capteur de luminosité intégré, mais également de régler la lumière sur cinq niveaux. Pratique pour ne pas s’éblouir au réveil ou pour lire confortablement ses notifications en plein soleil.

La Huawei Watch GT ne permet pas d’activer un mode always-on

Néanmoins, la montre de Huawei nous laisse un goût d’inachevé. Si l’écran s’allume automatiquement lorsqu’on oriente l’écran vers le haut, celui-ci ne propose pas de mode always-on et se contente d’un écran tout noir lorsqu’on ne regarde pas la montre. On aurait apprécié un affichage en nuances de gris et en basse lumière pour ne pas avoir un simple bloc noir au poignet. On notera toutefois que le système de Huawei permet de garder l’écran allumé pendant cinq minutes, mais c’est alors le cadran complet qui s’affiche, et non pas un simple ersatz comme sur Android Wear.

Utilisation

Contrairement à ses montres précédentes, Huawei n’a cette fois pas opté pour Wear OS sur sa Watch GT. Le constructeur chinois a préféré utiliser son propre logiciel, LiteOS. La Huawei Watch GT est compatible avec tous les smartphones Android à partir d’Android 4.4 ou les iPhone à partir d’iOS 9.

Navigation

Pour naviguer au sein de l’interface de la Watch GT, plusieurs solutions sont proposées. D’abord avec l’écran tactile. En glissant son doigt du haut vers le bas de l’écran, on affiche les paramètres rapides comme « ne pas déranger », « montrer l’heure » (pour garder l’écran allumé), « trouver mon téléphone » (pour le faire sonner), « verrouiller » et un raccourci vers les paramètres de la montre. C’est également là que l’on pourra voir le pourcentage restant de batterie.

En glissant le doigt vers le bas de l’écran, on affiche les paramètres rapides

Le même mouvement du bas de l’écran vers le haut permet quant à lui de retrouver les dernières notifications classées par applications. En glissant vers la gauche on retrouve alors plusieurs informations sur votre suivi d’activité comme le rythme cardiaque continu, la météo géolocalisée ou le nombre de pas dans la journée.

Glisser vers le haut permet d’afficher les derniers messages reçus

Le bouton situé en haut est quant à lui le bouton d’accueil. Il vous permet d’ouvrir la liste des données mesurées par la montre, qu’il s’agisse du temps de sommeil, de votre activité ou de vos records. C’est également ici que l’on va retrouver certains outils pratiques comme la météo, mais aussi une boussole, un chronomètre et même un baromètre. Pour ouvrir un écran, il suffit d’appuyer sur l’icône correspondante directement sur l’écran tactile.

Enfin, le bouton du bas permet d’accéder directement à l’écran des entraînements. Il est ainsi possible de lancer directement une séance de course en extérieur, en intérieur, de marche, de randonnée, de cyclisme ou de nage. À chaque fois, une roue crantée permet de définir les objectifs et les paramètres de la session. Il suffit alors d’appuyer une deuxième fois sur le bouton du bas pour lancer la session.

Cadrans

La montre Huawei Watch GT propose 11 cadrans intégrés de base. Pour en changer, il vous suffit d’appuyer sur le bouton supérieur, de glisser votre doigt jusqu’au menu « configuration », puis de sélectionner « affichage » puis « cadran de montre ».

Le cadran « activité analogique » de la Huawei Watch GT

Les premiers cadrans proposés se veulent très classiques avec une aiguille virtuelle et quelques informations d’activité comme le nombre de pas, une boussole ou le jour, avec seulement quelques différences esthétiques. D’autres sont toutefois bien plus orientés vers un usage comme « bleu foncé » ou rythme cardiaque, qui mettent en avant votre pouls, ou « extérieur » et « explorers », centrés sur les activités extérieures. On notera également le cadran météo, assez complet, qui affiche l’heure, le temps et la température ainsi que le nombre de pas parcouru. Enfin, le cadran « anneaux d’exercice » n’est pas sans rappeler « activité analogique » que l’on retrouve sur Apple Watch, avec différents cercles qui se remplissent au long de la journée en fonction des critères de mesure.

Si ces cadrans sont assez complets en affichant des informations les plus importantes pour chacun, dommage en revanche que Huawei ne permette pas d’en télécharger davantage, même depuis l’application mobile. On aurait en effet apprécié avoir le choix dans les coloris ou les différents éléments affichés sur les cadrans et ne pas avoir à en choisir un par défaut.

