Test de la Huawei Watch GT 2e : l’autonomie et le sport avant tout

Montres/Bracelet Connectés • 2020

La montre connectée Huawei Watch GT 2e est dotée d'un écran tactile AMOLED de 1.39 pouces de forme circulaire et dispose d'une autonomie maximale annoncée de 14 jours. Elle possède plusieurs programmes sportifs et de capteurs dont la VO2Max (débit d'absorption d'oxygène lors d'un effort physique). Elle a une étanchéité lui permettant une plongée de 50 mètres.

 

Introduction

Avec la Huawei Watch GT 2e, le constructeur chinois lance une déclinaison sportive de son modèle précédent de montre connectée. Une déclinaison qui se veut également plus accessible sur le plan tarifaire, avec un design légèrement modifié et quelques fonctions en moins. Mais que vaut cette Huawei Watch GT 2e à l'usage ? C'est ce qu'on va voir dans ce test.

La Huawei Watch GT 2e

La Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Fiche technique de la Huawei Watch GT 2e

Modèle Huawei Watch GT 2e
Taille d'écran 1.39 pouces
Technologie AMOLED
Définition de l'écran 454 x 454 pixels
Format écran Circulaire
Mémoire interne 4 Go
Mémoire vive (RAM) 0.016 Go
Dimension 53 mm
Poids 43 grammes
Batterie 455 mAh
Capteur de rythme cardique Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Oui
Prix 139
Fiche produit

Cette montre nous a été fournie par Huawei.

Un design classique, taillé pour le sport

Après une Huawei Watch GT 2 lancée à l’automne dernier, suivie de la Honor Magic Watch 2 qui reprenait des caractéristiques parfaitement identiques, le groupe chinois a décidé de lancer une nouvelle déclinaison de sa dernière montre connectée, la Huawei Watch GT 2e. Derrière ce nom se cache en fait une smartwatch au prix un peu plus accessible, encore plus orientée vers le sport et avec quelques coupes dans les fonctionnalités et le design.

Le design de la Huawei Watch GT 2e

Le design de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Le design, justement, parlons-en, puisque la Huawei Watch GT 2e arbore un aspect bien plus effilé que la Watch GT 2 classique. Huawei a voulu lui donner un aspect plus sportif et cela se traduit notamment par l’intégration non pas d’un bracelet en cuir, mais d’un bracelet en silicone. On notera cependant que celui-ci reste amovible et qu’il peut donc être remplacé par un autre bracelet. Quatre coloris sont en effet proposés par Huawei : noir, blanc, vert et rouge, la version que nous avons pu tester. Notons également que pour marquer l’aspect sportif de sa montre, Huawei a également choisi de percer son bracelet à plusieurs endroits. Un bon moyen de laisser la peau respirer.

Le bracelet de la Huawei Watch GT 2e

Le bracelet de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Du côté de la montre en elle-même, une seule taille est disponible, avec un boîtier d’un diamètre de 46 mm. Exit donc le format 42 mm, davantage orienté vers les femmes, qui était proposé sur la Huawei Watch GT 2 et la Honor Magic Watch 2. Dommage tant le modèle 46 mm peut faire massif une fois accroché au poignet. Tout autour de l’écran, sur lequel on reviendra plus tard, Huawei a intégré une lunette fixe permettant d’indiquer les minutes avec les marquages 10, 20, 30, 40 et 50 autour du cadran. Un moyen esthétique de rappeler le design des montres classiques même si, dans les faits, les horloges numériques intégrées à la montre indiquent déjà l’heure, parfois en numérique.

Sur le côté droit du boîtier, on va retrouver deux boutons permettant de naviguer dans l’interface pour sélectionner une application ou lancer un suivi d’activité. Un système repris des montres précédentes de la marque. Cette fois cependant, les boutons sont rectangulaires et le clic est un peu plus discret au toucher, lorsqu’on enfonce la touche. Rien de dramatique cependant, mais on aurait apprécié un appui un peu plus franc. Notons également l’une des principales différences avec les montres précédentes de Huawei et Honor : la Huawei Watch GT 2e n’intègre ni microphone, ni haut-parleur sur la tranche. Vous ne pourrez donc pas vous en servir pour passer des appels vocaux ou écouter de la musique depuis votre poignet.

