Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Microsoft : la Surface Pro 8 se dévoile un peu plus après une certification FCC

Elle devrait pointer le bout de son nez plus tard en janvier, mais en attendant, la Surface Pro 8 passe par l’incontournable certification de la FCC. Le bureau américain en charge des télécommunications a donc reçu certaines des informations techniques de l’appareil, ce qui nous permet d’en prendre connaissance et de corroborer certaines rumeurs. On apprend notamment que l’appareil proposera bien une option 4G permise par un module M.2 Quectel LTE-A Cat 12, en plus d’une connectivité Wi-Fi assurée cette fois par une carte AX201 signée Intel.

Comme nous l’indiquions il y a peu, le retour désormais confirmé de la 4G Surface Pro 8 tient plus du come-back que d’une vraie nouveauté : Microsoft avait en effet déjà proposé cette option par le passé, mais la Surface Pro 7 n’en profitait plus.

Vers une déclinaison AMD Ryzen ?

La Surface Pro 8 devrait pour le reste passer à des processeurs Intel Tiger Lake et ainsi profiter des nouveaux iGPU Iris Xe, plus performants. Au total, Microsoft devrait proposer au moins trois déclinaisons principales de sa tablette : avec un modèle entré de gamme équipé d’un Core i3, de 4 Go ou 8 Go de RAM et de 128 Go de SSD ; une mouture milieu de gamme dotée d’un Core i5, de 8 Go de RAM et de 128 ou 256 Go de SSD ; et enfin un modèle haut de gamme regroupant cette fois un Core i7 (probablement le i7-1185G7, indique MSPowerUser), 16 ou 32 Go de RAM et jusqu’à 1 To de SSD.

La firme est quoi qu’il en soit en train de finaliser les préparatifs de lancement de sa nouvelle tablette, une tablette qui arriverait d’ailleurs sur le marché en parallèle d’une nouvelle Surface Laptop. Ce dernier pourrait de son côté compter tant sur des versions Intel que sur des déclinaisons AMD… reste à savoir si Microsoft proposerait alors des puces Renoir (Ryzen 4000, lancés au printemps 2020) ou les nouveaux processeurs Cezanne dotés de l’architecture Zen 3 qu’AMD devrait dévoilé sous peu.