Pour beaucoup, la partie photographique est très importante lorsqu’il s’agit de choisir un nouveau téléphone. Samsung Galaxy, Huawei P ou Mate, Google Pixel, iPhone… il existe une large palette de smartphones compétents dotés d’un très bon appareil photo à envisager à l’achat. Voici notre sélection des meilleurs photophones du marché en 2018.

C’est bien souvent mathématique : plus votre téléphone coûte cher et plus ses performances en matière de photographie sont bonnes. Si vous n’êtes pas limité par un budget, vous pouvez donc directement aller voir du côté des flagships.

Notre vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Google Pixel 3 : l’IA au service de la photo

Parmi tous ses bons points récoltés, c’est la photographie qui mérite le plus d’être mise en avant. Google s’est contenté d’un mono capteur de 12 mégapixels (f/1,8) sur son Pixel 3 à l’arrière, avec stabilisation optique et autofocus Dual Pixel. Faux problème, car l’Intelligence artificielle fait des ravages, au point d’égaler voire surpasser la concurrence.

Google a mis tout son savoir-faire en œuvre sur la partie photo. Le mono capteur est constamment épaulé par une assistance informatisée. Les clichés sont détaillés, même en basse luminosité. Mention spéciale au mode portrait détourant très bien les cheveux de nos rédacteurs. Toutes les explications sur le fonctionnement du mono capteur se trouvent dans notre test.

Le double module avant est composé d’un capteur de 8 mégapixels couplé à un champ de vision normal (f/1.8 et champ de vision à 75°) et d’un second de 8 mégapixels avec un objectif grand-angle (f/2.2 et champ de vision à 97°). Il ravira les utilisateurs changeant souvent de photo de profil.

Avec un écran de 5,5 pouces (sans encoche) et un design charmant, le Pixel 3 dégage une réelle sympathie dans un marché où les appareils sont toujours plus grands et parfois des copies conformes.

Pourquoi choisir le Google Pixel 3 ?

  • La photo, pardi !
  • Android Stock, la base
  • Un design qui ne laisse pas indifférent

L’alternative : le Google Pixel 3 XL

L’alternative au Pixel 3 est naturellement son grand frère en version XL. On retrouve de nouveau le module mono capteur de 12 mégapixels (1,4 μm et f/1.8) à l’arrière et un double capteur de 8 mégapixels à l’avant : un avec objectif f/1.8 normal de 75° et un avec grand-angle f/2.2 de 97°.

Évitons de trop nous attarder sur les redites : le Pixel 3 XL profite des mêmes qualités en matière de photo que le Pixel 3. Il devrait être paré à toutes les situations et permet de faire notamment de beaux selfies. On note aussi la présence de Google Lens ainsi que du mode Playground.

Si notre capital sympathie est donné en priorité au Pixel 3, le grand modèle est tout aussi bien dessiné. Il accuse néanmoins un gros point noir en ce qui concerne son autonomie (allez voir le test pour davantage d’informations à ce sujet).

Pourquoi choisir le Google Pixel 3 XL ?

  • L’appareil photo, comme pour le modèle « normale »
  • Paré pour les selfies
  • L’expérience Android

Huawei Mate 20 Pro : trois

Après le P20 Pro, c’est au tour du Mate 20 Pro d’intégrer un triple capteur photo à l’arrière. Et comme son aîné, on retrouve la même précision dans les détails des photos et un bon piqué, que ce soit sur des sujets près ou éloignés de vous. Un plaisir à utiliser au quotidien.

L’intelligence artificielle est encore une fois à l’honneur (il n’y a qu’à voir nos photos prises en mode portrait dans le test) grâce au Dual NPU. D’autres modes, moins communs, sont aussi de la partie comme le filtre « Sin City » qui laisse le sujet en couleurs et passe son environnement en noir et blanc.

Mais à quoi correspondent ces trois capteurs ? Eh bien à un capteur principal de 40 mégapixels avec objectif ouvrant en f/1.8, un capteur de 20 mégapixels à objectif ultra grand-angle ouvrant en f/2.2, et enfin là un capteur téléphoto de 8 mégapixels avec objectif ouvrant en f/2.4. À l’avant, nous retrouvons un capteur 24 mégapixels (f/2.0) permettant de faire des photos détaillées et pleines de couleurs (attention aux bruits en pleine nuit).

