Quel smartphone Samsung acheter en 2020 ?

Coréegraphie

 

Samsung est aujourd'hui le plus vendeur de smartphone au monde. Une popularité due à ses flagships, mais aussi à ses multiples références de milieu de gamme. Quel est le meilleur smartphone de Samsung, celui avec le meilleur rapport qualité/prix, ou quelle est la gamme qui vous correspond le plus entre les Galaxy S, Note ou A ? Voici les bons tuyaux.

Aujourd’hui encore, Samsung est synonyme d’Android pour beaucoup de personnes. Le constructeur coréen a su s’imposer comme le leader du marché du célèbre système d’exploitation mobile de Google, notamment en France, et mais aussi dans le reste du monde. Au troisième trimestre 2019, le fabricant est toujours le plus grand constructeur au monde avec 78,6 millions de terminaux distribués pour 21% de parts de marché selon l’institut Counterpoint.

Il faut dire que Samsung couvre toutes les gammes de prix avec ses Galaxy A largement remise à plat en 2019 et particulièrement bien panachée au niveau des prix depuis. Les Galaxy S et des Galaxy Note restent quant à eux synonymes de smartphones premium. Voici les terminaux que nous recommandons actuellement chez le constructeur coréen.

Le premium

Galaxy S20 Ultra 

Le Galaxy S20 Ultra est LE flagship de 2020 pour Samsung. Il fait donc sans surprise dans la débauche technique. Les principales différences avec les S10 de l’année dernière sont d’abord à chercher au niveau de l’écran. Il est toujours Amoled, mais cette fois avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Outre la qualité intrinsèque de la — très grande — dalle de 6,9 pouces, ce gain de fluidité est particulièrement agréable à l’usage. On l’appréciait chez OnePlus et d’autres, c’est désormais le cas chez Samsung également. 

La seconde innovation de Samsung sur ce Galaxy S20 Ultra est l’intégration d’un capteur de photo capable d’offrir un zoom hybride jusqu’à 100x. C’est ce qu’on trouve de mieux actuellement sur le marché. Bien évidemment à ce niveau de zoom, les clichés ne trouveront pas leur place dans une galerie d’art, mais la prouesse et là, et il faut surtout retenir que cela permet un zoom optique 10x. On trouve également un capteur principal de 108 mégapixels. 

La grande taille du smartphone permet d’y loger une belle batterie, qui lui assure une autonomie confortable même si l’on aurait pu en attendre un peu plus de la part de Samsung sur ce point. Vous n’aurez en revanche à rien à redire sur les performances avec un nouveau processeur Exynos 990, gravé en 7 nm et les 12 Go de mémoire vive qui l’accompagne. Le Nec plus ultra que vous pourrez admirer dans notre test du Galaxy S20 Ultra.

Pourquoi opter pour le Galaxy S20 Ultra ? 

  • Vous voulez le top du top
  • Le très écran à 120 Hz
  • Un téléphoto 10x

Galaxy S20

Si c’est bien le S20 Ultra qui chapeaute les smartphones Samsung, la série S de 2020 se compose aussi d’un Galaxy S20 et d’un S20 Plus. Nous n’avons pas encore testé ce dernier, mais nous nous sommes attardés sur les modèles de la gamme. S’il reste indéniablement un excellent terminal, il commet quelques impairs qui l’empêchent de s’imposer comme la référence actuellement, notamment à cause d’une autonomie un peu faiblarde. 

Vous aurez toutefois les joies de l’écran 120 Hz ainsi qu’une partie photo accomplie avec un zoom hybride x30, même si là encore, elle aura pu être un poil meilleur. Les performances sont évidemment là, et vous prendrez du plaisir à utiliser l’interface OneUI. Toutefois, nous émettons quelques réserves sur le terminal. S’il est recommandable en l’état, il le sera probablement plus dans quelques mois après une première fournée de baisses de prix. 

Nous attendons de tester en profondeur le 20+ pour voir s’il corrige l’écueil de l’autonomie. Dans ce cas-là, ce sera plutôt vers lui qu’il faudra se tourner. En attendant, vous pouvez consulter notre test du Galaxy S20. 

