Quels sont les meilleurs smartphones pour la photo en 2020 ?

Picture this

 

Pour beaucoup, la partie photo est très importante lorsqu'il s'agit de choisir un nouveau téléphone. Lesquels se débrouillent le mieux ? Voici notre sélection des meilleurs photophones.

Les meilleurs smartphones pour la photo : le top 3

Le meilleur en photo
9 /10
Samsung Galaxy S20 Ultra
  • Un module photo complet et très polyvalent...
  • ... et même un zoom numérique 100x
  • C'est un téléphone très (très) haut de gamme par ailleurs
Le meilleur chez Apple
8 /10
Apple iPhone 12 Pro
  • Trois capteurs de haute volée
  • Le Lidar fait des merveilles en basse lumière
  • Le meilleur choix chez Apple
L'option moins chère
9 /10
Google Pixel 4a
  • Toujours le meilleur photophone autour de 350 euros
  • Les merveilles du traitement d'image de Google
  • Un chouette téléphone par ailleur

Les photographes ont l’habitude de dire que « le meilleur appareil photo est celui que l’on a toujours sur soi ». À cet égard, nos smartphones sont bien souvent imbattables et leur qualité en photo grandissante, ils ont largement de quoi rivaliser avec certains appareils photo, tout du moins pour un usage quotidien.

Polyvalence des différentes optiques, qualité des algorithmes pour améliorer le mode portrait et les clichés de nuit, piqué de l’image de jour… Nous testons plus d’une centaine de smartphones par an en nous attardant sur chacun de ces détails. Dans cette sélection, vous retrouverez ceux qui sont pour nous les meilleurs téléphones du moment en photo, qui vous permettront de prendre d’excellents clichés dans la majorité des situations.

Le meilleur en photo

  • Un module photo complet et très polyvalent...
  • ... et même un zoom numérique 100x
  • C'est un téléphone très (très) haut de gamme par ailleurs
Disponible à 999 € sur Boulanger

Le Galaxy S20 Ultra est le flagship principal de Samsung, et il est, comme son nom l’indique, « ultra » complet. Il offre sans surprise des prestations très haut de gamme comme un écran QHD+ Amoled de 6,9 pouces avec un taux de rafraichissement 120 Hz, un processeur très puissant, ou encore de la résistance à l’eau et un design travaillé.

Ceci étant dit, Samsung fournit de gros efforts sur la partie photo qui font aujourd’hui du S20 Ultra le meilleur photophone du moment, et surtout le plus polyvalent. Tout simplement. 

En vérité, ce n’est pas tant sur la qualité intrinsèque des clichés que le S20 Ultra fait la plus forte impression. Les images sont bien sûr d’excellente qualité dans toutes les situations. Quelques rares défauts, plutôt d’ordre logiciel, sont parfois à noter, rien de plus, mais ce qui rend le S20 Ultra si intéressant est la polyvalence offerte par le module photo. Il se compose de quatre capteurs : un principal de 108 mégapixels, un ultra grand-angle de 12 Mpx, un téléphoto 4x de 48 Mpx et enfin un capteur ToF (Time of Flight). 

Le plus intéressant est le téléphoto qui permet d’obtenir un zoom hybride 100x. C’est tout bonnement impressionnant. Même si à ce niveau de zoom, les clichés ne seront pas parfaits, ils restent exploitables jusqu’à 30x. Notons par ailleurs une nouvelle technique de pixel binning sur le capteur de 108 Mpx, à raison de 9 pixels pour 1, pour des images en 12 mégapixels donc. Bref, le S20 Ultra impressionne. C’est donc à l’heure actuelle la meilleure option pour les amateurs de photo.

Vous trouverez tous les détails dans notre test complet du Galaxy S20 Ultra.

Bien évidemment, les Galaxy S10 et Note 10 restent également des options tout à fait légitimes, surtout si vous avez un budget plus serré. Ils proposaient l’année dernière une très bonne expérience en photo. C’est toujours le cas aujourd’hui. Le Galaxy Note 20 Ultra est également très bon, bien qu’un peu moins polyvalent.

L'alternative

  • L'excellence des algorithmes de Google
  • Le mode nuit est l’un des plus efficaces
  • Un peu moins puissant que son prédecesseur
Disponible à 629 € sur Fnac

Google est particulièrement réputé pour la qualité de ses algorithmes photo et a réussi à révolutionner l’imagerie computationnelle sur ses dernières générations de smartphones en proposant un nombre limité de capteurs. Le Pixel 5, sorti en 2020, poursuit sur cette lancée.