Pourquoi choisir le Huawei Mate 20 Pro ?

  • Présence d’un triple capteur photo
  • Paré à toutes les situations
  • Un smartphone puissant et design

L’alternative : Huawei Mate 20

Ce modèle est plus modeste que le Huawei Mate 20 Pro, mais ne démérite pas pour autant. Trois capteurs photo sont positionnés à l’arrière (principal de 12 mégapixels avec objectif f/1,8, grand-angle f/2,2 de 16 mégapixels et zoom x2 de 8 mégapixels avec objectif f/2,4).

L’Intelligence artificielle a tendance à embellir les photos lorsqu’elle est activée. Un choix qui permet à Huawei de se différencier des autres constructeurs. Les selfies seront réussis dans des conditions parfaites, à condition de ne pas trop s’attarder sur la netteté des résultats.

Le Huawei Mate 20 possède une encoche en forme de goutte rendant son écran encore plus borderless. Un parti pris qui évince du coup la reconnaissance faciale en 3D, présente dans la version Pro. Pour le reste, il s’agit d’un smartphone avec des caractéristiques haut de gamme. Big up à son autonomie avoisinant les 2 jours.

Pourquoi choisir le Huawei Mate 20 ?

  • Pour son triple capteur photo
  • Une grande autonomie
  • Un design avec une encoche minimaliste

La seconde alternative : Huawei P20 Pro

À présent, le Huawei P20 Pro se présente comme une autre alternative au Mate 20 Pro. Il a bouleversé les normes établies en matière de photo en intégrant 3 capteurs dorsaux qui font des merveilles. Ces 3 capteurs de 20, 40 et 8 mégapixels avec des objectifs s’ouvrant respectivement à f/1,6, f/1,8 et f/2,4 fusionnent pour prendre le meilleur cliché possible, le tout avec un traitement HDR en prime. Des exemples de photos sont disponibles dans notre test.

Son capteur frontal de 24 mégapixels avec un objectif ouvrant à f/2.0 n’est pas en reste et propose de bons clichés.

Pour ce qui est de ses autres caractéristiques, le smartphone est équipé d’un écran OLED de 6,1 pouces avec une définition de 2240 x 1080 pixels, d’un SoC Kirin 970 cadencé à 2,36 GHz épaulé par 6 Go de mémoire vive, de 128 Go de stockage et d’une batterie de 4000 mAh.

Pourquoi choisir le Huawei P20 Pro ?

  • L’intégration d’un triple capteur photo
  • Le traitement HDR
  • Son écran OLED est excellent

Samsung Galaxy Note 9 : l’excellence

Pour la photo, le Galaxy Note 9 reprend le même module que le Galaxy S9+. On est donc en présence d’un double capteur de 12 mégapixels couplé à un objectif avec ouverture variable d’une part (f/1.5-2.4) et à ouverture fixe de l’autre (f/2.4). Cependant, toute la partie logicielle de traitement d’image a été améliorée et le gain se ressent pour un résultat d’une meilleure qualité avec de belles couleurs.

Sa caméra frontale de 8 mégapixels destinée aux selfies est correcte, bien qu’elle a du mal à gérer les fortes luminosités.

Pour ce qui est de ses caractéristiques, le Galaxy Note 9 embarque un écran Super AMOLED de 6,4 pouces, un SoC Exynos 9810 cadencé à 2,7 GHz, 6 Go de mémoire vive et une batterie de 4 000 mAh.

Pourquoi opter pour le Galaxy Note 9 ?

  • Le même double capteur que le S9+
  • Mais avec un meilleur traitement d’image que le S9+
  • Design sans encoche
  • Un bel écran Super AMOLED
  • Le S Pen, évidemment

L’alternative : le Samsung Galaxy Note 8

Avec cet ancien flagship, Samsung intégrait pour la première fois deux capteurs sur un smartphone. Il embarque donc deux capteurs de 12 mégapixels couplés à des objectifs respectifs de 26 mm ouvrant à f/1,7 et de 52 mm ouvrant à f/2,4. Le tout est stabilisé optiquement pour éviter les flous de mouvement trop prononcés. Le Galaxy Note 8 offre des clichés avec de beaux contrastes et des couleurs fidèles.

