vpn

Quel est le meilleur VPN en 2020 ?

Comparateur de VPN

Comment choisir le meilleur VPN en 2020 ? On les voit partout en ce moment : dans des spots de publicités à la télévision, sur des chaînes YouTube populaires et sur de nombreux sites web. Les fournisseurs de VPN sont nombreux et leurs offres tendent beaucoup à se ressembler. Voici donc un comparatif des meilleurs VPN de 2020. Ici, les principaux fournisseurs de VPN sont présentés dans un tableau récapitulatif facile à lire et sont accompagnés d’un avis sur l’interface et les services de chacun d’entre eux.

Les meilleurs VPN en un clin d'oeil

Offre du
moment

Logo pour ExpressVPN

ExpressVPN

sponsorisé

Des serveurs nombreux, rapides et fonctionnels

Tous les serveurs sont optimisés pour le téléchargement

Netflix US et Canada fonctionnent très bien

Support de très nombreux appareils

Tarifs assez élevés

Netflix
Fonctionne parfaitement aussi bien sur Netflix US que Netflix Canada (et dans 32 autres pays)
Torrent
Tous les serveurs sont optimisés pour le p2p et le téléchargement
Conservation des données
ExpressVPN ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
5
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
3000 serveurs dans 94 pays
Transfert de données
illimité
Tarification proposée
1 mois
12.07 euros
6 mois
55.88 euros
15 mois
93 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour Cyberghost

Cyberghost

sponsorisé

Une interface ergonomique, claire et bien traduite

Des serveurs rapides dédiés au streaming

Un très grand nombre de serveurs

Connexion aux catalogues étrangers de Netflix (hors US) aléatoire

Netflix
Fonctionne sur le catalogue américain, aléatoire sur le catalogue canadien
Torrent
Présence de serveurs spécialisés dans les torrents
Conservation des données
Cyberghost ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
7
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
5900 serveurs dans 90 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 an
71.98 euros
2 ans
88.56 euros
3 ans
95 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour NordVPN

NordVPN

sponsorisé

Interface simple d’utilisation

Un très grand nombre de serveurs

SAV efficace et en français

Interface en anglais uniquement (version desktop)

Quelques explications sur les fonctionnalités n’auraient pas été de trop

Netflix
Fonctionne sur le catalogue américain, aléatoire sur le catalogue canadien
Torrent
Présence de serveurs spécifiques pour les torrents
Conservation des données
NordVPN ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
6
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
5370 serveurs dans 61 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 mois
10.63 euros
1 an
74.65 euros
3 ans
111.82 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour PureVPN

PureVPN

sponsorisé

Interface très complète

Des serveurs spécialisés dans certains usages

Prix très compétitifs

Une traduction française bancale

Netflix US et Canada marchent de façon aléatoire

Netflix
Fonctionne (globalement) sur le catalogue américain, aléatoire sur le catalogue canadien
Torrent
Présence de serveurs spécialisés dans les torrents
Conservation des données
PureVPN ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
5
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
2000 serveurs dans 140 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 mois
9.6 euros
1 an
40.92 euros
2 an
61.2 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour VyprVPN

VyprVPN

sponsorisé

Bon marché

Une interface particulièrement claire

Des serveurs qui appartiennent physiquement à VyprVPN

Pas de serveurs par type d’usage

Peu d’appareils couverts

Serveurs assez lents

Netflix
Fonctionne sur le catalogue américain, aléatoire sur le catalogue canadien
Torrent
Le téléchargement en p2p fonctionne, mais il n'y a pas de serveurs spécifiquement dédiés à cet usage
Conservation des données
VyprVPN ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
5
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
700 serveurs dans 60 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 mois
12.95 euros
1 an
45 euros
2 ans
60 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour ProtonVPN

ProtonVPN

sponsorisé

Interface complète, pratique et en français

Possède ses propres serveurs

Toutes les applications sont open source

Peu de serveur

SAV uniquement par mails

Tarifs élevés

Netflix
Fonctionne sur le catalogue américain, anglais et allemand
Torrent
Tous les serveurs supportent le téléchargement P2P
Conservation des données
Nombre d'appareils
5
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS
Nombre de serveurs
715 serveurs dans 45 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 an
48 euros
1 an
96 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour IPVanish

IPVanish

sponsorisé

De nombreux filtres pour trouver le serveur idéal

Une interface qui va à l’essentiel

10 appareils couverts par une licence

Pas de serveurs spécialisés dans un usage

Très peu d’options

En anglais uniquement

Netflix
Fonctionne sur le catalogue américain, aléatoire sur le catalogue canadien
Torrent
Le téléchargement en p2p fonctionne, mais il n'y a pas de serveurs spécifiquement dédiés à cet usage
Conservation des données
IPVanish ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
10
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
1300 serveurs dans 75 localisations
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 mois
8.8 euros
3 mois
24 euros
1 an
43 euros
Plus de caractéristiques

Offre du
moment

Logo pour StrongVPN

StrongVPN

sponsorisé

Interface sobre et bien pensée

250 Go d'espace de stockage dans le cloud en plus du service VPN

12 appareils couverts par une licence, le record du genre

Assez peu de fonctionnalités dans le client

Accès aux catalogues étrangers de Netflix aléatoire

Netflix
Il faut souvent changer de serveur avant d'en trouver un qui lance Netflix US
Torrent
Le téléchargement en p2p fonctionne, mais il n'y a pas de serveurs spécifiquement dédiés à cet usage
Conservation des données
StrongVPN ne conserve aucune donnée de l'utilisateur
Nombre d'appareils
12
Systèmes d'exploitation
Windows macOS Linux Android iOS Routeurs
Nombre de serveurs
950 serveurs dans 30 pays
Transfert de données
Illimité
Tarification proposée
1 mois
8.8 euros
1 an
61 euros
Plus de caractéristiques

ExpressVPN : le prix de la qualité

ExpressVPN fait partie des fournisseurs que l’on voit revenir souvent dans les avis des utilisateurs lorsque l’on recherche un service de qualité. À l’usage, c’est bien le cas. Avec pour contrepartie un prix assez élevé.

Interface

ExpressVPN a complètement revu l’interface de son application desktop et mobile à la fin de l’année 2019. Désormais rajeunie avec un design plus moderne, elle va droit au but avec une fenêtre d’accueil qui permet de se connecter au dernier serveur utilisé en un clic. À noter que c’est l’une des rares applications VPN à bénéficier d’une bonne traduction en français, que ce soit sur mobile ou desktop. Beaucoup de ses concurrents se contentent d’une traduction automatique tout droit tirée de Google Traduction.