Pixel 5

Pixel 5 // Source : Arnaud Gelineau pour Frandroid

Le Pixel 5 se démarque donc naturellement sur la partie photo. Il s’équipe à l’arrière d’un grand-angle de 12,2 mégapixels et d’un ultra grand-angle de 16 mégapixels, et à l’avant d’un capteur frontal de 8 mégapixels. Mais derrière tout cet aspect matériel, la vraie magie opère grâce aux algorithmes de photographie computationnelle qui transforment totalement le cliché capturé. Et ce, dans n’importe quelles conditions, qu’il fasse nuit noire ou que la cible soit en mouvement.

D’ailleurs, pour ce dernier point, vous ne trouverez pas un meilleur smartphone sur le marché qui gérerait aussi bien la photographie d’un sujet qui bouge de façon plus ou moins rapide, comme un enfant ou un animal par exemple. Notons également l’excellente qualité du mode nuit, qui ravive les couleurs de façon très naturelle.

Outre ses nombreuses qualités en photo, on retrouvera également un format compact très appréciable, un bel écran Amoled Full HD+ avec un taux de rafraichissement de 90 Hz et qui ne réfléchit pas trop la lumière, une expérience utilisateur toujours aussi épurée, un SoC Snapdragon 765G de Qualcomm (pas le plus puissant, mais largement suffisant au quotidien et avec 8 Go de mémoire vive tout de même) et une autonomie efficace qui vous permettra de tenir plus d’une journée complète sans vous en inquiéter.

Pour en savoir encore plus sur le reste de sa fiche technique, n’hésitez pas à consulter notre test complet du Pixel 5.

Le meilleur chez Apple

  • Trois capteurs de haute volée
  • Le Lidar fait des merveilles en basse lumière
  • Le meilleur choix chez Apple
Disponible à 1 159 € sur Cdiscount

S’il ne représente pas le meilleur rapport qualité/prix sur cette génération (c’est l’iPhone 12 qui prend cette couronne), l’iPhone 12 Pro brille tout particulièrement sur la photo. Il est en effet doté d’un téléobjectif 2x ainsi que de la technologie LIDAR déjà vue sur l’iPad Pro.

Bloc photo de l'iPhone 12 Pro

Bloc photo de l’iPhone 12 Pro // Source : Arnaud Gelineau, Frandroid

En pratique ce troisième objectif apporte donc à ce smartphone plus de flexibilité dans vos prises de vue. De son côté, le LIDAR n’est plus cantonné aux applications de réalité augmentée et est ici utilisé pour améliorer la mise au point, en particulier en basse luminosité. Résultat, le mode portrait est désormais compatible avec le mode nuit. Le 12 Pro se débrouille également mieux en vidéo puisqu’il est capable d’enregistrer en 4K HDR à 60 im/s. Pour finir, il est capable d’enregistrer en RAW pour ceux qui veulent un maximum de contrôle sur leurs retouches, avec un nouveau format qui prend en compte les améliorations apportées par l’intelligence artificielle tout en gardant la flexibilité des données liées à la prise de vue.

Pour le reste l’iPhone 12 Pro est un digne représentant de sa famille. Vous trouverez des performances de premier ordre, un écran de grande qualité et un logiciel aux petits oignons. Pour un tour d’horizon plus complet, vous pouvez lire notre test de l’iPhone 12 Pro.

En embuscade : l’iPhone 12 Pro Max

Si l’iPhone 12 Pro est excellent, le 12 Pro Max risque quant à lui de casser la baraque d’un point de vue photo. Apple profite en effet de l’espace supplémentaire pour y caser un capteur principal de plus grand format. Il reste de 12 Mpx, mais ses photosites sont 47 % plus grands ce qui représente autant de lumière en plus à capter. Il devrait donc être particulièrement doué en basse luminosité. La plage de zoom optique passe de 4x à 5x et on gagne au passage une stabilisation optique par déplacement du capteur.

On attendra bien évidemment de le tester en profondeur, mais il semble bien parti pour devenir une référence de la photo.

L'ancienne gloire

  • Un quadruple capteur toujours au top
  • La reste de caractéristiques suivent
  • Il a encore les services Google
Disponible à 549 € sur Amazon

Les Mate 30 Pro et P40 Pro sont passés par là, mais en l’absence des services Google, on recommande toujours le Huawei P30 Pro qui reste une référence en photo. Avec son module triple capteur 40 + 20 + 8 mégapixels, accompagné d’un capteur ToF (Time of Flight) pour évaluer la profondeur et la distance, le fleuron de début 2019 du constructeur chinois arrive à parfaire la solution déjà très bonne de son prédécesseur.

Quel que soit l’environnement (jour/nuit/intérieur/extérieur), les clichés sont toujours jolis avec de belles couleurs vives. Il propose en outre un mode ultra grand-angle très efficace, un zoom hybride x10 impressionnant et un excellent mode Portrait. Concernant son capteur frontal de 32 mégapixels, le résultat est convaincant avec un niveau de détails très appréciable pour une caméra à selfies.