Les boutons de la Huawei Watch GT 2e

Les boutons de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Au niveau des matériaux, Huawei a intégré du plastique et du métal sur sa nouvelle montre connectée, pour un poids de 43 grammes sans compter le bracelet. À l’usage, après deux semaines d’utilisation, j’ai facilement oublié que je la portais et elle s’est avérée très confortable. Notons également que la montre est certifié 5 ATM, ce qui lui permet une étanchéité jusqu’à 50 mètres de profondeur.

Un écran lumineux avec de nombreux choix de cadran

Pour l’écran de la montre Huawei Watch GT 2e, on retrouve une dalle similaire à celle des autres montres du groupe chinois. Il s’agit ainsi d’un écran rond de 1,39 pouce de diamètre, affichant 454 x 454 pixels, soit 462 pixels par pouce, et utilisant une dalle OLED.

L’écran de la Huawei Watch GT 2e

L’écran de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

En d’autres termes, il s’agit donc exactement des mêmes caractéristiques d’affichage que sur la Huawei Watch GT 2 au format 46 mm. Du côté de la luminosité, la montre de Huawei propose cinq niveaux, en plus du mode automatique. De quoi permettre de lire confortablement l’écran même en plein soleil. On peut cependant lui reprocher un niveau un peu élevé dans l’obscurité lorsqu’on tourne son poignet au moment de s’endormir et que l’écran de la montre va alors s’illuminer. Heureusement, il est possible d’éteindre l’écran manuellement en le couvrant de la paume de la main. Par ailleurs, la technologie Oled utilisée permet d’afficher un fond noir dans les menus ou sur les cadrans avec des pixels qui restent parfaitement noirs.

Notons également que la Huawei Watch GT 2e intègre un mode always on qui va simplement afficher un cadran un peu plus simpliste, à définir manuellement, si vous ne souhaitez pas avoir simplement un écran noir accroché au poignet. Notez néanmoins que Huawei précise que l’autonomie de sa montre est alors diminuée de moitié lorsque ce « cadran veille » est activé.

Tant que l’on parle des cadrans, Huawei a installé par défaut douze cadrans sur sa montre connectée. On notera qu’un d’entre eux, le cadran « net », peut être personnalisé pour afficher certains suivis d’activité et pas d’autres. Trois autres cadrans, « néon », « circuits » et « graffiti » sont considérés comme énergivores par Huawei du fait des couleurs utilisées en plus du noir de l’arrière-plan. Il est par ailleurs possible d’en télécharger d’autres depuis l’application Huawei Santé sur laquelle on reviendra plus tard. De quoi laisser le choix de la personnalisation à l’utilisateur.

Une utilisation véritablement centrée sur le sport

Pour la navigation dans l’interface et les fonctionnalités proposées par la Watch GT 2e, là non plus Huawei ne réinvente pas la roue et se contente de ce qui était déjà proposé sur ses montres précédentes. On retrouve donc un système de navigation similaire à l’écran tactile.

Ainsi, lorsqu’on glisse son doigt vers la gauche ou la droite, on va pouvoir accéder à certaines données comme le rythme cardiaque, le niveau de stress, la météo, le lecteur de musique et le suivi d’activité. En glissant le doigt vers le bas, on va accéder aux paramètres rapides avec le mode ne pas déranger, l’affichage de l’heure, la fonction « trouver mon téléphone » qui va le faire sonner, le réglage de l’alarme ou les réglages avancés. En glissant le doigt vers le haut enfin, on retrouve les dernières notifications reçues.

Pour aller un peu plus loin dans l’expérience, on pourra appuyer sur le bouton latéral supérieur. C’est lui qui va vous permettre d’accéder à toutes les fonctions de la montre, qu’il s’agisse du mode d’entraînement, de l’historique d’activité, du suivi du rythme cardiaque, du SpO2, du stress, du sommeil, de l’affichage de la boussole ou du baromètre, du chronomètre ou de la lampe-torche. Bref, vous l’avez compris, on a ici droit à des fonctionnalités qui sont avant tout pensées pour le sport et l’activité physique. C’est un reproche que l’on faisait déjà aux précédentes montres connectées de Huawei et qui persiste avec cette Watch GT 2e : elle est pensée pour le sport et ne sert pas à grand-chose d’autre.

L'accès aux différentes fonctions de la Huawei Watch GT 2e

L’accès aux différentes fonctions de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Cela se constate d’autant plus avec deux observations. D’un côté le bouton latéral inférieur, qui va vous permettre de déclencher le suivi d’un entraînement sportif. De l’autre, l’impossibilité d’installer d’autres applications que celles déjà disponibles sur la montre. Certes, vous pourrez stocker de la musique sur la montre grâce aux 4 Go de stockage interne, dont 2 réservés à la musique, mais elle sera surtout là pour vos entraînements, si vous utilisez un casque Bluetooth connecté directement à la Watch GT 2e. Alors que le suivi d’activité est largement mis en avant, les autres fonctions n’ont pas leur place sur LiteOS, le système des montres de Huawei.