L’interface de l’application pour PC d’Express VPN est minimaliste.

Sur desktop comme sur mobile, un menu hamburger permet d’accéder aux différentes options. On y retrouve tout ce que l’on peut attendre d’une bonne application de VPN : un test de débits de serveurs (uniquement sur la version desktop, pour vérifier celui qui a le meilleur ping et le meilleur débit), la possibilité d’activer un kill switch (déconnexion en cas de coupure de la connexion au serveur VPN) mais aussi du split tunneling (pour faire en sorte que la connexion VPN soit active uniquement pour certaines applications).

Liste des serveurs, menu des options, tout est parfaitement traduit en français et facilement compréhensible.

L’application d’ExpressVPN comprend également quelques options accessoires très pratiques. Comme la possibilité de vérifier son adresse IP pour s’assurer que l’on est bien localisé dans un pays différent de sa connexion, ou des tests de fuites DNS ou WebRTC. Sur mobile, elle propose par un générateur de mots de passe et sur desktop il est proposé d’installer des extensions Chrome et Firefox. C’est très complet, même si on aurait apprécié un module pour vérifier la vitesse de sa connexion en temps réel et une carte du monde pour savoir où se trouvent les serveurs (si votre géographie du monde est défaillante).

L’application mobile d’ExpressVPN est également très sobre et facile d’utilisation.

Dommage enfin que certaines options avancées, comme la possibilité d’avoir une adresse IP fixe ou d’utiliser un double VPN n’existent pas.

Serveurs et débits

En 2020, ExpressVPN propose plus de 3000 serveurs dans 160 localisations réparties dans 94 pays. Du Bangladesh aux États-Unis en passant par l’Algérie, il y a largement de quoi faire. Certains pays bénéficient par ailleurs de plusieurs serveurs. C’est le cas des Etats-Unis, par exemple, où l’on peut trouver une dizaine de localisations différentes permettant de se connecter aussi bien sur la côte Est que la côte Ouest.

Contrairement à ses concurrents, ExpressVPN ne propose pas de « serveurs spécialisés » dans un certain type de domaine. Il s’agit en fait d’une promesse d’ExpressVPN : quel que soit le serveur sur lequel vous vous connectez et quel que soit l’usage que vous vous voulez en faire, le serveur fonctionnera toujours aussi bien. Pour avoir testé les serveurs d’ExpressVPN aussi bien pour du téléchargement (en direct ou en peer to peer), pour accéder au catalogue américain de Netflix ou simplement protéger sa connexion, nous n’avons jamais rencontré le moindre problème. Promesse tenue donc.

Il est possible de lancer un speedtest sur l’ensemble des serveurs proposés par Express VPN.

D’une manière générale, les serveurs d’ExpressVPN affichent des débits supérieurs à ce que l’on retrouve chez la concurrence. Voici quelques tests de débits que nous avons effectués sur un PC avec notre connexion fibrée chez Orange à 1 Gb/s.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN3913400
Serveur français3240213
Serveur américain (New-York)7922756
Serveur néerlandais93207228
Serveur hongkongais27712819

Quel que soit le serveur sur lequel nous nous sommes connectés, les débits sont toujours restés proches de 200 Mb/s en download. Ce qui est plus que suffisant pour du téléchargement ou regarder des vidéos en streaming.

Contournement des géoblocages

Outre les débits, le contournement des géoblocages est l’autre argument de poids utilisé par les fournisseurs de VPN pour mettre en avant la qualité de leur serveur. Concrètement, ces serveurs permettent d’accéder aux principaux catalogues étrangers des plateformes de SVOD : catalogue américain, canadien et anglais de Netflix ou catalogue américain de Disney+. Et toujours avec une qualité de vidéo en HD. ExpressVPN est sans conteste l’un des meilleurs dans ce domaine.

Politique de confidentialité et SAV

ExpressVPN a depuis longtemps la réputation de ne conserver aucune trace ni donnée de ses utilisateurs. Il suffit d’ailleurs de consulter sa page Wikipedia pour comprendre qu’ils appliquent cette règle de façon très stricte. Et pour le reste, ExpressVPN affiche beaucoup de promesses sur son site web : politique de non-conservation des données strictes, serveurs sécurisés qui ne conservent absolument aucune trace des utilisateurs et audit réalisé par une société tierce garantissant ses dires. Difficile de faire plus sérieux dans le domaine.

La politique de confidentialité d’ExpressVPN est à la fois claire et transparente.

Un mot sur le SAV : il est compétent, réactif et on accède rapidement à un conseiller en ligne via le chat du site web officiel. Avec un regret (commun hélas à l’ensemble des fournisseurs de VPN) : il parle uniquement anglais. Il est bien possible de se faire comprendre puisque les conseillers n’hésitent pas à passer par Google Traduction pour faire passer le message, mais ce n’est pas toujours très efficace.

Tarifs et conclusion

ExpressVPN est sans conteste l’un des fournisseurs de VPN les plus sérieux et les plus fiables du marché. Ses serveurs fonctionnent parfaitement quel que soit l’usage que l’on en a, son application est claire et fonctionnelle et l’accès aux catalogues américain des plateformes de SVOD fonctionne mieux que chez la concurrence. Mieux, la liste des appareils sur lequel ce VPN peut être installé est extrêmement longue : ordinateurs, smartphones, mais aussi Chromebooks, routeurs, Linux et propose même des tutoriels pour utiliser ses DNS sur PlayStation 4 !

Une qualité de service qui se paye puisque ExpressVPN est plutôt cher. Seulement deux abonnements valent vraiment le coup, celui à 6 mois facturés 56,97 euros et surtout celui de 15 mois facturé 94,98 euros, soit 6,34 euros par mois. En ce moment ExpressVPN propose 3 mois gratuits dans son offre d’un an. L’offre est valable pour 5 appareils différents. Notez enfin qu’une offre satisfait ou remboursé de 30 jours est valable sur tous les abonnements.

Cyberghost : le bon rapport qualité/prix

Cyberghost est l’une des marques de fournisseur de VPN les plus connues actuellement. Elle dispose de très bons arguments avec une interface claire et des serveurs efficaces. Elle fait également partie des moins chers du marché.

Interface

Cyberghost se démarque de la concurrence avec deux bons points. Le premier concerne sans conteste son interface qui est à la fois claire, jolie, instinctive et – chose assez rare dans le monde du VPN – bien traduite. Par défaut, Cyberghost va à l’essentiel et propose de se connecter à l’un de ses 5810 serveurs répartis dans 89 pays et 111 emplacements au moment où nous écrivons ces lignes. Mieux, il est possible de voir combien d’utilisateurs sont connectés à un serveur, mais aussi le ping ou encore la charge du serveur.