Galaxy Z Flip

Le Galaxy Z Flip est le premier smartphone pliable que l’on peut recommander… si vous voulez un smartphone pliable et que vous avez le budget pour. Un peu plus accessible que le Galaxy Fold qui dépassait les 2000 euros, ce Z Flip est aussi beaucoup plus fonctionnel au quotidien. En se pliant à l’horizontale, on retrouve le facteur de forme des smartphones à clapet d’antan. Et, oui, c’est franchement cool. 

S’il ne possède pas toutes les avancées technologiques de la gamme S20, le Z Flip conserve une fiche technique solide, qui correspond grosso modo à ce proposaient des terminaux haut de gamme de l’année 2019. Cela sera suffisant pour tous les usages et pour les mois à venir. Il n’y a pas soucis à se faire. La partie photo est également du même acabit, un peu près dans la norme de ce qui se faisait l’année dernière. 

Le souci du Z Flip tient plus dans son autonomie, un peu moins bien gérée que sur des smartphones plus classiques. Vous aurez du mal à dépasser la journée d’utilisation, c’est tolérable, mais la norme est désormais à la journée et demie d’utilisation. Samsung utilise sans surprise son interface OneUI, mais avec quelques optimisations sympathiques pensées pour ce facteur de forme. Vous trouverez tous les détails dans notre test du Galaxy Z Flip.

Pourquoi choisir le Galaxy Z Flip ?

  • Parce que c’est un smartphone pliable !

Le haut de gamme

Samsung Galaxy S10 Plus

S’ils ne sont plus les derniers smartphones de la marque, les S10, dont le S10 plus, restent d’actualité… d’autant que l’arrivée des nouveau modèles vont avoir tendance à tirer les prix vers le bas. À chaque sortie de son nouveau flagship, Samsung nous a habitués à proposer un modèle boosté avec la célèbre mention « Plus ». C’est donc tout naturellement que le Samsung Galaxy S10 Plus voit le jour aujourd’hui, en proposant notamment des dimensions plus larges et quelques spécificités supplémentaires afin de renforcer l’aspect premium de sa gamme. Une fois de plus, le constructeur coréen propose les meilleurs écrans du marché pour ses smartphones, avec une dalle Dynamic AMOLED de 6,4 pouces (contre 6,1 pouces pour le S10) aux bords incurvés et une définition maximale Quad HD de 3040 x 1440 pixels.

Lui aussi est propulsé par le nouveau SoC Exynos 9820 (et épaulé par 8 Go de mémoire vive) pour des performances très élevées au quotidien. Il tourne nativement sous Android 9.0 Pie avec l’interface One UI et intègre un lecteur d’empreintes à ultrason sous l’écran pour déverrouiller le smartphone. Son autonomie n’est d’ailleurs pas en reste avec une batterie de 4 100 mAh, il pourra aisément tenir une journée entière avec une utilisation intensive sans montrer des signes de fatigue. Du côté de la photo, il bénéficie du même module triple capteur que le S10 pour toujours soutenir une certaine polyvalence, mais rajoute une seconde caméra frontale pour grossir la bulle dans l’écran.

Besoin de plus d’informations ? Retrouvez notre test complet du Samsung Galaxy S10 Plus.

Pourquoi opter pour le Galaxy S10 Plus ?

  • Le meilleur écran du marché
  • Les performances élevées du Exynos 9820
  • Son autonomie confortable avec 4 100 mAh
  • Son module triple capteur polyvalent

Samsung Galaxy S10

Le Samsung Galaxy S10 est un version légèrement plus petit que le S10 plus. Il intègre un écran Dynamic AMOLED de 6,1 pouces (avec une définition Quad HD+ de 3040 x 1440 pixels) qui occupe près de 94% de la surface avant grâce à ses bords incurvés sur les côtés et ses fines bordures en haut et en bas de l’appareil. Pour contourner l’encoche, il adopte une petite bulle en haut à droite afin de dissimuler la caméra frontale de 10 mégapixels, qui n’est d’ailleurs pas du tout gênante à l’usage.

