Que ce soit Xiaomi, Honor, Samsung ou encore Nokia, de nombreux constructeurs sont présents sur le segment des smartphones dont le prix est compris entre 300 et 400 euros. Cela ne facilite donc en rien la tâche lorsqu’il s’agit de choisir entre tel ou tel smartphone sous Android. Que vous soyez à la recherche d’un bon photophone, d’un smartphone autonome ou juste puissant, faites votre choix grâce à notre sélection aux petits oignons.

Quel smartphone choisir entre 300 et 400 euros ? Une question qui peut être facilement débattue par la communauté, mais si vous comptez mettre ce prix dans un smartphone, c’est que vous attendez un minimum de standing. À ce tarif, vous trouverez d’excellents smartphones qui sauront satisfaire la plupart des besoins sans avoir à briser votre tirelire pour acheter un smartphone premium.

Samsung Galaxy A50 : le meilleur rapport qualité/prix

Dévoilé lors du Mobile World Congress 2019 à Barcelone, le Samsung Galaxy A50 fait partie des nouveaux smartphones de milieu de gamme du constructeur coréen. Cette nouvelle itération a le mérite de se rapprocher d’un aspect résolument premium, notamment en intégrant des éléments habituellement réservés aux smartphones les plus haut de gamme. De ce fait, ce n’est pas étonnant de retrouver un capteur d’empreintes sous son bel écran Super AMOLED de 6,4 pouces, ou encore un triple capteur photo de 25 + 5 + 8 mégapixels en tant qu’appareil photo principal.

Ce ne sont pas les seuls atouts du nouveau smartphone coréen. Il est propulsé par un SoC Exynos 9610 et 4 Go de mémoire vive pour assurer une bonne fluidité sous Android 9.0 Pie avec l’interface One UI — avec même la possibilité de faire tourner quelques jeux 3D du Play Store — et propose une autonomie très confortable avec sa grosse batterie de 4 000 mAh. De plus, il est important de préciser qu’il intègre une prise jack 3,5 mm.

Pourquoi opter pour le Galaxy A50 ?

  • Son écran Super AMOLED
  • Son autonomie confortable
  • L’interface One UI
  • (prise jack)

Pour en savoir plus, retrouvez notre test complet du Samsung Galaxy A50.

Xiaomi Mi 9 SE : l’alternative performante

Le Xiaomi Mi 9 SE est le petit frère du flagship 2019 du constructeur chinois. Il propose globalement une expérience similaire au Mi 9, avec quelques compromis au niveau de la fiche technique afin de proposer un prix plus accessible. Cependant, il garde certaines caractéristiques disponibles sur le Mi 9 comme un superbe écran AMOLED et un capteur d’empreinte optique sous l’écran.

Il conserve également le module triple capteur, mais avec une configuration légèrement différente de ce qui est connu sur le flagship de Xiaomi. On retrouve alors un capteur principal de 48 mégapixels, un second de 13 mégapixels et un troisième de 8 mégapixels servant de téléobjectif avec un zoom x2 sans perte. Tout en apportant une polyvalence très appréciée, le résultat est satisfaisant sur cette tranche tarifaire, même si on peut regretter un temps de rendu relativement long.

Enfin, ça serait trop beau de retrouver sous sa coque un Snapdragon 855 pour moins de 400 euros, mais son Snapdragon 712 n’a pas à rougir de ses performances. Accompagnée par 6 Go de mémoire vive, cette configuration permet de profiter d’une expérience fluide sous Android 9.0 Pie avec l’interface MIUI, mais également de faire tourner quelques jeux 3D — et le tout sans chauffer.

Pourquoi choisir le Xiaomi Pocophone F1 ?

  • Design classique mais réussi
  • Format contenu et léger
  • Très bel écran AMOLED
  • Appareil photo polyvalent
  • Puissant pour son prix

Pour tout savoir sur le Xiaomi Mi 9 SE, n’hésitez pas à consulter notre test complet.

Nokia 8.1 : la solution Android One

Le Nokia 8.1 est le digne successeur du Nokia 7 Plus, il reprend le flambeau de son prédécesseur pour devenir aujourd’hui le meilleur élève du label Android One. Comme le Nokia 7.1, il propose un design qui a marqué l’année 2018 avec la fameuse encoche qui vient se greffer sur la partie supérieure de l’écran. Il intègre une large dalle IPS LCD de 6,18 pouces avec une définition de 2280 x 1080 pixels, cette dernière est très lumineuse et agréable à utiliser au quotidien. Sa partie photo est un peu décevante avec son double capteur 12 + 13 mégapixels, mais le résultat reste correct et suffisant pour une utilisation pour les réseaux sociaux.