L’interface de Cyberghost est un exemple de lisibilité.

Serveurs et débits

Cyberghost a d’ailleurs poussé le vice encore plus loin en proposant à l’utilisateur de se connecter à des serveurs dédiés au streaming ou au téléchargement de torrent. Il est ainsi possible de choisir spécifiquement un serveur optimisé pour regarder Netflix US, ou un autre pour regarder la BBC sur un serveur anglais. Difficile de faire plus pratique.

Cyberghost propose des serveurs spécialisés dans le streaming… Et même dans l’accès à certains services en ligne.

Si les débits de Cyberghost ne sont pas aussi élevés que chez la concurrence, ils sont néanmoins largement suffisants pour regarder des vidéos en streaming en HD depuis un serveur américain ou pour télécharger rapidement des fichiers torrent. Voici quelques speedtests réalisés par nos soins.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN2925397
Serveur français4216265
Serveur américain (New-York)8812015
Serveur néerlandais1616960
Serveur hongkongais2525512

Contournement des géoblocages

Nous avons testé Cyberghost en nous connectant sur un serveur dédié au streaming et situé aux États-Unis. Et il n’y a absolument rien à dire : les vidéos se lancent rapidement et s’affichent avec une qualité moyenne (la HD ne semble pas toujours se lancer automatiquement), mais sans ralentissement. Attention toutefois, les serveurs non dédiés au streaming ne permettent pas toujours de lancer de vidéo sur les catalogues étrangers de Netflix. Difficile de se connecter au catalogue canadien, par exemple, depuis Cyberghost.

Le Split tunneling, la possibilité de faire en sorte qu’une application utilise automatiquement une connexion VPN à son lancement est bien présente.

Cyberghost a le bon goût dans son interface de proposer des serveurs dédiés à contourner le géoblocages de sites et plateformes de SVOD spécifique, comme Netflix US, Crunchyroll US, YouTube Red, Spotify, etc. Une fonctionnalité inédite qu’il est étonnant de ne pas retrouver chez la concurrence.

L’interface mobile (ici sur Android) de Cyberghost est l’une des plus pratiques du moment.

Point négatif à souligner, Cyberghost ne fonctionne pas où mal dans certains pays où l’usage des VPN est interdit. Le service est donc inaccessible en Chine, en Arabie Saoudite, en Iran, en Irak, en Turquie ou encore en Égypte. Sur ce point, beaucoup de concurrents font beaucoup mieux.

Politique de confidentialité et SAV

Chose relativement rare dans le monde des VPN, la page de politique de confidentialité des données est écrite intégralement en français et se montre très claire. Cyberghost affirme ainsi très clairement ne conserver aucun log de connexion, c’est-à-dire l’adresse IP de l’utilisateur, l’heure et la durée de la session interne qui passe par ses serveurs. Les seules données conservées par Cyberghost concernent des données utilisées lors de l’inscription, comme l’adresse email ou le moyen de paiement, ce qui est commun à 90 % des autres fournisseurs de VPN. A noter toutefois que contrairement à d’autres fournisseurs de VPN, Cyberghost n’a pas fait d’audit certifiant la non-conservation des log par une société tierce.

La politique de confidentialité de Cyberghost est aussi en français et très claire.

Le service client est quant à lui beaucoup moins accessible que chez la concurrence. Il faut en effet se rendre sur le site web, dans les paramètres de son compte et passer trois ou quatre fenêtres de FAQ. Le chat est ainsi disponible assez rapidement et supporte officiellement le français. Dans les faits, c’est bien le cas, même si ce français est très approximatif.

Tarifs et conclusion

Cyberghost propose plusieurs abonnements, allant de 1 mois à 3 ans. Les abonnements de deux et trois ans sont les plus intéressants avec des prix oscillants entre 71 et 95 euros. Un tarif légèrement inférieur à la moyenne, qui rend l’abonnement d’autant plus intéressant que son service, s’il n’est pas parfait, est largement suffisant pour un usage de VPN basique.

NordVPN : la valeur sûre

NordVPN, c’est tout simplement une valeur sûre du secteur des VPN. Son service est à la fois très complet et très performant. Avec 5654 serveurs au moment où nous écrivons ces lignes, répartis dans 58 pays, il est difficile de ne pas trouver son bonheur. C’est d’ailleurs l’un des fournisseurs de VPN les mieux dotés du moment.

Interface

Son interface est à la fois très simple et très complète. Dès le lancement de l’application, une carte du monde s’affiche. Il suffit de s’y balader et de cliquer sur l’icône d’un pays pour s’y connecter. Pour aller un peu plus loin, un bandeau situé à gauche de l’application permet lui aussi de choisir le pays depuis lequel naviguer sur Internet. Mais surtout, c’est depuis ce bandeau et les trois petits points situés à côté de chaque pays que l’on peut choisir un serveur particulier voire même la localisation d’une ville. Le choix de la ville n’est pas disponible pour tous les pays, seulement pour les plus grands comme les États-Unis ou le Canada.

Au lancement du client, NordVPN affiche une carte du monde et une liste de serveurs.

Si l’interface de NordVPN ne propose pas spécifiquement de serveurs dédiés au streaming (pour accéder au catalogue américain de Netflix, par exemple), il dispose en revanche de plusieurs onglets pour se connecter à des serveurs peer to peer (pour le téléchargement de torrent), des serveurs double VPN (c’est l’un des rares fournisseurs de VPN à le proposer) ou à des serveurs à IP fixe. Pratique… Quand on sait à quoi tout cela peut servir, car l’interface de NordVPN est d’une part entièrement en anglais (dans sa version desktop, mais elle est bien traduite en français dans sa version mobile) et d’autre part manque souvent d’explications.

Il est possible de choisir sur quel serveur on veut précisément se connecter.

Attention, sur macOS, deux applications existent. La première se trouve directement sur l’App Store et se nomme NordVPN IKE. La seconde est disponible depuis le site de NordVPN, et apparaît sous le nom d’OpenVPN. Privilégiez cette deuxième option qui propose le kill switch dans ses réglages. A l’inverse de celle sur l’App Store qui doit probablement se plier à certaines contraintes émises par Apple.

Sur mobile, l’application Android propose une expérience totalement identique à celle sur desktop. Attention, sur iOS le kill switch et le split tunneling manquent à l’appel.

