Pour beaucoup, la partie photo est très importante lorsqu’il s’agit de choisir un nouveau téléphone. Samsung Galaxy S ou Note, Huawei P ou Mate, Google Pixel… il existe une large palette de smartphones compétents dotés d’un très bon appareil photo à envisager pour l’achat. Voici notre sélection des meilleurs photophones du marché en 2019.

C’est bien souvent mathématique : plus votre téléphone coûte cher et plus ses performances en matière de photographie sont bonnes. Si vous n’êtes pas limité par un budget, vous pouvez donc directement aller voir du côté des flagships.

Huawei P30 Pro : le meilleur mode Portrait du moment

Le Huawei P30 Pro est la version ultime du nouveau flagship. Avec son module triple capteur 40 + 20 + 8 mégapixels, accompagné d’un capteur ToF (Time of Flight) pour évaluer la profondeur et la distance, le nouveau fleuron du constructeur chinois arrive à parfaire la solution déjà très bonne de son prédécesseur. Quel que soit le contexte (jour/nuit/intérieur/extérieur), les clichés sont toujours très jolis avec de belles couleurs vives. Il propose en outre un mode ultra grand-angle très efficace, un zoom x10 impressionnant et le meilleur mode Portrait du moment.

Concernant son capteur frontal de 32 mégapixels, le résultat est très convaincant avec un niveau de détails très appréciable pour une caméra à selfies.

De son rang de smartphone premium, il a évidemment d’autres atouts sous sa coque, notamment son écran AMOLED de 6,47 pouces, ses performances élevées avec la puce Kirin 980 et son autonomie hors du commun avec sa batterie de 4 200 mAh (compatible charge rapide, sans fil et sans fil inversée).

Pourquoi s’orienter vers le Huawei P30 Pro ?

  • Sa qualité photo toujours améliorée (zoom x10, ultra grand-angle, etc.)
  • Ses performances élevées grâce au Kirin 980
  • Son autonomie clairement au-dessus du lot

L’alternative : le Huawei P30

Bien qu’il ne bénéficie pas de tous les ajouts de la version Pro, ce Huawei P30 reste une excellente alternative à moindre prix. Pas de capteur ToF ici, mais il propose néanmoins un excellent triple capteur de 40 + 16 + 8 mégapixels qui capture des clichés magnifiques. Le zoom optique est en revanche moins performant avec 3x contre 5x sur la version « Pro ».  À l’avant, il intègre la même caméra 32 mégapixels que son grand-frère pour des selfies généralement toujours réussis.

Légèrement plus compact que son aîné, il intègre un écran OLED de 6,1 pouces, toujours avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. Également propulsé par le Kirin 980, il embarque 6 Go de mémoire vive (contrairement aux 8 Go de la version Pro), mais c’est amplement suffisant pour bénéficier d’une expérience utilisateur parfaitement fluide, ainsi que pour faire tourner tous les jeux gourmands du Play Store.

Pourquoi préférer le Huawei P30 ?

  • Son format résolument plus compact
  • Une qualité photo tout aussi impressionnante, mais à moindre prix
  • Les mêmes performances élevées grâce au Kirin 980

Samsung Galaxy S10/S10 Plus : le triple capteur polyvalent

Avec le Galaxy S10, Samsung a lui aussi fait le choix d’intégrer un module triple capteur pour son nouveau fleuron. Il comprend une caméra principale de 12 mégapixels, un zoom x2 de 12 mégapixels et un appareil ultra grand-angle de 16 mégapixels. Très polyvalente, cette configuration peut s’adapter à toutes les situations, notamment grâce à son capteur principal excellent dans toutes les conditions (en intérieur, en extérieur, en basse lumière, en contre-jour, sur une cible en mouvement, etc.). Son mode ultra grand-angle est d’ailleurs très appréciable, même si les quelques distorsions sont dommage et que les clichés de nuit pourraient être meilleurs.

Pour les selfies, il peut compter sur une caméra frontale de 10 mégapixels dissimulée au niveau de la bulle dans l’écran. Avec les bonnes conditions lumineuses ou le flash, le résultat est correct, mais la faible luminosité affecte fortement sur la perte de profondeur, avec un lissage des textures bien trop flagrant.