Au dos du Galaxy S10, on retrouve une surface en verre avec de beaux reflets, et notamment le triple capteur 12 + 12 + 16 mégapixels. Sans faire de lui le meilleur photophone du moment, ce module photo est vraiment excellent et ses différentes optiques lui donnent une polyvalence très appréciable au quotidien. Du côté des performances, il est propulsé par le nouveau SoC Exynos 9820 épaulé par 8 Go de mémoire vive. Une configuration qui permet de bénéficier d’une expérience utilisateur fluide sous Android 9.0 Pie avec l’interface One UI, tout en permettant de faire tourner tous les jeux les plus gourmands du Play Store. Seul bémol : sa batterie de 3 400 mAh très décevante.

Pour tout savoir, n’hésitez pas à consulter notre test du Samsung Galaxy S10.

Pourquoi choisir le Galaxy S10 ?

  • Son design rafraîchissant
  • Son écran magnifique (avec sa bulle discrète)
  • Son module triple capteur polyvalent

Samsung Galaxy S10e

Résolument plus compact que ses aînés, ce Samsung Galaxy S10e est le petit smartphone de la famille qui intègre la puissance des plus grands. De ce fait, il embarque une dalle Dynamic AMOLED de 5,8 pouces (borderless, mais sans les bords incurvés) avec lui aussi un petit trou dans l’écran pour dissimuler une caméra frontale de 10 mégapixels, ainsi que le dernier SoC Exynos 9820 épaulé par 6 Go de mémoire vive pour assurer des performances élevées au quotidien (et tourne sous Android 9.0 Pie avec l’interface One UI).

Du côté de la photo, on ne retrouve pas un module triple capteur comme sur les S10 et S10 Plus, mais un simple duo 12 + 16 mégapixels qui offre des clichés détaillés et pleins de couleurs, quel que soit le contexte. De plus, le mode ultra grand-angle est vraiment appréciable. L’autonomie est quant à elle décevante. Sa batterie de 3 100 mAh ne fait pas de miracles, même s’il réalise tout de même des économies non négligeables grâce à sa définition d’écran en Full HD+, bien moins énergivore que du Quad HD.

Si vous avez besoin d’en apprendre plus, nous vous invitons à lire notre test complet.

Pourquoi s’orienter vers le Galaxy S10e ?

  • Son format compact
  • La puissance du Exynos 9820
  • Son mode ultra grand-angle

Samsung Galaxy Note 10 Plus

Le Galaxy Note est arrivé courant août pour remplacer le vénérable Note 9. Pas de grosse surprise, le principe reste le même : un grand smartphone livré avec le célèbre stylet S-Pen, mais Samsung nous a réservé un second modèle « Plus » plus grand calqué sur la gamme S10. Comme d’habitude, ces Note empruntent d’ailleurs beaucoup à la série S. On y retrouve le mêmes choix de design et un écran poinçonné, mais cette fois au milieu plutôt qu’à droite.

Dans le détails, le modèle Plus profite d’une excellente dalle Amoled de 6,8 pouces, un processeur Exynos 9825, 12 Go de RAM, les trois capteur photo hérités des S10 (12+12+8 Mégapixels) et un petit nouveau : un capteur ToF (Time of Flight) pour améliorer notamment le mode portrait. C’est aujourd’hui le smartphone le mieux doté de Samsung, mais il faut aimer les gros gabarits. C’est un de nos coup de cœur de cette année en témoigne notre test du Galaxy Note 10 Plus.

Pourquoi opter pour le Galaxy Note 10 Plus ?

  • Le plus grand écran de Samsung, toujours aussi réussi
  • Le plus performant
  • Un Stylet bien pratique

Et le Galaxy Note 10 ?

Si vous cherchez un S Pen mais en moins encombrant, le Note 10 « tout court » descend à 6,4 pouces, 8 Go de RAM et perd le capteur ToF. Il reste un excellent terminal, mais sa taille similaire au S10 Plus et son module photo étant identique, on vous conseillera plutôt d’opter pour ce dernier si n’avez que faire du stylet.