Serveurs et débits

Au niveau des performances, il n’y a en revanche rien à dire. NordVPN utilise pas moins de 5566 serveurs répartis à travers 58 pays. Concrètement, vous allez pouvoir vous connecter depuis n’importe quelle région du monde avec NordVPN. Le site web de NordVPN met également à disposition un outil qui conseille l’utilisateur sur le choix de son serveur, selon le choix du pays, du type de serveur et du protocole de sécurité.

Contrairement à l’application desktop, l’application mobile est entièrement traduite en français

Les débits proposés par NordVPN sont très bons et dépassent régulièrement les 200 Mb/s en téléchargement. La vitesse d’upload quant à elle est bien meilleure sur les serveurs situés dans des pays à proximité comme les Pays-Bas. Et comme d’habitude avec les VPN, le ping est élevé sur les serveurs situés en dehors de la France, ce qui rend presque impossible la pratique du jeu vidéo en ligne.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN2899398
Serveur français3222248
Serveur américain (New-York)7722512
Serveur néerlandais15283283
Serveur hongkongais2711454

Contournement des géoblocages

NordVPN permet simplement de contourner les géoblocages des pays dans lequel le service à des serveurs. Pour y parvenir, il suffit de sélectionner depuis l’application un serveur situé à l’étranger pour y localiser sa connexion. Cela permet, entre autres, de profiter du catalogue américain de Netflix que l’on ne trouve pas en France. La qualité du flux vidéo est au rendez-vous, et le temps de chargement du contenu semble être le même que sans VPN. Il en va de même lorsqu’on visite Netflix depuis un serveur canadien. Il se peut que certains serveurs soient bloqués par les services de SVoD, dans ces cas précis il suffit de se connecter à un autre serveur au hasard jusqu’à contourner le géoblocage.

Politique de confidentialité et SAV

Comme d’autres VPN, NordVPN assure que son service ne conserve aucun registre de l’activité de l’utilisateur : une « no logs policy ». Concrètement, NordVPN ne sait pas à quel moment vous vous connectez à Internet, ne connaît pas les sites que vous visitez ni les contenus que vous téléchargez. Pour confirmer ses dires, NordVPN a fait appel à quatre sociétés d’audits indépendantes. Les rapports peuvent être consultés par les utilisateurs de NordVPN, directement depuis l’espace client.

Comme tous les principaux fournisseurs de VPN, la politique de confidentialité de son service se veut très claire.

NordVPN fournit un service client que l’on peut contacter par un chat en ligne directement depuis la rubrique contact du site. Lors de la demande, une option permet de sélectionner la langue française, et d’avoir donc un interlocuteur maîtrisant parfaitement notre langue. C’est un très bon point et NordVPN est aujourd’hui le seul à proposer cette qualité de service. Par ailleurs, celui-ci est accessible en quelques minutes seulement et répond très rapidement aux questions.

Tarifs et conclusion

En ce qui concerne les tarifs, NordVPN se situe dans la moyenne des VPN premium. Les prix sont d’ailleurs enfin affichés en euros :

• environ 74 euros pour un an
• environ 106 euros pour deux ans
• et enfin, environ 111 euros pour trois ans

Pour conclure, NordVPN est un excellent VPN haut de gamme qu’il est facile de recommander. La qualité de connexion est bonne, et le contournement des géoblocages fonctionne sans accrocs. On regrette cependant une application en anglais, ainsi que peu avare en explications.

PureVPN : une bonne alternative à moindre prix

PureVPN est un outsider dans le monde du VPN. L’entreprise hongkongaise propose en effet des tarifs très intéressants et n’hésite pas à intégrer des nouveautés rapidement dans ses différents clients. Une réactivité appréciable.

Interface

L’interface du client de PureVPN a le mérite d’être plutôt claire. Dès son lancement, il est proposé à l’utilisateur de choisir le type d’usage que l’on désire : streaming, « liberté d’internet » (pour contourner les géoblocage), sécurité, partage de fichier et IP dédié. L’interface n’est pas esthétiquement au goût du jour, mais la compréhension générale reste bonne.

Le client PureVPN lors de son lancement.

Et c’est tant mieux, puisque l’application regorge de bonnes idées. Par exemple, elle propose des serveurs spéciaux pour certains services particuliers tels que Netflix ou les replay de la BBC. Un autre outil permet d’afficher le ping, et donc la rapidité, de tous les serveurs proposés par PureVPN. Si vous avez juste besoin de la connexion chiffrée la plus rapide possible, c’est très pratique.

Serveurs et débits

PureVPN prétend disposer de plus de 2 000 serveurs répartis dans plus de 140 pays. Ceux-ci sont accessibles depuis l’application PureVPN, et répartis à travers les différents modes.

PureVPN permet de se connecter automatiquement à un serveur pour voir une chaîne étrangère directement.

A l’usage, la vitesse de connexion n’est pas à la hauteur de la concurrence lors de la connexion à un serveur étranger. Elle est également très aléatoire. Nous avons par exemple obtenu une vitesse de téléchargement à 245 Mb/s depuis un serveur hongkongais, contre 18 Mb/s seulement depuis un serveur situé aux Pays-Bas. En revanche, en France elle très bonne puisque nous avons obtenu une vitesse de téléchargement à 360 Mb/s et de 327 Mb/s en upload. Un record sur nos speedtests.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN2920398
Serveur français3360327
Serveur américain (New-York)1145528
Serveur néerlandais18122117
Serveur hongkongais2458616

Contournement des géoblocages

Pour contourner les géoblocages, PureVPN propose des serveurs dédiés à chaque service important. Les plus utilisés sont présents, comme Netflix US, la BBC ou encore Amazon Prime US. Et cela fonctionne bien, puisque nous n’avons jamais eu de problème pour visionner du contenu sur Netflix US.

Les différents modes de connexion proposés par le client de PureVPN.

En revanche, Netflix Canada manque à l’appel, et il est difficile de s’y connecter depuis PureVPN. Notamment parce que l’application ne laisse pas choisir précisément sur quel serveur se connecter dans un pays particulier. Ainsi, si le serveur canadien est bloqué par Netflix, il faudra alors essayer de se reconnecter jusqu’à tomber aléatoirement sur un nouveau serveur que Netflix Canada ne bloque pas.

Politique de confidentialité et SAV

Comme c’est souvent le cas chez la concurrence, PureVPN dit appliquer une « no logs policy ». C’est-à-dire que PureVPN certifie ne conserver aucune donnée transitant sur ses serveurs. Cela comprend les activités de navigation, les adresses IP attribuées par le VPN ou encore la durée de connexion. Pour corroborer ses dires, PureVPN a lui aussi fait appel à une société d’audit qui valide ces affirmations.

L’application mobile de PureVPN dispose d’un mode sombre bienvenue !