Notifications

Grâce à l’application Huawei Health sur smartphone, il est possible de paramétrer certaines données de la montre sans avoir à passer par son petit écran. C’est le cas des réveils, de l’allumage automatique de l’écran en tournant le poignet, mais aussi, et surtout, des notifications.

On peut en effet choisir quelles notifications reçues sur le smartphone parviendront également à la montre. Dans les menus de l’application Huawei Health, on peut ainsi choisir de recevoir au cas par cas les notifications de telle ou telle application. Dans mon cas, j’ai par exemple activé les notifications de Messenger ou des SMS pour être tenu au courant lorsque je recevais un message de mes proches, mais pas mes mails, pour éviter de sentir mon smartphone vibrer à chaque réception de spam.

À la réception d’une notification, celle-ci s’affichera sur l’écran de votre montre. Plus tard, il sera toujours possible de la retrouver en glissant son doigt du bas de l’écran vers le haut. On regrette cependant le manque d’interactions possible. Il n’est ainsi pas possible de répondre, même avec des réponses suggérées comme c’est le cas par exemple sur Wear OS. Dommage.

La Huawei Watch GT n’indique pas le numéro des personnes appelant

Un manque d’interaction qui se ressent aussi lorsque vous recevez un appel. La Huawei Watch GT se met alors à vibrer et indique bien qu’un appel est en cours. Impossible cependant de décrocher depuis la montre, vous pouvez seulement rejeter l’appel… ou presque. Une icône « raccrocher » s’affiche bien à l’écran, mais lorsque vous appuyez dessus, l’appel n’est pas rejeté de votre smartphone, c’est seulement la montre qui arrête de vibrer. Si votre smartphone n’est pas en silencieux, il faudra donc le prendre en main pour rejeter l’appel là aussi.

Suivi d’activité

La Huawei Watch GT est dotée d’un GPS, on l’a vu, mais aussi d’un accéléromètre, d’un gyroscope, d’un magnétomètre et d’un lecteur de rythme cardiaque optique. Autant d’outils de mesure capables de suivre votre activité au plus près.

En permanence, la montre va ainsi mesurer votre nombre de pas parcourus dans la journée, mais aussi le nombre de fois où vous vous levez dans la journée. On notera à ce titre que la montre vibre toutes les heures où vous restez sans bouger afin de vous inciter à vous dégourdir les jambes. Une option que l’on peut néanmoins désactiver depuis l’application, tout comme l’analyse du sommeil ou le suivi du rythme cardiaque en continu.

La montre va mesurer différentes données durant vos entraînements

Néanmoins, en plus de ce suivi de l’activité en continu, la Huawei Watch GT vous permet de lancer des séances d’entraînement simplement en deux appuis. Pour ce faire, il vous suffit d’appuyer sur le bouton du bas, de sélectionner l’activité sur laquelle vous souhaitez vous entraîner, éventuellement de définir un objectif ou un rappel, puis de valider.

Une fois la séance lancée, la montre se mettra alors à suivre votre rythme cardiaque, la distance parcourue grâce au GPS, la durée de votre séance, votre cadence, les calories brûlées, le dénivelé gravi ainsi que le suivi géolocalisé si le GPS était allumé. Une fois la séance terminée, il vous suffit d’appuyer sur le bouton du haut pour la mettre en pause, puis l’arrêter. Les données ainsi recueillies seront alors transférées en Bluetooth vers votre smartphone.

Dans les différentes séances d’exemple que j’ai pu effectué durant mon test, si je n’ai rien à reprocher à la mesure du rythme cardiaque, proche de celle indiquée par ma montre Withings Steel HR, le suivi GPS laissait quant à lui nettement plus à désirer. À en croire la montre de Huawei, j’étais capable de traverser les murs de pâtés de maisons entiers en ligne droite. Plus sérieusement, il faut croire qu’en passant dans de petites allées, la montre a perdu le suivi GPS pour le ne retrouver qu’à la fin, lorsque j’ai mis fin à la séance. Malheureusement, la cadence ou le nombre de calories étant calculés à partir de la distance parcourue, les résultats de la séance ont été faussés.

On appréciera cependant les possibilités de connexion de l’application Huawei Health, qui permet de partager ses données avec d’autres services pour les regrouper au même endroit comme sur Google Fit, MyFitnessPal ou UP de Jawbone. Dommage cependant que Strava, très populaire chez les sportifs, ne soit pas compatible.