C’est assez notable d’ailleurs jusque dans la gestion des notifications. S’il est possible de régler l’application Huawei Santé pour que les notifications du smartphone soient envoyées à la montre — que ce soient les appels, les SMS, les événements de l’agenda ou les notifications d’autres applications — il est impossible d’interagir avec elles. On ne peut pas, par exemple, répondre à un SMS directement depuis sa montre, même avec des emojis ou des phrases recommandées, mais simplement le consulter. Pas possible non plus de prendre un appel téléphonique, mais simplement le décliner, d’autant plus que, comme on l’a vu, le Watch GT 2e ne profite pas de haut-parleur ni de microphone.

Une application complète… mais qui nécessite les Huawei Mobile Services

Comme toutes les montres de Huawei, la Watch GT 2e nécessite de passer par l’application Huawei Santé sur smartphone. L’application est bien présente sur le Google Play Store, mais malheureusement, cela ne suffira pas si vous souhaitez associer la montre à un smartphone qui n’est ni de marque Huawei ni de marque Honor.

En effet, pour pouvoir profiter de la montre, il vous faudra nécessairement installer les Huawei Mobile Services et, pour ce faire, il faudra donc installer la boutique d’application de Huawei, l’App Gallery, sur votre smartphone. C’est le seul moyen pour pouvoir installer une version à jour de Huawei Santé et des HMS. Si on a l’habitude depuis quelque temps de nécessiter l’installation d’une application, voire de deux, c’est la première fois que je dois installer trois applications sur mon smartphone pour tester une simple montre connectée. Une expérience qui peut être un véritable frein pour certains utilisateurs.

Une fois l’application enfin installée, elle vous permet de gérer assez finement votre activité, mais également d’avoir accès à certains réglages de la montre Huawei Watch GT 2e. L’onglet Santé va ainsi indiquer d’un coup d’œil le nombre de pas parcourus dans la journée ainsi que votre durée d’activité. Vous y verrez également votre rythme cardiaque, votre temps de sommeil ou votre poids. C’est là également que vous retrouverez le suivi de vos séances d’entraînement avec la distance parcourue, le rythme et la durée, ainsi que le tracé du parcours.

L’onglet Appareils va quant à lui vous permettre de gérer les réglages de la montre de Huawei. C’est là notamment que vous pourrez transférer de la musique depuis votre smartphone vers votre montre en Bluetooth. C’est là aussi que vous pourrez ajouter des cadrans. C’est là enfin que vous allez pouvoir accéder à certains réglages comme l’alarme ou l’activation de l’écran de la montre en levant le poignet ou les notifications des applications. Sur ce dernier point, on apprécie la possibilité de gérer les notifications par application. Ainsi, vous pouvez donner l’accès à WhatsApp sans recevoir les notifications intempestives d’un jeu mobile qui se rappelle à vous quotidiennement depuis que vous l’avez laissé tomber il y a six mois.

Dans l’ensemble, même si l’application Huawei Santé est bien conçue et qu’on apprécie la simplicité de l’interface, à la fois pour voir le bilan des activités et pour les réglages de la montre, dommage que l’installation soit aussi laborieuse. On aurait apprécié que Huawei puisse proposer directement son application et les HMS sans que l’on ait besoin en plus d’installer la boutique d’applications du constructeur. D’autant plus qu’elle sera nécessaire pour mettre à jour Huawei Santé au fur et à mesure des évolutions de l’application.

Un suivi d’activité précis grâce au GPS

On l’a vu, la Watch GT 2e est une montre taillée spécifiquement pour les activités sportives. À ce titre, elle reprend donc les fonctionnalités déjà intégrées par les montres précédentes de la marque.

On l’a abordé précédemment, la montre connectée est équipée d’un bouton spécialement dédié au suivi d’entraînement. Une fois que l’utilisateur va appuyer sur cette touche, il aura le choix entre course en extérieur, course en intérieur, marche en extérieur, marche en intérieur, cyclisme en extérieur, cyclisme en intérieur, nage en intérieur, nage extérieure, randonnée alpine, randonnée, course trail, triathlon, vélo elliptique, rameur, ou autre. Il est également possible d’ajouter une centaine d’autres activités comme le stepper, le yoga, le crossfit, la boxe ou la danse latine.