Le service client de PureVPN est accessible depuis le site Internet de la société, dans la partie Centre de soutien. Cette page comporte entre autres une FAQ en anglais, ainsi qu’un lien ouvrant une discussion instantanée avec un membre du service client. L’interlocuteur ne parle qu’anglais, mais il est disponible rapidement. Il faudra seulement patienter quelques minutes entre chaque question pour avoir une réponse, mais ce n’est pas très fâcheux.

Tarifs et conclusion

PureVPN est l’un des services les moins chers du marché des VPN. L’abonnement au prix le plus intéressant est celui de 2 ans à 61,2 euros, soit 2,55 euros par mois. L’abonnement d’un an lui est à 40,92 euros. Enfin, vous pouvez vous abonner pour un mois seulement, à 9,60 euros.

Pour profiter d’un VPN à ce prix, il faut accepter faire des concessions, notamment sur la vitesse des débits proposés par les serveurs de PureVPN. L’application n’est pas la plus jolie non plus, mais elle est fonctionnelle et comporte quelques particularités plutôt pratiques.

VyprVPN : le VPN qui veut votre confiance

VyprVPN est l’un des fournisseurs de VPN les plus renommés au monde. Et il faut bien admettre que cette société Suisse possède de très bons arguments.

Interface

Si l’on s’en tient au client, VyprVPN n’est probablement pas le plus beau ou, d’apparence, le plus complet. Au lancement, sur desktop, c’est tout juste si l’interface affiche un gros bouton de connexion, la possibilité de choisir son serveur et c’est tout. Elle presque identique sur mobile et se prête d’ailleurs mieux à l’usage sur un écran de smartphone.

L’interface de l’application desktop de VyprVPN affiche le minimum syndical.

Pas de types de serveurs par usage ici (pour le streaming ou le peer to peer), et il n’est pas possible non plus de choisir un serveur en particulier dans un pays. On regrette également que le split tunneling soit absent de la version desktop. Il est toutefois présent sur la version Android de son application.

L’application de VyprVPN se prête mieux au mobile qu’au desktop. La version mobile est par ailleurs la seule à proposer l’option de Split tunneling.

Mais cette interface est non seulement entièrement (et bien) traduite en français, mais propose en plus des explications très claires sur ses fonctionnalités. C’est d’ailleurs presque le seul client à être aussi explicite sur ses fonctionnalités !

Serveurs et débits

Ce n’est pas un mal pour autant, puisque les serveurs sont systématiquement très rapides et que VyprVPN s’occupe toujours de choisir à la place de l’utilisateur. Avec des résultats légèrement en dessous de la moyenne :

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN2902399
Serveur français3311631
Serveur américain (New-York)813945
Serveur néerlandais1581130
Serveur hongkongais2412128

VyprVPN se targue de disposer de ses propres serveurs (ce qui est très rare dans le monde du VPN grand public) et de proposer plus de 200 000 adresses IP. Comme beaucoup de fournisseurs de VPN désormais, la marque a réalisé un audit par une société indépendante afin de prouver qu’elle ne conservait pas les données (logs) de ses utilisateurs.

Contournement des géoblocages et SAV

Nous avons pu lancer des films sur le catalogue américain de Netflix sans aucun problème (mais celui du Canada ou des Pays-Bas a été bloqué) et le téléchargement de Torrent tournait aux alentours de 6 Mo/s, dans la moyenne haute de nos tests.

L’un des principaux arguments de VyprVPN est de disposer non seulement de ses propres serveurs, mais aussi de son propre protocole de chiffrement. Tout est fait pour que l’utilisateur se sente en sécurité.

Quant au SAV, il passe là encore par un système de chat avec un conseiller. Les conversations sont en anglais, mais un outil de traduction automatique permet de faciliter les échanges. Il n’y a pas grand-chose de spécial à dire à son sujet, il est rapide, courtois et a parfaitement répondu à nos questions plus ou moins techniques.

Tarifs et conclusion

Concernant les tarifs, VyprVPN a revu son offre il y a peu. Ses tarifs sont parmi les plus intéressants du marché. Comptez 60 dollars pour un abonnement de deux ans (environ 53 euros) ou 45 dollars pour l’abonnement d’un an (40 euros environ). Dans les deux cas, il est possible de partager l’abonnement sur 5 appareils différents.

ProtonVPN : le contrat de confiance

La société Suisse Proton Technologies AG est considérée comme une référence de la cybersécurité. En plus de son excellent service de mail, elle propose une application de VPN depuis 2017. Que vaut-elle vraiment ?

Interface

ProtonVPN est un condensé de toutes les bonnes idées que l’on peut trouver chez les autres applications de VPN. Sur desktop, l’application de ProtonVPN reprend ainsi la carte du monde de NordVPN ou la courbe de débit d’IPVanish. Que ce soit sur mobile ou sur desktop, on apprécie qu’elle soit nativement sombre et donc qu’elle préserve nos yeux.

L’application desktop de ProtonVPN est vraiment très réussie, que ce soit esthétiquement ou d’un point de vue fonctionnel.

L’originalité de l’application ProtonVPN provient des profils. Plutôt que de rechercher un serveur sur la carte du monde à chaque démarrage, on peut ainsi créer des « serveurs favoris » — les fameux profils — auxquels on assigne des types de serveurs (pour le P2P, pour Tor, pour le double VPN) et un nom et sur lesquels on se reconnecte en un clic lors de ses prochaines sessions. C’est plutôt bien vu si on a repéré des serveurs qui nous conviennent bien.

ProtonVPN permet de créer ses propres profils, de façon à se connecter rapidement à un ou des serveurs en fonction du type d’usage que l’on souhaite en faire. Bien vu !

Autre élément de différenciation important de ProtonVPN : toutes ses applications (Windows, MacOS, iOS et Android) sont open source et auditées par des experts. Ce qui signifie concrètement que ProtonVPN est l’une des applications VPN les plus claires et les plus fiables du marché. La société Proton Technologies AG n’a rien à cacher.

Serveurs et débits

Avec 698 serveurs répartis dans 44 pays, ProtonVPN ne joue pas la carte de la surabondance de serveurs. Peu importe en fait, car le but de ce fournisseur n’est pas tant la performance ou l’accès aux catalogues étrangers de plateformes de SVOD que la sécurité de la connexion de ses utilisateurs.

Les serveurs Secure Core de ProtonVPN garantissent une double sécurité pour la confidentialité de vos données.