 

Du côté des performances, on peut compter sur le SoC Qualcomm Snapdragon 710 cadencé à 2,2 GHz épaulé par 4 Go de mémoire vive pour assurer une parfaite fluidité au quotidien sous Android 9.0 Pie. Quant à son autonomie, elle est tout simplement exemplaire avec sa batterie de 3 500 mAh qui permet à son utilisateur de tenir facilement deux jours entiers avec une utilisation modérée, et un peu plus d’un jour avec une utilisation intensive.

Pourquoi choisir le Nokia 8.1 ?

  • Le bon élève sous Android One
  • Des performances correctes avec le Snapdragon 710
  • Une autonomie très confortable
  • Android 9.0 Pie !

Pour en savoir davantage sur le Nokia 8.1, retrouvez notre test détaillé.

Honor 10 : le design hypnotisant

Avec Honor, on sait qu’on aura globalement les mêmes caractéristiques qu’un smartphone Huawei haut de gamme, mais à un prix bien plus intéressant. Néanmoins, il faut reconnaître que le design est toujours très élégant, mais surtout original. Bien que le Honor 10 intègre une encoche sur son écran comme la plupart des smartphones de 2018, les finitions ont le mérite d’être très soignées avec un dos à l’effet hypnotisant. 

Les performances sont élevées avec la présence d’un Kirin 970 cadencé à 2,36 GHz épaulé par 4 Go de mémoire vive. Les jeux les plus gourmands du Play Store tourneront sans ralentissement, mais attention à la chauffe du téléphone lors des longues sessions de jeu. Du côté de l’autonomie, elle est plutôt convaincante avec sa batterie de 3 400 mAh pour tenir un peu plus d’une journée.

Pourquoi opter pour le Honor 10 ?

  • Son design hypnotisant
  • Des performances élevées
  • Une autonomie correcte, sans être impressionnante

Vous voulez en savoir plus ? Retrouvez notre test complet du Honor 10.

Xiaomi Mi Mix 2S : le borderless sans encoche

Le Xiaomi Mi Mix 2S est une amélioration de la version d’origine, il vient d’une gamme qui a la particularité d’être totalement borderless, et surtout sans encoche avec la caméra frontale intégrée sur la partie basse de la façade du téléphone. Il se renouvelle pour apporter une solution bien plus complète qu’auparavant, avec notamment la présence du célèbre combo Snapdragon 845 + 6 Go de mémoire vive. Évidemment, inutile de préciser que les performances sont élevées, il est d’ailleurs difficile de trouver mieux sur cette gamme de prix.

Son autonomie n’est pas la meilleure du marché avec sa batterie de 3400 mAh, mais elle reste confortable pour tenir toute une journée. Concernant la partie photo, il embarque un double capteur photo principal de 12 + 12 mégapixels qui permet d’obtenir de belles couleurs et une netteté très satisfaisante. D’ailleurs, notez qu’il tourne dorénavant sous Android 9.0 Pie avec l’interface MIUI 10.

Pourquoi s’orienter vers le Mi Mix 2S ?

  • Un design unique en son genre
  • Le combo Snapdragon 845 + 6 Go de RAM pour des performances toujours au top en 2019
  • Une partie photo plutôt convaincante

Pour tout savoir sur le Mi Mix 2S, notre test détaillé répondra à toutes vos questions.

Chargement

Quel smartphone recommanderiez-vous ?

Merci pour votre vote !
Vous avez déjà voté à ce sondage
Choisissez une option avant de voter

Selon votre budget, n’hésitez pas à consulter également notre guide des smartphones à moins de 300 euros notre guide des smartphones à moins de 500 euros ou notre guide de smartphones haut de gamme.

Les meilleurs smartphones Android à moins de 500 euros en 2019

FrAndroid Bons Plans

Ne manquez aucun bon plan avec notre nouvelle newsletter !

Retrouvez-nous également sur Twitter et Facebook

L'équipe de FrAndroid sélectionne pour vous les meilleurs bons plans disponibles sur le web. Les liens comportant l'icône sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit depuis cet article, vous ne le paierez pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission. Merci à vous !