Quant à la partie selfies, la caméra frontale de 8 mégapixels n’est pas à négliger. Il propose une bonne qualité d’image, même dans des environnements peu éclairés.

Le Note 8 dispose également d’un écran Super AMOLED de 6,3 pouces, d’un SoC Exynos 8895 cadencé à 2,3 GHz, de 6 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage et d’une batterie de 3300 mAh. Découvrez notre test du Galaxy Note 8 pour en savoir plus.

Pourquoi opter pour le Galaxy Note 8 ?

  • Ses très bons capteurs photo
  • La qualité des selfies, même en basse luminosité
  • Son écran est excellent
  • Le S Pen, toujours…

Samsung Galaxy S9 / S9 Plus : l’objectif à deux ouvertures

Samsung a clairement misé sur la partie photo pour le dernier né de la gamme S. Le Samsung Galaxy S9 embarque un module arrière de 12 mégapixels avec la particularité de pouvoir passer physiquement d’une ouverture en f/1.5 à une ouverture en f/2.4. Dans l’ensemble, le capteur est assez impressionnant : il officie avec précision dans toutes les conditions avec un traitement HDR efficace.

Son capteur avant de 8 mégapixels permet de prendre des clichés détaillés et propose un mode portrait avec effet bokeh.

Le smartphone n’a pas à rougir de ses autres caractéristiques, à savoir un écran Super AMOLED de 5,8 pouces, un SoC Exynos 9810, 4 Go de mémoire vive et une batterie de 3000 mAh.

Pourquoi nous vous recommandons le Samsung Galaxy S9 / S9 Plus ?

  • L’objectif de son capteur dorsal peut s’ouvrir en f/1.5 et f/2.4
  • Un traitement HDR efficace
  • Son écran Super AMOLED
  • Ses performances sont excellentes

Pour quelques euros de plus, vous pouvez envisager le Samsung Galaxy S9 Plus qui reprend le capteur du Galaxy S9 avec un second capteur supplémentaire de 12 mégapixels faisant office de téléobjectif. Il embarque également un plus grand écran et une batterie avec une capacité revue à la hausse. Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous tourner vers son test.

L’alternative : le Samsung Galaxy S8

Le Samsung Galaxy S8 est toujours une bonne référence en 2018. Il possède un capteur de 12 mégapixels avec des photosites de 1,4 μm et un objectif ouvrant en f/1.7. Bien qu’il possède le même capteur que son prédécesseur, le Galaxy S7, la différence se joue essentiellement sur le processus du traitement de l’image afin de livrer de belles images.

Le capteur frontal de 8 mégapixels est de bonne qualité également, tant sur la définition que la gestion de la lumière et des contrastes.

Pour ce qui est de ses autres caractéristiques, le Samsung Galaxy S8 embarque un écran Super AMOLED de 5,8 pouces, un SoC Exynos 8895 cadencé à 2,3 GHz et épaulé par 4 Go de mémoire vive, une batterie de 3 000 mAh et une capacité de stockage de 64 Go. Vous trouverez tous les détails que vous désirez en lisant notre test.

Là où le Galaxy S8 peut tirer son épingle du jeu, c’est sur son prix. Le smartphone étant sorti en 2017, il est facilement trouvable aux alentours de 400 euros. Il nous semble plus intéressant d’opter pour un ancien flagship que pour un smartphone milieu de gamme si l’on s’intéresse à la photo.

Pourquoi choisir le Samsung Galaxy S8 ?

  • Ses capteurs photo (dorsal/frontal) sont très bons
  • Un traitement de l’image revu à la hausse
  • Son écran AMOLED est excellent
  • Ses performances s’en tirent très bien

Chargement

Quel photophone conseilleriez-vous ?

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

À vous de choisir ! Si vous n’avez de coup de cœur pour aucun de ces photophones, vous pouvez toujours vous rediriger vers des accessoires photo pour smartphones.

FrAndroid Bons Plans

Ne manquez aucun bon plan avec notre nouvelle newsletter !

Retrouvez-nous également sur Twitter et Facebook

L'équipe de FrAndroid sélectionne pour vous les meilleurs bons plans disponibles sur le web. Les liens comportant l'icône sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit depuis cet article, vous ne le paierez pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission. Merci à vous !