Le milieu de gamme

Samsung Galaxy A71

Après un Galaxy A70 réussi en 2019, Samsung rempile avec le Galaxy A71. On reprend la même formule, et elle fonctionne toujours. Le Galaxy A71 trouve, comme son petit frère le A51, un bon équilibre sur tous les points, que cela soit sur le design, l’autonomie ou la caméra et bien sûr l’écran. Le savoir-faire de Samsung sur la question est indéniable, c’est toujours le gros point fort des terminaux milieu de gamme de la marque coréenne. 

Il pêche en revanche légèrement sur les performances avec un Snapdragon 730, même si l’ensemble reste correct. Il souffre également de la comparaison avec le A51 qui offre des prestations très similaires pour un prix inférieur. Le A71 est donc plutôt à recommander si vous cherchez un téléphone un peu plus grand format grâce à son écran 6,7 pouces. Vous trouverez tous les détails dans notre test du Samsung Galaxy A71.

Pourquoi choisir le Galaxy A71 ?

  • Un bon équilibre général
  • Avec un écran un peu plus grand que le A51
  • OneUI, toujours

Samsung Galaxy A51

Après le flamboyant Galaxy A50 en 2019, voici le Galaxy A51 en 2020. Le millésime précédent était excellent, celui-ci l’est toujours autant. Il reprend toutes les qualités de son prédécesseur, mais procède à quelques ajustements pour améliorer l’expérience et se mettre à la mode de la saison. L’écran Amoled est toujours d’excellente facture et s’agrandit légèrement pour atteindre 6,5 pouces (au lieu de 6,4 précédemment). Il se met aussi au poinçon central, hérité du Note 10, au lieu de l’encoche goutte d’eau.

Nouvelle génération oblige, il gagne un peu en puissance avec cette un Exynos 9611 — qui correspond grossi modo à un Snapdragon 712 — épaulé par 4 Go de RAM. Cela offre au terminal un comportement parfaitement fluide, et vous pourrez jouer à tout, même s’il faudra parfois quelques concessions graphiques. Précisons toutefois que Fortnite n’a pas le droit de cité, du moins pour le moment, mais une mise à jour peut toujours arriver.

Cette configuration reste relativement peu gourmande. comme son devancier le A51 offre ainsi une autonomie solide grâce à sa batterie de 4000 mAh : 11H26 durant notre test personnalisé Viser, ce qui se traduira en pratique par une grosse journée et demie d’utilisation, voire deux jours. Notons le présence de l’interface OneUI toujours aussi plaisante.

Pour en savoir plus, retrouvez notre test complet du Samsung Galaxy A51.

Pourquoi opter pour le Galaxy A51 ?

  • Son écran Super AMOLED
  • Son autonomie confortable
  • L’interface One UI

Samsung Galaxy A40

Si vous un budget inférieur à 300 euros, vous pouvez vous tourner vers le Galaxy A40. Il concède quelques ajustements pour baisser la facture mais conserve les point essentiels. Notamment l’écran AMOLED qui reste, comme toujours chez Samsung, de bonne facture. Il ne mesure que en plus « que » 5,9 pouces ce qui en fait un petit téléphone au regard des canons actuels. Le téléphone offre ensuite une autonomie satisfaisante. Avec ces deux points, il assure donc l’essentiel.

Vous ferez en revanche quelques concessions sur la partie photo, même si elle reste décente, et sur les performances. Dans l’ensemble, le Galaxy A40 reste toutefois un produit hautement recommandable pour son prix, même face à d’autres marques très présente sur le segment milieu de gamme comme Xiaomi. D’ailleurs, il figure dans notre guide des meilleurs smartphones à moins de 300 euros, toutes marques confondues.

Pourquoi choisir le Galaxy A40 ?

  • Un prix plus doux
  • Mais toujours avec un écran AMOLED
  • et une autonomie confortable

L’entrée de gamme

Samsung Galaxy A10

Il y a quelques mois de cela, on vous déconseillait de vous tourner vers les smartphones entrée de gamme du géant coréen. Sa gamme J était peu recommandable, de nombreux choix bien plus pertinents existaient alors chez la concurrence. Mais ça, c’était avant le renouveau de la gamme Galaxy A. Si le Samsung Galaxy A10 représente effectivement le plus bas du panier de la gamme, il a néanmoins le mérite d’être, à ce jour, la solution la plus abordable du constructeur coréen pour profiter d’Android 9.0 Pie avec l’excellente nouvelle interface One UI.