Au lancement de l’activité, la montre de Huawei vous propose également de paramétrer certains réglages comme un objectif de temps ou de distance, un rappel vocal chaque fois que vous dépassez une certaine distance ou lorsque votre SpO2 devient trop bas, ou un compagnon intelligent. Ce dernier se contentera de déterminer, selon l’allure choisie dans le cadre d’une course, si votre performance est bonne, moyenne ou médiocre. Pensez bien à la régler avant de vous entraîner, parce que voir la mention « médiocre » affichée par défaut sur sa montre peut être un brin décourageant.

En dehors même de ces entraînements activés manuellement sur la montre, la Huawei Watch GT 2e est également capable de détecter lorsque vous faites une activité physique et de vous suggérer l’enregistrement de l’entraînement. Du moins, en théorie. Dans la pratique, il m’est arrivé à plusieurs reprises de marcher 40 minutes pour me rendre à la rédaction et, une fois sur deux, la montre a mis 20 minutes avant de me proposer l’enregistrement. Elle est en revanche bien plus prompte à me demander si l’entraînement est terminé, dans le cas où j’aurais oublié de le mettre en pause.

Parmi les autres frustrations, le GPS n’est pas des moindres. Pour tester la montre — et me remettre en forme –, je suis parti courir à plusieurs reprises en extérieur. J’ai déclenché une application de suivi d’activité sur le Motorola Edge que j’avais en test, grâce à l’application RunKeeper, et sur la Huawei Watch GT 2e. Un moyen de pouvoir mesurer la fiabilité des mesures de la montre, notamment sur son GPS. Et si le smartphone a été prompt à être détecté par le GPS, il a parfois fallu attendre une minute avant que ce ne soit le cas sur la montre. Une expérience d’autant plus frustrante que je me suis parfois mis en route sans valider la course, pensant simplement que l’enregistrement commencerait dès le signal GPS capté.

Une fois l’enregistrement effectué, on peut cependant noter la bonne précision du tracé du parcours. Bien que la montre ait parfois eu du mal à me repérer dans des rues étroites, elle ne m’a jamais imaginé traverser des bâtiments entiers comme c’était le cas sur la première génération de montres Huawei Watch GT. Le suivi d’activité disponible sur l’application permet quant à lui d’avoir un aperçu détaillé de son allure kilomètre par kilomètre, mais également de voir d’un coup d’œil son rythme cardiaque ou l’altitude gravie ou descendue à chaque moment.

Dans l’ensemble, à l’exception notable du GPS capricieux lors du lancement d’une séance d’entraînement, on a donc droit à une montre connectée particulièrement complète pour les activités sportives. On apprécie également que les données puissent être partagées à d’autres services comme Google Fit et MyFitnessPal. Malheureusement, ce n’est pas le cas vers d’autres applications comme Strava, RunKeeper ou Runtastic.

Une excellente autonomie d’une semaine

La Huawei Watch GT 2e est équipée d’une batterie de 455 mAh. Depuis un an et demi, l’autonomie est véritablement le point fort des montres Huawei sous LiteOS et la Watch GT 2e ne fait pas exception à la règle. En effet, le constructeur chinois annonce une autonomie pouvant aller jusqu’à 14 jours avec un usage considéré comme « standard », sans toutefois préciser cet usage.

Dans mon cas, j’ai pu utiliser la montre sans la recharger pendant un peu plus de sept jours avant qu’elle ne tombe à court de batterie. Sur cette période, j’avais activé uniquement les notifications d’appel et de SMS et je n’ai pas configuré de cadran de veille. En revanche, j’ai gardé la mesure du rythme cardiaque en continu et j’ai eu l’occasion de faire trois séances de course à pied en extérieur, pendant 45 minutes, avec le GPS activé. L’analyse du stress était elle aussi activée par défaut.

Le capteur de rythme cardiaque de la Huawei Watch GT 2e

Le capteur de rythme cardiaque de la Huawei Watch GT 2e // Source : Frandroid

Alors certes, on est loin de 14 jours annoncés par Huawei, pour lesquels il faudrait probablement ne pas activer le GPS ni le capteur de rythme cardiaque, mais c’est tout de même une performance. Aujourd’hui, rares sont encore les montres connectées à proposer une autonomie pouvant dépasser les trois jours. À ce petit jeu là, même si on n’atteint pas les deux semaines, la Watch GT 2e fait tout de même deux à trois fois mieux que la plupart des montres du marché, qu’il s’agisse de celles d’Apple, de Samsung, ou des montres dotées du système Wear OS de Google.