Concernant le reste de ses caractéristiques, il intègre un écran Super AMOLED de 6,1 pouces qui affiche une définition Quad HD+ de 3040 x 1440 pixels, le nouveau SoC Exynos 9820 épaulé par 8 Go de mémoire vive, une batterie de 3 400 mAh et tourne sous Android 9,0 Pie avec l’interface One UI. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre test détaillé.

Pourquoi nous vous recommandons le Samsung Galaxy S10 / S10 Plus ?

  • Son module photo très polyvalent
  • Son magnifique écran Super AMOLED
  • Ses performances excellentes

Pour quelques euros de plus, vous pouvez envisager le Samsung Galaxy S10+ qui reprend le même module que Galaxy S10, en ajoutant néanmoins un second capteur à l’avant pour utiliser le mode portrait lors des selfies. Il embarque également un plus grand écran (6,4 pouces) et une batterie avec une capacité revue à la hausse (4 100 mAh). Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous tourner vers notre test.

L’alternative : le Samsung Galaxy S9 Plus

Le Samsung Galaxy S9 Plus embarque un module double capteur de 12 mégapixels, dont l’une des caméras a la particularité de pouvoir passer physiquement d’une ouverture en f/1,5 à une ouverture en f/2,4. Dans l’ensemble, l’appareil photo est assez impressionnant : il officie avec précision dans toutes les conditions, notamment avec un traitement HDR efficace. Son capteur avant de 8 mégapixels permet de prendre des clichés détaillés et propose un mode portrait avec effet bokeh.

L’ancien flagship coréen n’a pas à rougir de ses autres caractéristiques, à savoir un écran Super AMOLED de 6,2 pouces, un SoC Exynos 9810, 6 Go de mémoire vive et une batterie de 3500 mAh.

Pourquoi choisir le Samsung Galaxy S9 Plus ?

  • Ses capteurs photo (dorsal/frontal) restent très bons encore en 2019
  • Un traitement de l’image revu à la hausse
  • Son écran AMOLED est excellent
  • Ses performances s’en tirent très bien en 2019

Nokia 9 PureView : le seul et l’unique avec 5 capteurs

Avec le Nokia 9 PureView, le constructeur HMD veut frapper un gros coup pour faire de l’ombre aux meilleurs photophones du segment. Conçu en partenariat avec la start-up Light, le nouveau fleuron finlandais fait donc le choix d’intégrer pas un, ni deux, ni trois, mais bien 5 capteurs photo, chacun de 12 mégapixels. Comment ça marche ? Le module capture cinq photos au même moment à des paramètres d’exposition différents, puis les analyse et les fusionne pour en ressortir un seul cliché. Sur le papier, ce principe a pour but de capturer 10 fois plus d’informations.

Dans la réalité, le résultat est très bon, même s’il n’est pas le meilleur photophone du moment. Les photos prises avec le Nokia 9 PureView sont d’une qualité très proche à celle du Galaxy S10 et c’est un très bon point pour un smartphone qui coûte plus de 200 euros de moins.

Avec son écran pOLED de 5,99 pouces affichant une définition Quad HD+ de 2960 x 1440 pixels, HMD parvient à livrer une dalle particulièrement bien optimisée, avec de beaux contrastes et une luminosité maximale au top. Du côté des performances, on peut compter sur la puissance du Snapdragon 845 accompagné par 6 Go de mémoire vive pour profiter d’une expérience utilisateur parfaitement fluide sous Android 9,0 Pie avec l’interface épurée et simplifiée d’Android One. Notez d’ailleurs qu’il est à ce jour le smartphone le plus puissant du label, même si son SoC appartient à la génération précédente.

Pourquoi opter pour le Nokia 9 PureView ?

  • Ses 5 capteurs photo
  • Son écran POLED magnifique
  • Enfin un smartphone premium sous Android One

Google Pixel 3 : l’IA au service de la photo

Parmi tous ses bons points récoltés, c’est la photographie qui mérite le plus d’être mise en avant. Google s’est contenté d’un capteur unique de 12 mégapixels (f/1,8) sur son Pixel 3 à l’arrière, avec stabilisation optique et autofocus Dual Pixel. Pas de besoin de multiplier les capteurs quand on a une l’intelligence artificielle parfaitement au point.