Autonomie

Malgré sa petite batterie de 420 mAh, contre 472 mAh pour la Samsung Galaxy Watch par exemple, Huawei se targue d’une autonomie de 14 jours pour sa Watch GT. Un résultat que je n’ai pas pu vérifier. Reste qu’après cinq jours d’utilisation assez intensive, la montre est passée de 100 à 58 % de batterie. On peut ainsi estimer que la montre devrait tenir une dizaine de jours avec un usage assez intensif, avec la lecture continue du rythme cardiaque et le Bluetooth allumés en permanence.

Si l’on peut douter que la montre tienne la promesse des deux semaines complètes d’autonomie, il n’en demeure pas moins qu’une autonomie d’une dizaine de jours, pour une montre connectée à écran Oled est un excellent résultat. Pour rappel, la Galaxy Watch de Samsung nous avait lâché au bout de cinq jours quand la Fossil Q Explorist HR n’arrivait pas à tenir une journée complète.

Du côté de la recharge, le Huawei Watch GT se recharge en un peu moins de deux heures de 0 à 100 %. Le câble de recharge fourni permet de recharger la montre grâce à un socle avec deux embouts magnétiques. Si le câble propose un embout USB-C pour le socle et un embout USB-A pour la source d’alimentation, on notera cependant que Huawei n’offre pas de bloc d’alimentation avec sa montre. Il faudra donc passer par un bloc que l’on a déjà à disposition ou une prise USB sur PC.

Communication

La montre Watch GT de Huawei est compatible avec le Bluetooth 4.2 LE avec lequel elle se connectera à votre smartphone. En cinq jours d’utilisation, nous avons en moyenne connu une à deux déconnexions intempestives qui, si elles se sont réglées rapidement, nous font regretter que Huawei n’ait pas opté pour le Bluetooth 5, plus stable. Si elle ne propose pas de Wi-Fi, la Huawei Watch GT intègre cependant une puce de géolocalisation compatible aussi bien avec le GPS qu’avec les systèmes Galileo et Glonass. Concrètement, il nous aura fallu une trentaine de secondes avant que la montre ne soit géolocalisée.

La Watch GT peut mettre une trentaine de secondes avant d’être géolocalisée par GPS

Si cette intégration du GPS vous permettra d’aller courir ou marcher sans smartphone, la Watch GT ne propose cependant pas de 4G, il vous faudra donc synchroniser la montre avec votre smartphone a posteriori pour retrouver votre parcours. De même, impossible de stocker de la musique sur la montre pour la lire avec un casque ou des écouteurs sans-fil.

Prix et disponibilité

La Huawei Watch GT est disponible à partir de 199 euros pour la version avec bracelet en silicone et boîtier noir et dès 129 euros pour le modèle avec bracelet en cuir et boîtier argenté.

Où acheter le Huawei Watch GT au meilleur prix ?

À ce tarif, la Huawei Watch GT fait face à la Samsung Gear S3, désormais disponible autour de 200 euros, mais également la Fossil Q Explorist HR 4 ou la Withings Steel HR Sport.

Galerie photo

Note finale du test 7/10
Avec sa montre Watch GT, Huawei abandonne le système de notifications et d'applications liées à Wear OS pour se tourner à son tour vers un usage largement orienté vers la santé. Cependant, si la montre est particulièrement complète pour le suivi de l'activité, avec un grand nombre de données mesurées, on regrette un manque de fiabilité dans le suivi GPS ou la stabilité du Bluetooth. Dommage également que la montre ne soit pas particulièrement personnalisable, avec seulement 11 cadrans et une gestion très limitée des notifications.

Restent deux points sur lesquels le constructeur chinois s'en sort particulièrement bien : l'autonomie et le design. Huawei est l'un des rares constructeurs à proposer une montre à écran OLED qui tient largement plus d'une semaine, voire deux. Une autonomie que l'on ne retrouve généralement que sur les montres hybrides ou à écran E-ink. Pour le design, la Watch GT propose des finitions très soignées avec un joli design en acier inoxydable. Certains pourront regretter son format massif, mais c'est avant tout une question de goûts.

Dans l'ensemble, la Watch GT reste une montre connectée particulièrement bien conçue et très complète. Les quelques défauts observés notamment pour la stabilité du GPS ou du Bluetooth sont bien présents, mais l'autonomie de la montre saura largement compenser ces quelques points noirs.
  • Points positifs
    • Excellente autonomie
    • Finitions très réussies
    • Nombreuses données mesurées
    • Écran Amoled de bonne qualité
  • Points négatifs
    • Peu d'interactions entre la montre et le smartphone
    • Réception GPS aléatoire
    • Peu de cadrans proposés
    • Connectivité Bluetooth parfois instable