ProtonVPN propose ainsi quatre types de serveurs différents. Les serveurs « Secure Core » sont de loin le principal argument de la marque. Il s’agit concrètement d’un double VPN. Dans sa description, Proton indique ainsi qu’il est facile pour certaines agences de renseignement de se connecter à des serveurs VPN pour surveiller le trafic. Les serveurs Secure Core permettent ainsi de se connecter sur des serveurs potentiellement surveillés (aux États-Unis par exemple), mais le trafic passe alors par un deuxième serveur VPN situé dans un pays qui n’autorise pas la surveillance de serveurs (comme la Suisse ou l’Islande. Il y a toutefois une contrepartie : étant donné qu’il s’agit d’une connexion sur un double serveur, le débit est très ralenti.

Les autres serveurs sont des serveurs standards, dédié au Peer to peer et dédié à l’accès au réseau Tor. Bref, des serveurs avant tout orientés vers la confidentialité et la sécurité. Forcément, la performance n’est pas toujours au rendez-vous quand la promesse est à la fiabilité.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN3844398
Serveur français3304288
Serveur américain (New-York)1054256
Serveur néerlandais16126129
Serveur hongkongais2711734

Contournement des géoblocages

Quand il s’agit de se géolocaliser à l’étranger, ProtonVPN remplit son office parfaitement. Quand il s’agit d’accéder aux catalogues étrangers de Netflix, c’est une toute autre histoire. Officiellement, ProtonVPN est bien capable de contourner le géoblocage des catalogues américains, anglais et allemands de Netflix. Seuls les serveurs Premium (avec une icône « P » derrière le serveur) le permettent. Dans les faits, il faut souvent tâtonner et trouver le bon serveur qui va permettre d’accéder à Netflix US ou UK.

L’application mobile de ProtonVPN est tout aussi complète que la version desktop. Dommage que les profils de serveurs ne soient pas synchronisés entre les deux applications.

En d’autres termes : ProtonVPN n’est pas forcément le fournisseur idéal pour accéder au catalogue américain de Netflix ou Disney+.

Politique de confidentialité et SAV

La page concernant la politique de rétention des données de ProtonVPN est très claire (quoiqu’en anglais) : le fournisseur affirme ne retenir aucune information concernant l’utilisation que font ses utilisateurs de ses serveurs VPN. Les seules données que recueille ProtonVPN est le moment où un utilisateur se connecte à l’un de ses serveurs (horodatage). ProtonVPN affirme par ailleurs que la société respecte la loi suisse. Quand bien même les sociétés de télécommunication doivent conserver les données des utilisateurs pendant 6 mois, le fait que ProtonVPN soit un service de VPN l’exclut de fait de cette loi. Contrairement à d’autres fournisseurs de VPN toutefois, aucun audit venant confirmer l’absence de rétention de données utilisateur ne vient appuyer les affirmations de la société.

Enfin, s’il y a un point sur lequel ProtonVPN a du retard sur ses concurrents, c’est bien au niveau du SAV. Le formulaire de contact du service client passe uniquement par un formulaire (entièrement en anglais) et les réponses sont ensuite transmises par mail « environ un ou deux jours en moyenne après la question ». Nous avons posé une question en français et la réponse est arrivée une heure après, rédigée en anglais. Une réponse très complète et très cordiale, mais qui demande de patienter un peu plus longtemps que chez les autres fournisseurs de VPN.

Tarifs et conclusion

ProtonVPN propose en tout 4 offres :

• Une offre gratuite permettant d’accéder à une poignée de serveurs avec une connexion réduite
• Une offre « basique » à 4 euros par mois (48 euros par an) qui comprend à l’accès à toutes les localisations, mais avec une vitesse réduite et sans l’accès aux serveurs Tor et Secure Core
• Une offre « Plus » à 8 euros par mois (96 euros par an) qui débloque complètement le service avec l’accès à tous les serveurs et sans restriction de vitesse
• Une « Visionnary » à 24 euros par mois (288 euros par an), qui est identique à l’offre « Plus », mais qui permet 10 connexions simultanées avec le même compte (contre 5 pour l’offre Plus)

ProtonVPN est sans conteste l’une des offres les plus fiables et les plus sécurisantes du marché VPN actuellement. Pas de boniments sur le prix ici, les tarifs sont fixes et ne prennent jamais « – 75 % » du jour au lendemain. Quant au service, il fait ce qu’il affirme : il donne accès à des serveurs VPN sécurisés un peu partout dans le monde. Peut-être avec un accès à Netflix US aléatoire, peut-être avec un peu moins de choix de localisation aussi, mais avec plus de sécurité.

IPVanish : Interface vieillotte mais service de qualité

IPVanish n’est peut-être pas le VPN le plus connu, mais c’est l’une des marques les plus anciennes du secteur, puisqu’elle a été lancée en 2012. Une expérience qui se ressent beaucoup à l’usage.

Interface

Le lancement du client IPVanish peut désorienter un peu le néophyte. Pas de gros bouton pour mettre le VPN en marche, mais une foultitude de petites fenêtres et onglets de sélection répartis ici et là sur fond de noir et vert (un bon point pour vos yeux la nuit tombée). Derrière cette interface un peu austère, on apprécie toutefois le fait d’avoir la possibilité de tout filtrer très facilement, par pays, par vitesse de serveur, voire par serveur une fois le territoire choisi. En revanche, aucune option ne permet de choisir des VPN spécialisés dans un type d’usage (pour le streaming ou le peer to peer par exemple).

Une fois connecté, le client d’IPVanish montre une grande courbe de données envoyées et reçues.

Très simple, mais un peu chiche en contenu et en options (l’option de split tunneling est aux abonnés absent sur la version desktop de l’application par exemple), cette interface dispose également d’un volet permettant de voir en temps réel la vitesse de download et d’upload avec le serveur sur lequel on est connecté. Idéal pour savoir si oui ou non ce stream de Netflix US fonctionne bien.

L’application Android est pour le moins… austère.

Serveurs et débits

IPVanish dispose de 1300 serveurs situés dans 75 localisation à travers le monde. Des serveurs qui affichent des débits plutôt dans la moyenne haute si l’on excepte les Etats-Unis.

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN3936403
Serveur français4233225
Serveur américain (New-York)864431
Serveur néerlandais20115108
Serveur hongkongais34615111

Contournement des géoblocages et SAV

Lors de nos tests, IPVanish s’est montré très performant pour contourner le géoblocage de Netflix US. La qualité des vidéos est excellente et la plateforme de SVOD s’affiche très rapidement. En revanche l’accès à Netflix Canada n’a jamais fonctionné.

IPvanish fait parti des rares applications VPN à proposer une carte du monde pour sa liste des serveurs.