Smartphone premium oblige, il a évidemment d’autres atouts sous sa coque, notamment son écran Amoled de 6,47 pouces, ses performances élevées avec la puce Kirin 980 et son autonomie hors du commun avec sa batterie de 4 200 mAh (compatible charge rapide, sans fil et sans fil inversée).

L'option moins chère

  • Toujours le meilleur photophone autour de 350 euros
  • Les merveilles du traitement d'image de Google
  • Un chouette téléphone par ailleur
Disponible à 349 € sur Fnac

Le Google Pixel 4a est un smartphone qui apporte les principales qualités des flagships de la gamme Pixel, mais à un prix plus doux. On retrouve d’ailleurs le design authentique des smartphones de la firme de Mountain View, toujours dans un format compact et agréable en main. Il se paie même le luxe d’intégrer un écran OLED de 5,81 pouces affichant une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels avec un design bord et à bord avec un poinçon léger pour le capteur photo avant.

Tout le monde le sait. Les smartphones de Google permettent d’utiliser la dernière version d’Android sous sa forme la plus pure, tout en recevant rapidement les dernières mises à jour de sécurité, et ce Pixel 4a ne déroge évidemment pas à la règle. De plus, l’expérience utilisateur sera sans faille au quotidien grâce à son Snapdragon 730G épaulé par 6 Go de mémoire vive.

Le Pixel 4a brille surtout pour ses performances en photo, qui sont juste excellentes pour cette gamme de prix. Le mono capteur 12,2 mégapixels (f/1,8) — que l’on retrouve également sur les Pixel 4/4XL — aidé par l’IA de Google, fournit encore une fois des résultats bluffants, quel que soit le contexte, même de nuit. La technologie Dual Pixel est également de la partie pour proposer un meilleur autofocus, mais surtout un mode portrait efficace. Bref, c’est sans aucun doute le meilleur photophone de sa catégorie.

La version 5G du Google Pixel 4a

Notons également la version 5G du Pixel 4a, disponible depuis le 15 octobre en France. Ce nouveau modèle se dote de la même configuration photo que le Google Pixel 5 évoqué plus haut, dont un objectif ultra grand-angle de 16 mégapixels qui n’était pas présent sur le Pixel 4a.

Pour aller plus loin

Quelles sont les marques de smartphone reconnues en photo ?

Au fil des ans, plusieurs marques se sont distinguées sur la photo. Samsung est généralement une référence, non seulement au niveau matériel, puisque certains de ses capteurs sont conçus en interne, mais aussi sur le point logiciel. Il ne faut enfin pas oublier Apple et Google qui proposent des photos d’excellente facture grâce, notamment, à des traitements logiciels particulièrement soignés.

Peut-on trouver des smartphones photo à petit prix ?

De manière générale, ce n’est pas le cas. Les blocs photo de qualité étant coûteux, il est difficile de trouver de bons photophones à petit prix, même si la qualité commence de plus en plus à être accessible sur le milieu de gamme. Toutes proportions gardées, cela ne veut pas dire pour autant que des smartphones d’entrée de gamme ne feront pas de belles photos du tout, mais il faudra bien évidemment s’attendre à beaucoup plus de limitations, notamment dans les conditions difficiles (de nuit, si la cible bouge…).

Pour économiser un peu, il est possible de vous tourner vers des smartphones réputés en photo de l’année précédente.

Ouverture et mégapixels, qu’est-ce que ça veut dire ?

Les capteurs photo de smartphones sont généralement définis par deux éléments principaux : les mégapixels (Mpx) et l’ouverture, exprimée en f-stop et écrite sous la forme f/n. Les premiers expriment le nombre de pixels qui composent la matrice qui reçoit la lumière. Plus il y a de mégapixels, plus l’image est grande et définie. Toutefois, le nombre de mégapixels élevé n’est pas toujours un gage de qualité, surtout en basse lumière.

L’ouverture est quant à elle un rapport entre la longueur focale et le diamètre du diaphragme (ou de la lentille d’entrée s’il n’y en a pas). Plus le chiffre est bas, plus l’ouverture est grande, et plus la quantité de lumière capturée est importante. C’est généralement un indicateur de performances en basse luminosité, mais il ne se suffit pas à lui-même, d’autres paramètres entrent en compte.

À vous de choisir ! Si vous n’avez de coup de cœur pour aucun de ces photophones, vous pouvez toujours vous rediriger vers des accessoires photo pour smartphones.

Alors que les puces les plus puissantes équipent certains smartphones milieu de gamme, que l’autonomie la plus longue est parfois tenue par des appareils d’entrée de gamme ou que les innovations de design se font…
Lire la suite

Les derniers articles