Ce n’est évidemment pas le seul atout du téléphone. Il embarque un Exynos 7884 épaulé par 2 Go de mémoire, une configuration suffisante pour effectuer des tâches basiques (naviguer sur Internet ou regarder des vidéos sur YouTube), même si elle montrera une certaine faiblesse avec les tâches les plus gourmandes — notamment avec les jeux 3D du Play Store. Il arrive notamment à surprendre avec sa partie photo. Toutes proportions gardées, son mono capteur de 13 mégapixels impressionne pour cette gamme de prix. Le piqué manque, la mise au point est capricieuse, mais il arrivera toujours à faire les bons compromis pour capturer un cliché exploitable, même dans les conditions difficiles (de nuit, en intérieur, en contre-jour, sur une cible en mouvement, etc.)

Si l’autonomie est par ailleurs très confortable grâce à sa batterie de 3 400 mAh, il possède néanmoins deux gros défauts : son écran Infinity-V LCD de 6,2 pouces qui tire beaucoup trop vers le bleu et son connecteur micro USB. On aurait aimé voir de l’USB C en 2019, mais bon à ce prix c’est excusable.

Pour en savoir plus, retrouvez notre test complet du Samsung Galaxy A10.

Pourquoi choisir le Galaxy A10 ?

  • Pour son petit prix
  • Pour son interface One UI
  • Pour son appareil photo bluffant

C’est dans les vieux pots…

Les Galaxy S de l’année dernière restent des terminaux tout à fait recommandables. Certes le design est un peu daté mais les photos restent de qualité et ils sont désormais bien plus abordables.

Samsung Galaxy S9

Le Samsung Galaxy S9 est l’ancien flagship du constructeur coréen, mais il est toujours intéressant comme alternative en 2019, d’autant plus que lui aussi bénéficie dorénavant de la mise à jour de l’interface One UI basée sur Android 9.0 Pie. Celui-ci bénéficie d’un design similaire à son prédécesseur, le Galaxy S8, avec un écran « Infinity Display » QHD de 5,8 pouces incurvé qui recouvre une très grande partie de la surface avant, bien que des bordures persistent en haut et en bas.

Il est équipé d’un SoC Exynos 9810 cadencé à 2,7 GHz et épaulé par 4 Go de mémoire vive qui lui confère toujours d’excellentes performances aujourd’hui. Concernant le reste de ses caractéristiques, il intègre une batterie de 3000 mAh (compatible charge rapide), un capteur photo avant de 8 mégapixels et un capteur photo dorsal de 12 mégapixels, dont l’objectif à la particularité de s’ouvrir physiquement à f/1,7 et f/2,4.

Pour en découvrir plus sur le terminal, retrouvez notre test du Galaxy S9.

Pourquoi s’orienter vers un Galaxy S9 ?

  • L’écran « Infinity Display »
  • Des performances toujours appréciables en 2019
  • Et de bonnes performances en photo

Samsung Galaxy S9 Plus

Évidemment, une version Galaxy S9 Plus est également disponible si vous souhaitez obtenir un téléphone plus puissant avec plus de fonctionnalités. En comparaison de son petit frère, il embarque un écran plus grand de 6,2 pouces, une batterie plus volumineuse de 3 500 mAh, 2 Go supplémentaires pour la mémoire vive et un deuxième capteur qui permet de réaliser des zooms optiques.

Pour ce qui est des performances, il embarque les mêmes caractéristiques que le S9, à savoir un SoC Exynos 9810 cadencé à 2,7 GHz, mais épaulé par 6 Go de mémoire vive. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre test du Galaxy S9 Plus.

Pourquoi choisir un Galaxy S9 Plus ?

  • L’écran Infinity Display
  • De belles photos avec le double capteur principal
  • Un son Dolby Atmos et un égaliseur intégré

Les derniers articles