Depuis son espace client, sur son site web, IPVanish permet de contacter un service client par chat. Celui-ci est uniquement en anglais, mais les conseillers disposent d’un outil de traduction automatique relativement efficace. Le SAV nous a répond très rapidement, quelques secondes après s’être connecté.

Tarifs et conclusion

Niveau tarif, IPVanish est dans la partie basse de ce que l’on trouve sur le marché. Trois forfaits sont proposés : un au mois (à 10 dollars le mois, soit environ 8,80 euros), un pour trois mois (26,99 dollars, soit environ 24 euros) et un pour un an (47,99 dollars, soit environ 43 euros). À noter qu’une licence permet de couvrir jusqu’à 10 appareils allant des ordinateurs sous Windows ou Mac au routeur en passant par les smartphones.

StrongVPN : si vous avez besoin de couvrir beaucoup d'appareils

StrongVPN ne s'embarrasse pas d’une interface très fournie ou de fonctionnalités multiples. C’est un VPN qui va à l’essentiel et qui essaye de couvrir le plus d’appareils possible.

Interface

Le client est à ce titre un exemple de sobriété, peut-être top même. Que ce soit sur mobile ou sur desktop, on trouve une carte du monde, un bouton pour choisir le serveur et un bouton pour se connecter. Point. Pas de serveurs spécialisés dans un usage particulier ni de liste interminable de serveurs. Une sobriété qui se retrouve jusque dans les options, qui proposent tout simplement un kill switch (la version mobile est la seule à proposer le Split Tunneling) et des options de choix de protocole.

Un bouton pour se connecter, un bouton pour changer de serveur, l’interface de StrongVPN va à l’essentiel.

A ce titre, il est important de noter que StrongVPN est l’un des rares fournisseur de VPN à proposer à la fois le protocole OpenVPN – utilisé par tous les autres fournisseurs de VPN – et le protocole Wireguard, un protocole d’avenir qui a l’ambition de remplacer OpenVPN.

Serveurs et débits

Quel intérêt de choisir StrongVPN alors ? Ce fournisseur de VPN ne s’adresse pas tellement au grand public qui veut regarder Netflix qu’à ceux qui désirent réellement protéger leur vie privée. Il ne couvre qu’une trentaine de pays avec plus de 950 serveurs, mais il propose près de 60 000 adresses IP.

Pour se démarquer de la concurrence, StrongVPN propose quelques à-côtés intéressants. L’abonnement d’un an est ainsi associé à SugarSync, un service de stockage dans le cloud dont les données sont chiffrées. L’abonnement d’un an au VPN s’accompagne alors d’un espace de stockage de 250 Go, ce qui est vraiment généreux. Deuxième point intéressant : l’abonnement à StrongVPN permet d’utiliser le service sur pas moins de 12 appareils différents. C’est le plus généreux de ce comparatif. Voici les tests de débits effectués par nos soins :

 PingDownload (Mb/s)Upload (Mb/s)
Sans VPN2903394
Serveur français10109
Serveur américain (New-York)83215
Serveur néerlandais25169
Serveur hongkongais3781614

Contournement des géoblocages et SAV

Malgré des débits très faibles, l’accès à Netflix US fonctionne étonnamment bien. StrongVPN n’a rencontré aucun problème pour accéder au catalogue américain et les vidéos se sont toujours lancées dans une excellente qualité.

L’application mobile de StrongVPN est plus réussie que celle sur ordinateur.

Concernant le SAV, celui-ci s’effectue via un chat que l’on trouve en se connectant à son compte, sur le site web. Sans surprise, celui-ci est entièrement en anglais ou passe par une traduction automatique approximative. Un chat de SAV tout à fait classique, ni plus ni moins efficace que ses concurrents.

Tarifs et conclusion

StrongVPN est un VPN fonctionnel… Mais qui accuse un certain retard face à ses concurrents. Retard sur l’application – désuète – et sur les débits de ses serveurs dans la moyenne basse de notre comparateur.

Mais son offre à 69,99 dollars (environ 61 euros) qui permet de couvrir 12 appareils simultanément et comprend un espace de stockage de 250 Go dans le cloud. A noter également que StrongVPN possède des firmware à installer sur des routeurs pour sécuriser totalement une installation réseau.

🛠 Qu’est ce qu’un VPN ?

Un VPN, pour Virtual Private Network, est un système qui va vous attribuer une nouvelle IP et va protéger vos données transitant sur Internet en les chiffrant. Dans les faits, il s’agit bien souvent d’un programme – un logiciel ou une application – qui va s’occuper de connecter votre ordinateur, votre smartphone, voire votre routeur à un serveur, situé généralement à l’étranger et qui vous permet, entre autres, de bénéficier d’une nouvelle adresse IP.

Cette connexion à un serveur externe a plusieurs avantages. Le premier, c’est qu’il est possible de masquer votre adresse IP et de la « délocaliser » là où se trouvent physiquement les serveurs auxquels le VPN vous connecte. C’est pour cela que les VPN permettent d’accéder plus facilement aux catalogues des services de streaming étranger, puisque ces sites vous considèrent comme physiquement présent sur le territoire du catalogue demandé.

Qu'est ce qu'un VPN schéma

Une très bonne illustration du fonctionnement d’un VPN. La connexion est déportée sur un serveur, qui va aller sur Internet à votre place et faire transiter les informations sur votre PC en les chiffrant.

Plus que de délocaliser son adresse IP, les VPN ont également un autre avantage : la connexion entre votre PC et le serveur distant est chiffrée. Autrement dit, les données ne peuvent être interceptées par un tiers, que ce soit votre opérateur Internet ou un éventuel pirate.

Pour résumer : un VPN vous permet à la fois de garantir la sécurité de vos données qui transitent sur Internet, mais aussi de délocaliser sa connexion aux quatre coins du monde… Si ces quatre coins du monde sont couverts par les serveurs proposés par votre fournisseur de VPN.

🔗 Comment choisir son VPN ?

Les fournisseurs de VPN proposent tous le même service : vous permettre de vous connecter à l’un de leurs serveurs afin d’anonymiser sa connexion Internet. Il existe toutefois quatre critères principaux à prendre en compte : le nombre de serveurs et le nombre de pays couverts, l’usage que vous désirez en faire (contourner le géoblocage de Netflix, peer to peer, anonymat), le nombre d’appareil sur lequel on peut installer le VPN et bien entendu le tarif.

Le nombre de serveurs et le nombre de pays couverts par ces serveurs : plus un fournisseur de VPN propose de serveurs et plus il y a de chances que la connexion soit bonne. Si la grande majorité des fournisseurs de VPN disposent de serveurs aux États-Unis, il faut également prendre en compte les autres pays. Les VPN haut de gamme peuvent couvrir plus de 60 pays tandis que d’autres se contentent d’une trentaine.