Pour la recharge, Huawei fournit un socle magnétique sur lequel on viendra poser la montre, tout en le branchant à un chargeur USB-C. Malheureusement, si le constructeur fournit bien un câble USB avec sa Watch GT 2e, il ne propose pas de bloc de recharge. Il faudra donc utiliser celui de votre smartphone ou connecter directement la montre à un ordinateur. Pour tester la recharge, j’ai connecté la montre à un chargeur 18 W, une puissance assez commune désormais sur smartphones. En partant d’une charge de 1 %, il aura fallu 1 h 27 avant que la Huawei Watch GT 2e ne récupère l’intégralité de sa batterie. Un résultat plutôt correct.

Du Bluetooth 5.1, mais pas d’appels vocaux

On l’a vu, la Huawei Watch GT 2e ne permet pas de passer des appels vocaux directement depuis son poignet. Une fonctionnalité qui ne manquera pas vraiment tant la qualité sonore était médiocre sur la Watch GT 2 et la Honor Magic Watch 2.

La montre utilise cependant le Bluetooth 5.1 pour la connexion sans fil avec le smartphone, mais également pour se connecter à un casque ou des écouteurs Bluetooth. Une configuration particulièrement simple, puisqu’elle se fait directement dans les paramètres de la Watch GT 2e, ne prend que quelques secondes, et fonctionne avec n’importe quel casque ou écouteurs, et pas seulement les modèles de Huawei.

La montre profite par ailleurs de la puce Kirin A1 de Huawei, déjà présente sur les écouteurs FreeBuds 3, censée améliorer sensiblement la qualité sonore ainsi que la gestion énergétique et la portée du Bluetooth même si, dans les faits, on peine à faire la différence avec une montre connectée qui en serait dépourvue.

Prix et disponibilité de la Huawei Watch GT 2e

La montre Huawei Watch GT 2e est d’ores et déjà disponible dans le commerce. Elle est proposée en quatre coloris — noir, rouge, vert ou blanc — au tarif de 159,99 euros.

À ce tarif, la Huawei Watch GT 2e fait face à la Honoir Magic Watch 2, lancée à 199 euros et que l’on peut désormais trouver autour de 150 euros. La Huawei Watch GT 2 classique est, elle aussi, disponible à un prix similaire, autour de 160 euros. Enfin, pour un peu plus cher, on peut trouver la Samsung Galaxy Watch Active 2, autour de 199 euros.

Note finale du test
7 /10
La Huawei Watch GT 2e a beau se présenter comme une montre connectée classique, elle est pourtant incontestablement pensée pour un usage sportif. Cela transpire déjà de son design assez effilé avec son bracelet percé, mais c'est également le cas dans ses fonctionnalités.

La montre de Huawei, avec son application, vous permettra ainsi d'enregistrer toutes vos séances d'entraînement avec de nombreuses données précises. Rythme cardiaque, suivi GPS, SpO2, baromètre, absolument rien ne manque à cette montre pour un usage de suivi d'activité. L'autonomie monstrueuse de la montre, de plus d'une semaine, permettra quant à elle de l'oublier facilement à votre poignet sans la recharger chaque soir.

Cela ne veut pas dire néanmoins qu'il s'agit d'un sans faute. En effet, en dehors du sport, la Huawei Watch GT 2e est assez limitée. Impossible d'y installer des applications tierces, impossible également de répondre à des messages. Il faudra par ailleurs installer trois applications distinctes sur son smartphone pour pouvoir en profiter, ce qui la rend tout de suite moins accessible.

Dans l'ensemble, on a donc droit ici à une très bonne montre connectée, à condition d'avoir un usage sportif. Surtout qu'avec un prix de lancement de moins de 160 euros, il s'agit actuellement de l'une des meilleures offres du marché.
Points positifs
  • L'excellente autonomie d'une semaine
  • Le prix accessible
  • Les nombreuses fonctions pour le sport
  • Le suivi précis du GPS lors des entraînements
  • Le design soigné
Points négatifs
  • L'obligation d'installer Huawei App Gallery
  • La détection du GPS un peu longue
  • La détection automatique d'activité, trop aléatoire
  • Le manque de fonctionnalités en dehors du sport

Les derniers articles