Google a mis tout son savoir-faire en œuvre sur la partie photo. Le monocapteur est constamment épaulé par une assistance informatisée. Les clichés sont détaillés et bien contrastés, même en basse luminosité. Mention spéciale au mode portrait également très réussi. Toutes les explications sur le fonctionnement du monocapteur se trouvent dans notre test.

Le double module avant est composé d’un capteur de 8 mégapixels couplé à un champ de vision normal (f/1,8 et 75°) et d’un second de 8 mégapixels avec un objectif grand-angle (f/2,2 et champ de vision à 97°) pour faire des selfie avec vos amis. Avec son écran de 5,5 pouces (sans encoche) et un design charmant, le Pixel 3 dégage une réelle sympathie dans un marché où les appareils sont toujours plus grands et parfois des copies conformes.

Pourquoi choisir le Google Pixel 3 ?

  • La photo, pardi !
  • Android dans son plus pur appareil
  • Un design très « cool »

L’alternative : le Google Pixel 3 XL

L’alternative au Pixel 3 est naturellement son grand frère en version XL. Son écran passe de 5,5 à 6,3 pouces. On retrouve le module mono capteur de 12 mégapixels (1,4 μm et f/1,8) à l’arrière et un double capteur de 8 mégapixels à l’avant : un avec objectif f/1,8 normal de 75° et un avec grand-angle f/2,2 de 97°.

le Pixel 3 XL profite des mêmes qualités en matière de photo que le son petit frère. Si le Pixel 3 est notre préféré, le grand modèle est tout aussi adorable si vous aimez les écrans plus grands. Il accuse néanmoins un point noir sur l’autonomie (allez voir le test pour davantage d’informations à ce sujet).

Pourquoi choisir le Google Pixel 3 XL ?

  • Le même…
  • … en plus grand

Google Pixel 3a/3a XL : les meilleurs photophones à moins de 500 euros

Lors de la conférence Google I/O 2019, la firme de Mountain View a dévoilé les deux déclinaisons abordables de ses flagships. Baptisés Pixel 3a et Pixel 3a XL, ces nouveaux smartphones promettent une chose (à part leur prix intéressant) : une expérience photo digne des smartphones les plus premium. Pour cela, ils conservent le même capteur de 12,2 mégapixels que leurs aînés et intègrent même la technologie Dual Pixel pour proposer un meilleur autofocus et un mode portrait efficace. Alors oui, ils ne profitent pas de la puissance du Snapdragon 845 ou du Pixel Visual Core — une puce dédiée au traitement de l’image –, mais force est de constater que les clichés sont impressionnants. Bref, la qualité Pixel est là.

Concernant le reste des caractéristiques, on retrouve un écran OLED (5,6 pouces pour le 3a et 6 pouces pour le 3a XL), un SoC Qualcomm Snapdragon 670, 4 Go de mémoire vive, une compatibilité avec la charge rapide, une prise jack de 3,5 mm et une capacité de stockage de 64 Go. Enfin, la principale différence vient surtout de l’autonomie. Le modèle classique embarque une batterie de 2 915 mAh tandis que la version XL s’équipe d’une batterie de 3 700 mAh.

Pourquoi choisir le Google Pixel 3a ou 3 a XL ?

  • Le rapport qualité/prix
  • Le design sans encoche (dans les deux cas)
  • Les performances photo inégalables pour cette gamme de prix
  • Et bien sûr, Android pur !

Notre vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Chargement

Quel photophone conseilleriez-vous ?

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

À vous de choisir ! Si vous n’avez de coup de cœur pour aucun de ces photophones, vous pouvez toujours vous rediriger vers des accessoires photo pour smartphones.

Les meilleures applications de retouche photo sur smartphone

FrAndroid Bons Plans

Ne manquez aucun bon plan avec notre nouvelle newsletter !

Retrouvez-nous également sur Twitter et Facebook

L'équipe de FrAndroid sélectionne pour vous les meilleurs bons plans disponibles sur le web. Les liens comportant l'icône sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit depuis cet article, vous ne le paierez pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission. Merci à vous !