Il faut également prendre en compte l’usage que vous désirez en faire. De nombreux utilisateurs prennent un VPN pour contourner le géoblocage de Netflix, par exemple. Certains fournisseurs de VPN, même s’ils disposent de nombreux serveurs ne garantissent pas l’accès à Netflix US, ou au téléchargement en peer to peer, voire brident la vitesse de téléchargement ou le nombre de Go qu’il est possible d’utiliser. D’autres ne permettent pas d’accéder au catalogue américain de Netflix mais disposent d’un grand nombre d’adresses IP de façon à mieux anonymiser sa connexion. Attention donc à bien lire les services fournis par les VPN sur leur site officiel… ou dans nos avis publiés un peu plus haut dans cette page.

Voilà quelques-uns des films que l’on peut voir sur Netlflix US en tapant Star Wars dans le moteur de recherche.

Enfin, il faut également savoir sur combien d’appareils il est possible d’utiliser un service de VPN simultanément. Avoir un VPN sur son ordinateur, c’est bien, mais c’est encore mieux quand il est aussi installé sur son smartphone, sur sa tablette, voire sur son routeur. Là encore, le nombre varie beaucoup d’un fournisseur à un autre, souvent de 3 à 8 appareils.

Un dernier mot sur les tarifs proposés par les VPN en 2019. Tous proposent très régulièrement des promotions. On vous déconseillera donc de vous abonner hors de ces périodes, très fréquentes. Notez pour finir que les meilleures offres sur un, deux ou trois ans sont souvent affichées au mois, mais qu’il faut payer pour l’ensemble de la période lors de l’achat. Comprenez : si un fournisseur de VPN affiche une offre à 2,5 euros pendant un an, il faudra payer 30 euros au moment de l’achat.

🤔 Comment utiliser un VPN ?

Tous les fournisseurs de VPN proposent aujourd’hui un logiciel ou une application pour utiliser leurs services. Il suffit simplement de l’installer sur son ordinateur ou son smartphone, de choisir un serveur et un pays pour modifier sa connexion et d’appuyer sur le bouton « Se connecter ». Techniquement, il n’y a rien de plus facile à faire.

Si vous êtes du genre curieux ou bricoleur, vous pouvez également fouiller dans les options des applications ou logiciels. La grande majorité des fournisseurs de VPN proposent peu ou prou les mêmes options de bases. Le Kill Switch est la plus répandu. Elle permet d’interrompre automatiquement la connexion à Internet si la connexion avec le serveur distant est perdue. On trouve également souvent la fonctionnalité de Split Tunneling. Il s’agit ici de la possibilité d’associer une application en particulier (un client de torrent, un navigateur Internet) à une connexion VPN. Lors du lancement de l’application, celle-ci se connectera alors automatiquement à un VPN tandis que les autres applications utiliseront la connexion Internet classique.

📺 Quel VPN pour Netflix US ?

La grande majorité des fournisseurs de VPN vont vous assurer qu’ils permettent bien de contourner le géoblocage des sites de streaming afin d’accéder à leurs catalogues étrangers, et plus particulièrement au catalogue américain de Netflix. Dans les faits… C’est très variable car tout dépend de la qualité de la connexion du serveur du VPN. Il peut être tout à fait possible d’accéder au catalogue de Netflix US, mais d’avoir du mal à charger les vidéos ou celles-ci peuvent s’afficher en basse qualité. C’est pourquoi nous avons précisé dans notre comparateur de VPN leur qualité de connexion à Netflix US.

Il n’y a pas de secret, pour trouver le meilleur VPN pour regarder Netflix US, il faut lire les avis des utilisateurs, consulter des tests ou encore utiliser les périodes « satisfait ou remboursé » (qui varient de quelques jours à un mois suivant les fournisseurs de VPN) pour se faire un avis sur les VPN qui vous tentent.

De notre côté, des VPN comme ExpressVPN, NordVPN ou Cyberghost (liste non exhaustive) ont parfaitement réussi à lancer des vidéos du catalogue américain de Netflix sans aucun problème de connexion. Il faut toutefois noter que si le catalogue américain se charge bien sur un VPN, cela ne garantit pas du tout que les autres catalogues étrangers de Netflix fonctionnent pour autant. Lors de nos tests, rares étaient les VPN capables de lancer Netflix Canada en plus de Netlifx US, par exemple. ExpressVPN est à ce titre l’un des bons élèves du genre.

🔒 La conservation des données

Nous avons indiqué dans le tableau ci-dessus une ligne « Conservation des données ». Elle indique si oui ou non les fournisseurs de VPN conservent les données de leurs utilisateurs d’une manière ou d’une autre. Cette politique de conservation des données (ou log policy en anglais) peut varier d’un fournisseur à un autre. Certains, conservent parfois une partie des données de connexion des utilisateurs et sont donc susceptibles de pouvoir les communiquer à des tiers ou l’autorité d’un état. Cela s’est déjà vu par le passé.

PureVPN fait parti des VPN qui affirment ne pas collecter ou retenir les données de connexion des utilisateurs.

La majorité affirme en tout cas dans leur politique de confidentialité ne conserver aucune trace de l’activité des utilisateurs. Ce qui ne les empêche pas conserver sur leur site web le nom, l’email et le moyen de paiement utilisé par un utilisateur pour accéder à leur service. Si cet élément est important pour vous, vérifiez que le fournisseur de VPN permet l’achat en bitcoin ou en cryptomonnaie pour être certain de ne pas être tracé d’une manière ou d’une autre.

💰 VPN gratuit ou VPN payant ?

Vous l’avez sûrement remarqué, mais nous n’avons pas abordé ici le sujet des VPN gratuits. Et pour cause, nous vous les déconseillons purement et simplement. Non seulement la connexion n’est pas toujours très stable ou très rapide, mais en plus les VPN gratuits font leur chiffre sur vos données, qu’ils conservent et revendent à des tiers. Quand ils ne sont pas infectés de malwares. La concurrence entre les fournisseurs de VPN est actuellement assez forte pour faire baisser les prix et vous permettre de mieux protéger vos données.

À propos des liens de cette page

Les liens vers les offres de ce comparateur de forfait sont tous affiliés. Cela signifie que FrAndroid touche une commission lorsque vous prenez un forfait d’un des fournisseurs de VPN listés ci-dessus. C’est ce qui permet à FrAndroid de vivre, le site étant sans paywall. Ce qui n’impacte en aucun cas le contenu de cette page, qui a été écrit en toute indépendance des fournisseurs de VPN.